Pour que le premier jour de votre chiot chez vous se passe bien

Tout mettre en place pour que votre chiot démarre bien sa nouvelle vie avec vous
Une femme fait un bisou sur la truffe de son chien
Une femme fait un bisou sur la truffe de son chien
Une femme fait un bisou sur la truffe de son chien

 

Encore quelques jours avant de ramener votre chiot chez vous : vous devez êtes extrêmement impatient que votre nouveau compagnon rejoigne votre famille !

Pendant que vous attendez le grand jour, vous pourriez avoir besoin de vous distraire. Heureusement, il y a plusieurs choses que vous devez organiser avant le premier jour de votre chiot chez vous.

 

Avant d'amener votre chiot chez vous

Dès que votre chiot franchira votre porte, vous oublierez toues les formalités administratives ! Préparez donc tout ce qu’il faut avant qu’il arrive… Il y a plusieurs choses qui peuvent être anticipées afin que, quand votre chiot soit là, vous puissiez vous concentrer uniquement sur lui.

Voici ce qu’il faut faire avant l’arrivée du chiot.

  • Trouvez un vétérinaire
  • En faisant l’acquisition d’un chien, il est recommandé de vous renseigner pour trouver un vétérinaire et de vous enregistrer à la clinique, si ce n’est pas encore fait. Il est en effet préférable d’être déjà client au cas où votre chiot serait malade, réclame des vaccins supplémentaires ou a besoin d’être stérilisé.

  • Souscrivez une assurance santé pour votre chiot
  • Pendant que vous êtes chez le vétérinaire, renseignez-vous à propos des polices d’assurance santé qui couvrirait des frais vétérinaires imprévus. Nous avons préparé un guide pratique pour vous aider à choisir la bonne assurance pour votre chiot.

  • Trouvez une école du chiot
  • Il est important que votre nouveau chiot soit bien socialisé aux autres chiens ainsi qu’aux humains. Votre vétérinaire saura vous recommander une école pour les très jeunes chiots et la clinique peut même parfois organiser des cours pour les propriétaires. Les écoles du chiot sont très amusantes pour les chiens et pour les propriétaires, qui se font souvent des amis pour la vie. Vérifiez au préalable que seules des techniques positives sont utilisées (récompenses, félicitations…) et que des méthodes punitives (éducation de type autoritaire, collier étrangleur…) sont proscrites.

  • Décidez du mode d'identification de votre chiot
  • Votre chiot doit obligatoirement être identifié, par tatouage ou puce électronique. La pose d’une puce électronique est indolore : elle est réalisée par le vétérinaire et ne prend que quelques secondes. Vous pouvez en savoir plus grâce à notre guide sur l’identification du chiot. En outre, au cas où votre chiot se perdrait, il est préférable qu’il porte aussi une médaille d’identification au collier, pour que vous puissiez être immédiatement identifié en cas de perte.

 

Ce qu'il vous faut pour le premier jour de votre chiot chez vous

Une fois les formalités administratives réglées, il est temps de lister ce qu’il vous faut et d’aller faire des achats. Cela peut être très amusant et il vous faudra de la volonté pour ne pas dévaliser le magasin ! Bien qu’il soit tentant d’acheter de nombreux jouets pour votre chiot, vous devez d’abord vous assurer que vous avez au moins les objets de base.

Voici ce qu’il faut acheter pour votre chiot…

  • Deux bols
  • Assurez-vous que votre chiot aura un bol pour la nourriture et un pour l’eau. Ils peuvent être en céramique ou en inox. Il faut qu’il soient de bonne taille et faciles à nettoyer.

  • Un collier et une laisse en nylon ou en cuir
  • Pour apprendre à votre chiot à marcher en laisse et à ne pas tirer, il vous faut un collier confortable. Cela facilitera l’apprentissage et empêchera un chiot de grande race de vous tracter !

  • Du matériel de toilettage
  • Votre chiot aura besoin d’entretien et il vous faut un kit complet de toilettage incluant un gant spécial, un peigne à puces et un coupe-griffes.

  • Des jouets sûrs, amusants et stimulants
  • Soyez prêt à encourager votre chiot à faire de l’exercice, mentalement et physiquement. Il existe un grand choix de jouets que vous pouvez utiliser : des jeux interactifs distributeurs de friandises jusqu’au jouets pour le jardin qui encourage l’exploration, tels que des tunnels souples.

  • Un panier pour chiot
  • De multiples types de paniers sont proposés : choisissez celui qui conviendra à votre chiot et à son tempérament. Certains sont plus solides que d’autres ! Quel que soit celui que vous choisirez, placez-le dans un lieu chaud et tranquille, à l’abri des courants d’air.

  • Une caisse d’intérieur en métal
  • Un chiot apprécie souvent la sécurité d’une grande caisse qui joue pour lui le rôle d’une tanière. Si vous la recouvrez d’une couverture et que vous placiez son panier à l’intérieur, cela deviendra un endroit sûr où il pourra se cacher et se reposer quand il a besoin de paix et de tranquillité. Une caisse aide aussi à accélérer l’acquisition de la propreté car un chiot n’aime pas salir son espace personnel.

  • Un aliment pour chiots
  • Vérifiez quel type d’aliment votre chiot consomme à l’élevage ou au refuge et assurez-vous de donner le même pendant au moins une semaine. Vous pourrez ensuite faire une transition alimentaire progressive si vous le souhaitez, au cas où vous préféreriez un autre aliment ou si sa santé l’exige.


N'oubliez pas de surveiller votre chien quand il joue et de choisir un jeu adapté à sa vitalité et son tempérament. Pensez aussi à jeter le jouet dès qu’il est endommagé ou cassé.

 

Sécurisez votre maison et votre jardin

Pendant ses premiers jours chez vous, votre chiot va explorer et renifler son nouvel environnement en détail. Cette période est tristement propice aux accidents et aux tentatives de fugue. Heureusement, vous pouvez agir pour tenter de limiter les risques de ces événements imprévisibles.

Voilà comment sécuriser votre maison et votre jardin.

  • Créez un espace dédié au chiot
  • Votre chiot besoin d’un endroit pour lui et cela ne signifie pas toute la maison ! Définissez un espace dans votre maison qui sera temporairement « le quartier du chiot ». Ainsi, votre chien n’aura pas accès à toute la maison pour chercher des choses à mâchonner et les risques d’accidents domestiques seront limités si la zone est facile à gérer.

  • Enlevez tous les objets dangereux pour la santé du chiot à sa portée
  • Les plantes, les médicaments et même les produits d’entretien peuvent être tentants pour un chiot curieux qui apprend à connaître le monde. Assurez-vous que tous ces produits sont rangés dans des lieux inaccessibles à ses petites pattes.

  • Gardez vos chaussures et vêtements préférés à l'abri
  • Enfermez vos chaussures dans des placards fermés pour éviter qu’ils ne deviennent des jouets à mâchonner.

  • Fermez les fenêtres basses dans votre maison
  • Bloquer les voies de fugue éventuelle, au cas où votre chiot voudrait sortir dans une période d’excitation.

  • Assurez-vous que la clôture du jardin est assez haute
  • Elle doit être assez haute pour décourager votre chiot d’escalader la clôture. Vérifiez aussi qu’il n’y a pas d’interstices suffisants entre les panneaux à travers lesquels votre chiot pourrait passer.

  • Vérifiez que les plantes de votre jardin ne sont pas toxiques
  • Certaines des plantes courantes sont à éviter : les lys, les tomates, les jonquilles… Lisez notre article de fond sur la sécurisation du jardin pour voir la liste complète.

Un labrador couché sur le sol tirant la langue.

 

Le premier jour de votre chiot chez vous

Le jour J est finalement arrivé ! Tout le monde à la maison déborde sûrement d’enthousiasme et désespère de pouvoir enfin jouer avec le dernier arrivé dans la famille. Assurez-vous quand même que vous laissez à votre compagnon un peu de temps pour trouver ses repères et s'adapter à vous.

Il y a diverses choses à faire une fois que votre chiot est arrivé à votre domicile.

Prenez le temps d’acclimater votre chiot

Assurez-vous que vous pouvez consacrer du temps à votre nouvel arrivant pour lui permettre de s’acclimater à son nouvel environnement et à déjà mettre en place certaines habitudes. Travailler à la maison ou prendre quelques jours de vacances vous permettra de passer ce moment qualitativement important avec votre chiot.

Choisissez son nom

Parmi les nombreuses choses agréables à faire avec un nouveau chien, il faut choisir son nom idéal. Une fois que vous en avez trouvé un que vous aimez, commencez à l’utiliser dès que possible, à chaque fois que vous interagissez avec le chioti. Il va bientôt le reconnaître et apprendre à venir vers vous lorsque vous l’appelez !

Mettez vous d’accord sur les règles à la maison

Il est important que, lors de l’arrivée de votre chiot chez vous, tous les membres de la famille soient cohérents. Par exemple, si quelqu’un autorise le chiot à monter sur un meuble mais pas quelqu’un d’autre, votre chiot sera perdu. Sans contrôle, un nouveau chiot peut très facilement développer de mauvaises habitudes : si vous le laissez quémander à table, prévoyez qu’il vous embête à chaque repas ! Il y a aussi des règles à établir pour les membres de la famille eux-mêmes. Sachant que le chiot est susceptible de tout mâchonner, il serait par exemple risqué de laisser traîner une paire de baskets chère ou le chargeur d’un téléphone portable à sa portée.

Restez calme

Lors du premier jour du chiot chez vous, il est facile d’inonder le chiot d’affection, particulièrement les plus jeunes membres de la famille. Le chiot doit cependant s’habituer à son environnement : surveillez toujours les enfants excités et laissez respirer le chien hors de leur présence.

Passez du temps de qualité avec votre chiot

Si vous prenez du temps pour installer votre chiot chez vous, soyez sûr que l’on vous laissera tranquille à la maison pour des périodes courtes mais de plus en plus longues pendant la première semaine. Vous n’avez pas envie de devoir retourner au travail brutalement, ni de rentrer en trouvant les meubles détériorés par un chiot paniqué, victime d’anxiété de séparation.

Si vous adoptez un chien venant d’un refuge, parlez au personnel à propos des préférences que votre chien pourrait avoir. Il peut y avoir quelque chose que vous pouvez faire ou donner à votre chien pour l’aider à s’adapter plus rapidement.

Quand vous ramènerez votre chiot à la maison, rappelez-vous qu’il peut être effrayé par toute cette excitation et ces changements dont il fait l’expérience. Il peut donc paraître un peu réservé au début. Il va vite s’adapter et devenir un membre de la famille mais contactez votre vétérinaire si vous remarquez qu’il continue à vouloir se cacher.