La cohabitation entre les chiens et les enfants

Un chien dans un foyer aide vos enfants à acquérir le sens des responsabilités dès le plus jeune âge.
LA COHABITATION ENTRE LES CHIENS ET LES ENFANTS
LA COHABITATION ENTRE LES CHIENS ET LES ENFANTS
LA COHABITATION ENTRE LES CHIENS ET LES ENFANTS

L’éducation canine vous intéresse ? Rejoignez notre Club PURINA® pour bien prendre soin de votre chien !

Un chien dans la famille peut apporter beaucoup aux enfants : il a été démontré que les enfants élevés avec des animaux sont en général plus sociables, tant avec les personnes qu'avec les animaux, qu’ils ont tendance à être plus communicants et qu’ils développent moins d’allergies aux poils d'animaux. Mais il arrive que les enfants, par leur enthousiasme, ne sachent pas bien gérer leur relation avec leur chien. Éducation et surveillance de la part des adultes sont donc nécessaires, en particulier à un jeune âge.

LA COHABITATION ENTRE LES CHIENS ET LES ENFANTS

Les chiens et les bébés

Si vous venez d'avoir un bébé, vous vous demandez sans doute comment le mettre en présence du chien sans risque. Cela est plus facile si votre chien est déjà un peu âgé car les chiots se contrôlent moins bien, ils demandent plus d'attention et, avec un bébé, il est probable que vous allez manquer de temps. Idéalement, votre chien devrait connaître les commandes de base et comprendre ce que veut dire non. Cela sera très précieux quand vous habituerez votre chien à la présence du bébé.

En pensant à la façon dont vous allez présenter le chien au bébé, rappelez-vous que cela va profondément modifier la vie de l'animal. Il va devoir acquérir de nouvelles habitudes, centrées sur les soins à l'enfant, et il devra se familiariser avec de nouveaux objets, marcher à côté d'une poussette… Il devra aussi comprendre que les jouets du bébé ne sont pas les siens. Veillez à ce que le « coin du chien » soit éloigné de la chambre du bébé.

Lorsque l'enfant commencera à marcher, votre chien devra manger, se reposer et dormir dans une zone sécurisée que vous pourrez fermer avec une barrière pour bébé. Une niche intérieure (ou une caisse) constitue une tanière idéale pour un chien, à installer avant l'arrivée du bébé afin qu’il s'y habitue. Lorsque le chien sera ainsi réfugié dans sa tanière, votre enfant pourra marcher en toute sécurité.

En fonction de son héritage génétique, de sa personnalité et de son expérience, chaque chien aura une réaction différente vis-à-vis des bébés. L'arrivée d'un bébé modifie les odeurs du territoire de votre chien et entraîne des perturbations d'humeurs. Certains chiens boudent, d'autres deviennent agités et certains essaient d'attirer l'attention d’autres membres de la famille. Un surcroît d'attention aidera le chien à associer la présence du bébé avec de bonnes choses ! Si vous êtes occupé avec votre bébé, faites en sorte que le chien le soit aussi avec ses jouets. Faire faire de l'exercice à votre chien évite la frustration et l'ennui. Si vous n'avez plus le temps de le sortir, faites appel à un "dog-sitter" ou demandez l'aide d'un membre de la famille.

Heureusement, de nombreux chiens jouent naturellement le rôle de nourrice avec un nouveau bébé. Ils deviennent des protecteurs utiles et des compagnons de jeu au fur et à mesure que l'enfant grandit. Quand votre chien s'approche du bébé calmement et gentiment, félicitez-le chaudement.

Les chiens et les enfants

La plupart des chiens adorent la présence des enfants parce qu'ils sont synonymes de visiteurs et d'un surcroît d'attention pour eux aussi ! Mais il y a aussi des inconvénients...

Mettez-vous à la place de votre chien : un enfant est petit, il fait des gestes brusques et il émet des cris perçants, tout cela étant intimidant et effrayant pour le chien. De plus, parce qu'un chiot est mignon et câlin, les enfants les prennent souvent pour des jouets ou des ours en peluche et ils sont prêts à les traiter ainsi. Donc, si on ne leur dit pas dès le début qu'ils doivent être gentils, ils vont probablement les manipuler trop fort et les pourchasser.

Autre élément à prendre en compte : un très jeune enfant est incapable de savoir quand un chien a peur ou est mal à l'aise. Il aura aussi du mal à décrypter le langage corporel du chien et ne comprendra pas quand le chien devient agressif et lui dit de s'éloigner. Vous devez expliquer à votre enfant qu'il ne doit jamais taper, compresser ou tirer le chien, et qu'il doit parler calmement en sa présence. C'est aussi une bonne idée de lui dire de ne jamais réveiller un chiot qui dort parce qu'il pourrait mordre.

Offrez au chien des lieux de retraite, à l’écart des enfants. Surveillez les contacts entre les enfants en bas âge et les chiens jusqu'à ce que les enfants soient assez âgés et sages pour s'approcher calmement, traiter le chien gentiment. N’autorisez jamais un jeune enfant à soulever un chien à moins qu'il soit assez fort pour le tenir convenablement.

Jouer en lançant des balles et des jouets que le chien doit aller chercher, s'asseoir calmement à côté de l'animal ou le caresser et le laver, sont de bons moyens pour que l'enfant apprenne à connaître le chien et à respecter ses humeurs et ses besoins. Faites de ces moments des expériences agréables à la fois pour le chien et l'enfant : félicitez le chien tout en le caressant et complimentez aussi l'enfant.

Plus tard, les enfants apprendront à participer au dressage du chien, à le promener et lui faire faire des exercices.

Comment présenter un chien à un enfant ?

Pour présenter un chien à un enfant, le mieux est de suivre ces conseils.

1. Demandez à l'enfant d'approcher le chien calmement sur le côté, puis laissez le chien faire le reste du chemin. Cela permet au chien d'être actif dans la rencontre.

2. Une fois que le chien est assez proche, dites à l'enfant de montrer son poing fermé au chiot pour qu'il le renifle : le poing fermé évite que les doigts ne soient mordillés.

3. Quand votre chien est détendu, demandez à l'enfant de lui caresser doucement la tête et le cou, et d'éviter de toucher les zones sensibles telles que les oreilles, la queue, les pieds et le ventre.

Parfois, il est intéressant d'organiser la rencontre à l'extérieur, ainsi le chien ne se sent pas piégé. A l'inverse, si vous le faites à l'intérieur, choisissez une grande pièce où l'atmosphère est paisible pour que le chien ait la place de s'enfuir s'il le souhaite. Ne donnez pas de friandises ou de jouets lors de la première rencontre car votre chien pourrait s'exciter et mordiller, ce qui ferait peur à l'enfant et altérerait le début de leur relation. Ne laissez jamais des chiens et des enfants seuls ensemble, même si votre chien est gentil ou tolérant.

Quelques conseils pour que la cohabitation entre l’enfant et le chien se passe bien

  • Apprenez aux jeunes enfants à ne pas poursuivre le chien.
  • Apprenez-leur à le caresser gentiment et apprenez au chien à répondre aux instructions de l'enfant en échange de récompenses.
  • Apprenez aux enfants le meilleur endroit pour caresser le chien : le sommet de la tête et le long du dos.
  • Apprenez aux enfants à ne pas tirer la queue d’un chien.
  • Le chien doit toujours être laissé seul lorsqu'il mange, fait sa toilette ou dort.
  • Les enfants doivent laver leurs mains après avoir caressé le chien.

S’occuper d’un chien : quels avantages pour les enfants ?

Pour vos enfants, il y a de très nombreux bénéfices à posséder un chien. S'occuper d'un animal pourra influencer positivement toute la vie de votre enfant, en lui apprenant des valeurs importantes. Certains des bénéfices clés sont :

  • S'occuper d'un chiot aide les enfants à acquérir le sens des responsabilités.
  • Prendre soin d'un chien augmente l'empathie et aide votre enfant à comprendre le cycle de la vie.
  • Avoir un chiot crée aussi de nombreuses occasions de bouger et de s'amuser.