Stress du chat : mon chat est-il stressé ?

Les chats contribuent grandement à contrôler notre niveau de stress mais il est important de se rappeler qu'eux aussi peuvent être stressés.
sssss
sssss
ssssss


Certaines situations excitantes peuvent être intéressantes pour éveiller et stimuler un chat. Lui permettre de ressentir de nouvelles sensations en jouant et en sortant dehors sont des exemples de stress positif. Mais le stress chronique peut nuire à la santé de votre chat.

Surveillez les signes de stress chronique : l'appétit ou le rythme de sommeil de votre chat évoluent, son énergie baisse, il se replie sur lui-même… En présence de l'un de ces signes, consultez votre vétérinaire pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un problème médical.

Si votre vétérinaire pense que le problème est lié au stress, voici quelques causes fréquentes de stress chronique chez le chat, ainsi que des moyens de faire baisser l'anxiété de votre chat.

Surstimulation

L'ennui peut être un gros problème pour les chats mais la surstimulation aussi. Les chats ayant une ouïe et une peau très sensibles, le bruit et le toucher excessifs peuvent provoquer un stress important. La télévision et la musique forte en permanence, des chiens qui aboient et des gens qui crient stressent les chats. Il en est de même pour les caresses excessives.

Ce que vous pouvez faire : prêtez attention au langage corporel de votre chat. Les chats aiment les câlins et les jeux mais assurez-vous que vous êtes en phase avec votre chat lorsque vous le touchez ; s'il montre des signes de malaise, laissez-le se reposer. Dites aux enfants et aux autres personnes du foyer d’en tenir compte aussi. En ce qui concerne le bruit, veillez à ce que le volume sonore de la télévision et de la musique ne perturbe pas votre chat.

Changements dans la maison

Avez-vous récemment emménagé dans une nouvelle maison ? Changez-vous souvent les meubles de place chez vous ? Avez-vous fait des travaux ou des rénovations ? Les chats sont sensibles à leur environnement et les changements fréquents dans la maison peuvent leur donner l'impression de ne plus rien contrôler.

Ce que vous pouvez faire : essayez de garder la maison aussi en ordre et stable que possible. N'oubliez pas de veiller à ce que votre chat ait toujours un libre accès à la nourriture, à l'eau et à la litière.

Ajout ou soustraction au cercle social

Si vous avez adopté un autre animal, un mauvais début peut stresser votre chat. Il en est de même avec une nouvelle personne : un bébé, des invités ou un nouveau compagnon. La perte d'un membre de la famille (lors d’un décès ou simplement du départ d'un enfant à l'université) modifie aussi le cercle social de votre chat et peut le perturber.

Ce que vous pouvez faire : comme ces changements sont inévitables, aidez votre chat en jouant plus avec lui et en le sollicitant plus à bouger. C'est le moment idéal pour essayer la marche en laisse avec lui, il pourra ainsi explorer la nature. Comme pour les gens, un changement de décor en toute sécurité peut être très utile.

Changements de saison et de température

Même si votre chat vit à l'intérieur, il est toujours très connecté au temps, au soleil et à l'extérieur. Les changements de saison et les différences de température peuvent grandement influencer le niveau de stress général de votre chat. Par exemple, lorsqu'on passe à l'heure d'été, l'horloge interne du chat se dérègle.

En hiver vous pouvez augmenter la fréquence des jeux. Comme les oiseaux ont migré vers le sud, votre chat a moins de choses à regarder par la fenêtre ! Assurez-vous également qu’il dispose de couvertures pour se blottir au chaud.

Les jours de grande chaleur, veillez à ce que votre chat ait accès à beaucoup d'eau fraîche et à des cachettes à l’ombre pour se reposer. Si vous appréciez les ventilateurs, sachez que certains chats n'aiment pas leur bruit ni les courants d’air sur leur pelage.