13-02-2020

CHAMPIONS 2019

CHAMPIONS 2019

RETROUVEZ ICI NOTRE INTERVIEW AVEC Mr JEAN-PAUL BERNARDI ET SON CHIEN Millésime de Chester, 2nd. Best in Show, de l'espèce Bearded Collie.

Dans cet entretien, Jean-Paul Bernardi nous parle de son parcours dans le monde des expositions et dévoile ses astuces pour s'occuper de son champion.

 

L'équipe PRO PLAN® : Bonjour M. Bernardi, parlez-nous un peu de vous…

M. Bernardi : Bonjour, pour faire simple, j’élève depuis 42 ans, une seule race, le Bearded Collie.

 

L'équipe PRO PLAN® : Pourquoi avoir choisi cette race ?

M. Bernardi : Comme Obélix, je suis tombé tout petit dedans ! A l’âge de 15 ans j’ai eu mon premier Bearded Collie.

 

L'équipe PRO PLAN® : Une passion transmise par vos parents ?

M. Bernardi : Non du tout la passion du chien m’est venue toute seule. Je connaissais des gens qui allaient en exposition avec leur chien, j’ai voulu faire pareil en m’achetant mon premier chien, une race que je ne connaissais pas et qui m’a attirée de suite, le Bearded Collie…et par le hasard des choses il s’est mis à tout gagner et est même devenu Champion du Monde

 

L'équipe PRO PLAN® : Et comment avez-vous commencé les expositions canines ?

M. Bernardi : Et bien avec ce premier chien, que je toilettais et préparais tout seul. Et dès sa première sortie elle a fait de très bons résultats. Dans ses trois premières sorties, elle a fait première de son groupe à chaque fois et un Best In Show (Le Best In Show est le chien élu meilleur chien de toute l’exposition ; toutes races confondues).

 

L'équipe PRO PLAN® : Depuis combien de temps élevez-vous ?

M. Bernardi : J’élève depuis 42 ans

 

L'équipe PRO PLAN® : Parlons un peu de votre champion Millésime

M. Bernardi : Et bien c’est un chien qu’au départ j’avais gardé pour moi, pour mon élevage. Son père était champion du Monde et sa mère Championne d’Angleterre, j’avais donc beaucoup d’espoir en ce mariage. Je l’ai gardé pendant 12 mois et à ses 12 mois un de mes meilleurs amis m’a demandé de lui confier.

 

L'équipe PRO PLAN® : Dès petit vous aviez senti cette graine de Champion ?

M. Bernardi : Oui pour moi c’était le meilleur mâle de la portée, j’avais décidé de le garder car j’avais beaucoup d’espoir pour lui.

 

L'équipe PRO PLAN® : Et dès le début Millésime s’est mis à tout gagner ?

M. Bernardi : Oui tout de suite Best In Show sur Best in Show.

 

L'équipe PRO PLAN® : Comment selon vous devient-on un champion ?

M. Bernardi : Je pense que déjà il faut de la chance et être bien entouré. Ensuite avoir un bon sponsor est important pour te soutenir et t’aider à pouvoir aller en exposition. Et du « feeling »…

 

L'équipe PRO PLAN® : Du feeling ?

M. Bernardi : Oui pour acheter le bon chien au bon moment.

 

L'équipe PRO PLAN® : Un vrai don alors ! Mais aussi un long travail de sélection…

M. Bernardi : Oui il y a plusieurs années de sélection derrière pour apprendre à choisir les bons chiens, mais cela n’est rien sans les facteurs feeling et chance.

 

L'équipe PRO PLAN® : Selon vous, au-delà de la sélection, comment fait-on pour avoir un « beau » chien ?

M. Bernardi : Déjà il faut de bonnes croquettes adaptées à l’âge et au poids du chien.

 

L'équipe PRO PLAN® : Quelles croquettes donnez-vous ?

M. Bernardi : Je donne les Pro Plan Medium Optidigest à l’agneau. Je les trouve très digestes et elles font une bonne fourrure.

 

L'équipe PRO PLAN® : Pensez-vous que l’alimentation puisse avoir un effet sur la beauté du poil ?

M. Bernardi : Evidemment ! Le poil est beau en premier grâce à ce que le chien mange. Et en second avec son entretien régulier avec un bon shampoing. Mais on ne peut pas donner un bon shampoing si on nourrit mal, cela serait inutile.

 

L'équipe PRO PLAN® : Comment avez-vous fait pour apprendre à toiletter vos chiens ?

M. Bernardi : Je suis autodidacte. Quand j’ai commencé je ne connaissais personne donc j’ai appris seul. Après je pense qu’il faut être minutieux. J’ai toujours eu un côté artistique, j’ai fait mes études dans les beaux-arts, ce qui me permettait de faire attention au détail.

 

L'équipe PRO PLAN® : Vous avez fait les beaux-arts, l’élevage ne devait donc pas devenir votre métier ?

M. Bernardi : En réalité cela ne l’a jamais été. Je suis aujourd’hui à la retraite mais j’étais chef de projet en communication.

 

L'équipe PRO PLAN® : L’élevage de chien est donc une vraie passion avant d’être un métier. Concernant Millésime, si on résume, pour avoir un beau chien il faut bien sûr avoir du feeling, des croquettes adaptées, faire attention aux soins avec des produits de bonne qualité, autre chose ?

M. Bernardi : Pour avoir un chien à poils longs il faut être minutieux, surtout quand ils ont les pattes blanches !

 

L'équipe PRO PLAN® : Et pour terminer, auriez-vous une anecdote à nous raconter ?

M. Bernardi : Alors, avant d’acheter mon premier Bearded Collie, j’allais en exposition canine avec des connaissances. Ça me plaisait donc ils m’ont proposé de présenter un de leur chien sur le ring. J’arrive sur le ring avec leur chien et là le juge me dit « elle est confirmée ? » (La confirmation est un examen durant lequel un jury habilité va vérifier que le chien ne possède pas de défauts éliminatoires : couleur, morphologie, tempérament, selon les critères de sa race. Suite à la présentation du chien, le juge donnera son accord ou non pour la confirmation. Si le chien est « confirmé » il obtient un pedigree.).  Je réponds « oui oui ». Et là il me dit « vous avez de la chance ! ». J’ai compris ce jour-là que je voulais faire des chiens de top qualité et ne plus jamais avoir ce genre de réflexion, ou revivre ce genre de moment.

 

L'équipe PRO PLAN® : Un premier pas compliqué pour ensuite une grande réussite !

M. Bernardi : Et ce juge est devenu par la suite un grand ami !

 

L'équipe PRO PLAN® : Comme quoi ! Une critique n’arrête en rien une carrière ! Encore Bravo pour les résultats de cette année et Merci d’avoir pris le temps de répondre à cette interview. 

 

Partager avec votre entourage

Emailtwitter