Leur Bien-être, Notre Passion.
Pro Plan logo
Maintenir l’hydratation de votre chien

Maintenir l’hydratation de votre chien

Temps de lecture : 6 min
Pro Plan logo
Pro Plan®

L’eau est indispensable pour maintenir l’hydratation d’un chien et pour réguler sa température corporelle. Mais quelle quantité d’eau votre chien doit-il boire ? Découvrez dans ce guide tout ce que vous devez savoir pour maintenir l’hydratation de votre chien. 

L’eau est indispensable au maintien de l’hydratation chez le chien. En fait, l’eau est vitale pour les chiens afin de leur permettre d’éviter les coups de chaleur. Nos amis canins libèrent la chaleur de leur corps d’une manière bien différente de la nôtre. Les chiens ne transpirent que très peu par leur nez et leurs coussinets. La principale façon dont les chiens perdent leur chaleur corporelle pour se rafraîchir est le halètement, qui entraîne une grande perte d’eau par évaporation. Pour cette raison, il est particulièrement important de veiller à l’hydratation de votre chien par temps chaud.

Si vous pensez que votre chien boit trop ou trop peu, ou si vous vous interrogez juste sur la quantité d’eau que votre chien doit boire chaque jour, poursuivez votre lecture pour découvrir tout ce que vous devez savoir.

Quelle quantité d’eau un chien doit-il boire au quotidien ?

Maintenir l’hydratation de votre chien

La quantité de boisson normale pour votre chien dépend de divers facteurs, notamment de sa taille, de son degré d’activité physique et de son régime alimentaire. Par exemple, s’il a un régime alimentaire humide, il a moins besoin de boire, car les aliments humides pour chiens contiennent de 65 à 80 % d’eau. Les aliments secs pour chiens ne contiennent qu’environ 8 à 10% d’eau : par conséquent, un chien doit boire davantage d’eau avec un régime alimentaire sec. À titre indicatif, un chien doit en règle générale boire 40 à 60 ml d’eau par kilo de poids corporel et par jour et ceci reste vrai pour les chiots et les chiens de tout âge.

Consultez le guide ci-dessous et déterminez approximativement la quantité journalière que votre chien doit boire en fonction de son poids :

Mon chien ne boit pas d’eau

Si votre chien ne boit pas d’eau ou semble avoir considérablement réduit sa consommation d’eau, il existe plusieurs raisons susceptibles d’expliquer ce comportement, notamment :

Manque d’activité physique

Si le temps s’est rafraîchi et/ou si votre chien a moins d’activité physique, sa consommation d’eau est susceptible de diminuer. En effet, étant donné qu’il a besoin de libérer moins de chaleur, il va perdre moins d’eau par évaporation.

Goût de l’eau

Les chiens ont un odorat très développé et si l’eau n’a pas une odeur familière, par exemple si vous vous trouvez dans un endroit différent, ils affichent parfois une certaine réticence à en boire. Si votre chien a tendance à se comporter ainsi, vous pouvez humidifier ses croquettes avec de l’eau ou le nourrir avec un aliment humide pour augmenter sa consommation d’eau.

Bol sale

La plupart des chiens se délectent lorsqu’ils s’abreuvent dans des flaques boueuses, mais ils aiment néanmoins que leur bol d’eau soit propre ! Les bols sales sont dangereux pour la santé de votre chien car ils contiennent des bactéries, sans compter qu’il n’est pas agréable de s’y désaltérer. Veillez à lui donner de l’eau propre et fraîche tous les jours. Pensez à laver régulièrement son bol avec de l’eau additionnée d’un liquide vaisselle doux et à bien le rincer. 

Vieillissement

Parfois, le fait que votre chien ne boive pas d’eau est lié au fait qu’il vieillit. À mesure que les chiens vieillissent, leur activité physique, leur appétit et leur sensation de soif sont susceptibles de diminuer. Ils peuvent également souffrir d’arthrose et avoir du mal à se lever pour aller boire ou à baisser la tête pour atteindre leur bol d’eau.

Les chiens âgés sont pourtant sensibles à la déshydratation, et il est possible de les aider à boire confortablement en surélevant leur bol et en le plaçant sur une surface antidérapante près de leur panier. Les chiens âgés peuvent également boire davantage en raison de la survenue de diverses pathologies courantes avec l’avancée en âge. Surveillez la consommation d’eau de votre chien et si vous pensez qu’il boit trop ou trop peu, il est important de consulter votre vétérinaire. 

Peur ou expériences négatives

Il suffit d’une mauvaise expérience dans le passé pour que votre chien, par exemple s’il s’est fait marcher sur la queue pendant qu’il buvait, fasse une association négative avec le fait de boire dans son bol. Si vous pensez que c’est le cas, essayez de déplacer ou de changer son bol.

Maladie bucco-dentaire 

Les chiens atteints de maladies buccales, y compris de maladies dentaires ou de problèmes de mâchoire, peuvent trouver difficile ou désagréable de boire. Vous remarquerez peut-être que votre chien se dirige vers son bol d’eau comme s’il voulait boire, mais aussi qu’ensuite il boit lentement, avec difficulté ou qu’il se détourne du bol. S’il s’agit d’un problème bucco-dentaire, il mange aussi probablement moins et il est impératif de l’emmener chez le vétérinaire pour un diagnostic et traitement.

Nausées

Le refus de boire s’explique aussi parce que votre chien se sent malade. Si tel est le cas, surveillez votre chien et s’il vomit trois fois ou plus en 8 heures, ou s’il y a présence de sang, demandez conseil à votre vétérinaire. Les nausées peuvent également pousser les chiens à boire excessivement, puis à vomir.

Si votre chien refuse constamment de boire, mieux vaut pécher par excès de prudence et consulter un vétérinaire.

Mon chien boit davantage d’eau

La consommation d’eau en quantité excessive porte le nom de « polydipsie ». Si votre chien boit davantage d’eau, c’est probablement parce qu’il en perd davantage d’une manière ou d’une autre. Voici quelques problèmes susceptibles de pousser un chien à boire davantage :

  • Infections urinaires.
  • Maladies hépatiques.
  • Maladies rénales.
  • Pyomètre : infection de l’utérus.
  • Maladie de Cushing : une maladie hormonale.
  • Maladie d’Addison : une maladie hormonale.
  • Diabète.
  • Calcémie élevée (parfois associée à certains types de cancer).
  • Certains médicaments comme les stéroïdes.
  • Temps chaud : les chiens halètent et salivent davantage, ce qui favorise la perte d’eau.

Bien que très rarement, il arrive que les chiens présentent une « polydipsie psychogène » ou potomanie du chien, un trouble comportemental caractérisé par une soif excessive. Ce trouble s’observe le plus souvent chez les chiens qui s’ennuient ou qui sont stressés ou simplement chez les races qui aiment l’eau, et le problème n’a généralement aucun lien avec une quelconque pathologie sous-jacente.

Si votre chien boit davantage d’eau, il est naturel qu’il ait besoin d’uriner davantage, ce qui se traduit parfois par des accidents dans la maison. Toutefois, il est extrêmement important de ne jamais restreindre la consommation d’eau de votre chien, pour ne pas risquer d’aggraver certaines pathologies. Mieux vaut plutôt emmener votre chien chez le vétérinaire pour un diagnostic.