Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Dogue du Tibet

Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet est un chien géant, légèrement plus long que haut. Il est puissant, musclé, athlétique, mais également agile et plein de dignité. La taille minimum d'un chien adulte est de 66 cm pour les mâles et de 61 cm pour les femelles. Le Dogue du Tibet pèse de 36 à 72 kg en fonction de son sexe, taille et carrure. Le poil, dense et plutôt long, forme une crinière au niveau du cou, de la nuque et des épaules (surtout apparente chez les mâles). En ce qui concerne la robe, de nombreuses couleurs et marques sont possibles. Consultez le standard de la race pour plus de détails.

Bon à savoir
  • Chien adapté à un propriétaire ayant beaucoup d'expérience
  • Education poussée requise
  • Apprécie les promenades actives
  • Apprécie de marcher une à deux heures par jour
  • Chien géant
  • Bave beaucoup
  • Nécessite d'être entretenu tous les jours
  • Race non hypoallergénique
  • Chien bavard et vocal
  • Un chien de garde : aboie, alerte et protège physiquement
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants
Mastiff tibétain foncé dans la forêt

Personnalité

Le Dogue du Tibet a gardé son instinct de chien de garde et il ne doit pas être sous-estimé. Il est méfiant envers les étrangers et protecteur envers sa famille et sa maison. Il a besoin d’un maître expérimenté qui le socialisera et l'éduquera correctement (comme pour tous les chiens de garde). Entre de bonnes mains, il sera calme, affectueux et loyal.

Mastiffs tibétains bruns et noirs dans le parc

Origine

Le Dogue du Tibet est un chien ancien, ses racines remontent à plus de 3000 ans. Dans son pays d’origine, il était utilisé comme chien de garde. Il protégeait les propriétés (dont les monastères) et le bétail. Marco Polo décrivait le Dogue du Tibet ainsi : "un chien grand comme un âne et à la voix aussi puissante que celle d’un lion ». La race est apparue relativement récemment en Occident : le Dogue du Tibet suscite l’intérêt des éleveurs depuis une centaine d’années à peine.