Que prévoir lors de la première visite vétérinaire de votre chiot

Préparez bien le premier examen de santé de votre chiot grâce à nos conseils
Un chien est chez le vétérinaire, le docteur l’ausculte, il lui tient la tête pour regarder ses yeux.
Un chien est chez le vétérinaire, le docteur l’ausculte, il lui tient la tête pour regarder ses yeux.
Un chien est chez le vétérinaire, le docteur l’ausculte, il lui tient la tête pour regarder ses yeux.

 

Avant que vous ne rameniez chez vous votre adorable chiot, vous devriez prévoir sa première visite chez le vétérinaire. Choisissez un vétérinaire à proximité et lorsque votre nouveau chiot arrive, prenez rendez-vous en précisant qu'il s'agit d'un examen de santé pour un chiot. Votre vétérinaire voudra peut-être prévoir plus de temps que les 10 minutes habituelles pour être sûr que tout démarre du bon pied.

 

La première visite vétérinaire de votre chiot

Quand vous arrivez à la clinique, portez votre chiot et installez-le sur vos genoux, loin des autres chiens. Ne le posez pas sur la bascule et ne le laissez pas explorer et renifler les autres chiens, surtout s'il n'a pas encore été vacciné (ou pas complètement) : les jeunes chiens sont très réceptifs aux maladies infectieuses. Emportez des friandises avec vous pour faire de cette visite une expérience positive et demandez au vétérinaire ou à l'assistante de récompenser votre chiot pendant l'examen. Il sera ravi de revenir s'il sait qu'il reçoit des friandises !

 

Ce qui se passe pendant la première visite du chiot chez le vétérinaire

Lors de la 1ère consultation, votre chiot subira un examen complet et le vétérinaire parlera des vaccinations avec vous. S'il a déjà reçu des médicaments chez l'éleveur ou au refuge, il serait utile de les apporter. Vous discuterez de la façon de traiter et prévenir les infestations par des parasites internes et externes (puces) comme avec l'éleveur ou au refuge. Abordez aussi les questions de l'identification, de la stérilisation, etc. Vous pouvez également parler d'alimentation, d'exercice et de toilettage.

Pendant la première consultation de votre chiot, le vétérinaire passera en revue plusieurs points pouvant inclure :

  • l'état de la peau et du pelage
  • le poids
  • la dentition
  • le rythme cardiaque (auscultation au stéthoscope)
  • la mesure de la température.

N'hésitez pas à demander des conseils à propos des "écoles du chiot" ou des cours d'éducation disponibles à la clinique ou dans les environs, car cela peut vous aider à éduquer et socialiser votre chiot.

 

Un petit chiot Corgi regardant en l'air. Il se situe à l’extérieur, dans un parc.

Quelques trucs pour que la viiste vétérinaire se passe bien

  • Allez à pied à la clinique vétérinaire
  • S'il est possible d'aller chez votre vétérinaire à pied, n'hésitez pas à laisser la voiture à la maison. Une petite promenade détendra votre chiot et contribuera à rendre l'expérience positive.

  • Utilisez des friandises
  • Apportez les friandises préférées de votre chiot à chaque visite vétérinaire. Faites en sorte d'avoir avec vous quelque chose qui lui fait agiter la queue et vous verrez même peut-être votre chiot accélérer l'allure sur le chemin de la clinique.

  • Evitez d'attendre longtemps
  • Si possible, prenez rendez-vous tôt le matin, quand il risque moins d'y avoir du monde et de nombreux chiens en salle d'attente, ceci afin que votre chiot reste calme. Autre solution : restez dehors avec lui jusqu'à ce qu'on vous appelle.

 

Combien coûte une visite vétérinaire ?

Le coût d'un examen de santé pour un chiot varie selon son état de santé et l'endroit où vous vivez. Un jeune chiot nécessite une série de vaccins qui alourdiront le coût initial ; attendez-vous à une première facture consistante. Cependant, quand il s'agit de contrôles de routine, le prix va sans doute baisser. Sauf si votre chiot a besoin de traitements particuliers, la plupart des visites vétérinaires ne posent pas vraiment de problèmes sur ce plan.

Si votre chiot n'est pas déjà assuré, parlez-en aussi à votre vétérinaire ; une assurance a des avantages et des inconvénients et votre vétérinaire peut vous aider à prendre une décision quant à la meilleur solution pour votre chiot. Nous avons répondu aux questions les plus fréquentes en matière d'assurance des chiots dans un article approfondi.

 

La checklist à propos de la santé du chiot

  1. Identification
  2. L'identification des chiens est obligatoire, par tatouage ou puce électronique. Cette dernière est implantée sous la peau par une simple injection, sans besoin d'anesthésie. Une fois identifié, vous serez sûr que votre chien peut vous être rendu s'il se perd, car quiconque le trouvera pourra savoir à qui il appartient.

    C'est la responsabilité de l'éleveur de s'assurer que tous ses chiots sont identifiés avant d'être donnés ou vendus. Vérifiez quand même avec l'éleveur/le refuge que votre chiot est identifié et actualisez vos coordonnées sur le site après l'acquisition du chiot.

    Apprenez-en plus grâce à notre guide sur l'identification de votre chien.

  3. Vaccinations
  4. Votre vétérinaire devrait vous envoyer un message quand la date des vaccinations de votre chien arrive ou vous donnera un calendrier de vaccinations à suivre. Le rythme dépend du type de vaccins en cause : contre la maladie de Carré, la leptospirose, l'hépatite de Rubarth, la parvovirose ou la toux de chenil (virus parainfluenza et/ou bactérie Bordetella). Si vous prévoyez d'emmener votre chien à l'étranger, vous aurez besoin de le faire vacciner contre la rage pour obtenir son passeport.

  5. Puces, tiques et vers
  6. Etre pro-actif vis-à-vis du contrôle des puces, des tiques et des vers est également conseillé. Rappelez-vous que les puces, au moins leurs larves, peuvent survivre toute l'année dans votre maison et votre jardin, et que des tiques transmettent des maladies dangereuses. Lors de la première visite de votre chiot, le vétérinaire vous conseillera à propos des traitements antipuces et antitiques, ainsi que sur la façon de prévenir l'infestation contre différents types de vers (ténias, ascaris et parfois les filaires).

  7. Prévention des problèmes de comportement
  8. Profitez des premières visites vétérinaires pour discuter des comportements inhabituels ou indésirables de votre chien : aboiements excessifs, morsure ou mâchouillage de vos chaussures dès que vous avez le dos tourné. Cela peut en général être stoppé si c'est pris à temps. Votre vétérinaire pourrait vous donner des conseils utiles ou vous orienter vers un comportementaliste expérimenté. Votre vétérinaire peut aussi vous indiquer des cours d'éducation canine à proximité.

  9. Stérilisation
  10. Parmi tout ce qu'il vous faut anticiper à propos de votre chiot, il y a la stérilisation. Lors de la première visite de votre chiot, votre vétérinaire peut vous en présenter les avantages et vous donner tous les conseils nécessaires (en incluant l'alimentation) pour garder ensuite votre chien en bonne santé et aussi heureux que possible.

  11. Soins dentaires
  12. Pendant la première consultation de votre chiot, le vétérinaire inspectera ses dents pour voir si elles ont besoin d'être nettoyées, et si oui quand. Les soins bucco-dentaires sont très importants car les maladies dentaires ne sont pas seulement douloureuses : elles peuvent être responsables d'infections internes à cause de bactéries dangereuses qui pénètrent dans la circulaltion sanguine à partir des gencives abîmées. Un contrôle dentaire est aussi le bon moment pour discuter du nettoyage dentaire à faire à la maison avec votre vétérinaire. Encore un exemple de ""mieux vaut prévenir que guérir"" ! Pour plus d'information sur la façon de conserver des dents blanches à votre chien, lisez notre article au sujet de l'hygiène bucco-dentaire.

  13. Poids et condition corporelle
  14. L'obésité est tristement deveneu un problème extrêmement fréquent chez les chiens, aussi profitez de l'occasion de la visite chez le vétérinaire pour peser votre chiot sur sa balance. Surveillez ensuite attentivement la condition corporelle de votre chien à la maison. Si votre chiot présente un excès de poids, vous pouvez faire beaucoup pour l'aider. Par exemple, parlez à votre vétérinaire de l'alimentation et du programme d'exercice ou envisagez avec lui un programme de perte de poids. Vous ne voulez pas que votre chiot soit non plus trop maigre. Si votre chien a perdu du poids depuis la dernière pesée, signalez-le à votre vétérinaire car cela peut signaler un problème de santé.

 

Que se passe t-il lors de la 1ère visite vétérinaire de votre chiot

Idéalement, votre vétérinaire devrait voir votre chiot au moins une fois par an, et plus souvent au début ou s'il a des besoins d'un suivi médical particulier. "Il vaut mieux prévenir que guérir" et ces visites régulières jouent ici un grand rôle. Ne décalez pas les visites sous prétexte que votre chien semble aller bien. Votre vétérinaire examinera votre chiot entièrement, incluant l'écoute du coeur et des poumons, il palpera l'abdomen pour repérer des anomalies éventuelles, il notera l'état de la peau, du pelage, des yeux et des oreilles. Il scannera aussi la puce électronique pour vérifier que tout est en ordre.

Autre avantage à faire des bilans annuels : votre chien s'habitue à aller à la clinique alors qu'il va bien. S'il n'y va que quand il est blessé ou malade, il associera le vétérinaire à une expérience douloureuse ou stressante, et il sera alors nerveux. C'est une bonne idée d'entrer à la clinique de temps en temps avec lui, même si vous n'avez pas rendez-vous. La réceptionniste et les assistantes lui feront volontiers un câlin et cela créera un souvenir positif chez votre chien.

Maintenant que votre chiot a effectué sa première visite chez le vétérinaire, continuez à lire notre guide du nouveau propriétaire de chiot, pour obtenir plus d'informations sur la manière de bien s'occuper de ce nouveau membre de la famille.