Les scientifiques Purina ont découvert une façon sans risque pour réduire la forme active de l’allergène majeur présente dans la salive des chats. Cette découverte peut transformer la façon de gérer les allergènes de chat. Plutôt que de limiter son exposition au chat, il s’agit de limiter son exposition à cet allergène.

 


 

image

DR. EBENEZER SATYARAJ

Immunologiste

Directeur de la Nutrition Moléculaire chez Purina.

quoting « Ces allergènes peuvent affecter la qualité de vie des maitres et même les forcer à limiter leurs échanges avec eux. »

– DR. EBENEZER SATYARAJ

Impact des allergènes

Beaucoup de maîtres s’échinent à trouver des solutions pour limiter la présence d’allergènes dans leur environnement, comme un nettoyage quotidien du domicile (aspirateur, lavage des couvertures, coussins, filtrer l’air etc…)

Les allergènes aux chats ont pour conséquence de limiter les interactions avec les chats, menant parfois jusqu’à la recherche d’un nouveau foyer ou à l’abandon.
purina

Environ 1 adulte sur 5 est sensible aux allergènes de chat

purina

Eviter d’être en présence du chat ou son placement dans un nouveau foyer permettent d’éviter l’exposition aux allergènes.

text

Que sont les allergènes de chat ?

Bien que beaucoup de gens croient que les allergènes de chat proviennent des poils ou des squames du chat, le principal allergène de chat est le Fel d1. Cette protéine se trouve dans la salive du chat. Lorsque le chat se toilette, le Fel d1 se retrouve sur le pelage et la peau de l’animal. Le Fel d1 peut rester dans l’air pendant de longues périodes et se disperser dans toute la maison.

Lire le communiqué de presse


Rester informé


text

Existe-t-il des races de chat hypoallergéniques?

Contrairement aux croyances populaires, il n’y a pas de véritables chats hypoallergéniques. Tous les chats – même ceux sans poils ou avec moins de poils – fabriquent le Fel d1, indépendamment de leur race, âge, sexe, stérilisé ou non. Par ailleurs, ni la couleur, ni la longueur du poil n’influence la production de Fel d1.



Fel d1 : le principal allergène de chat

Il s’agit d’une protéine produite dans les glandes salivaires et sébacées du chat. Ces allergènes sont transmis sur la peau et le poil du chat durant sa toilette. Le Fel d1 se disperse facilement dans l’environnement à travers les poils et les squames.



image

Une approche nutritionnelle révolutionnaire pour gérer les allergènes de chat.



Après plus de 10 ans de recherches, les scientifiques Purina ont découvert que le principal allergène aux chats pouvait être réduit lorsque les chats étaient nourris avec un aliment contenant une protéine spécifique trouvée dans les œufs. Cette protéine spécifique se lie à l’allergène Fel d1 produit dans la salive et le neutralise. Il est alors inactif lorsque le chat dépose sa salive sur son pelage et sa peau durant sa toilette. C’est sans danger pour le chat car cela ne bloque pas la production du Fel d1 et ne change pas la physiologie du chat.




alt

Une étude Purina marque une étape déterminante

Sur la population de chats nourris avec cet ingrédient issu de l’oeuf, 97% ont montré une réduction des niveaux de Fel d1 actif sur les poils et squames.

Diminution moyenne de 47% des niveaux de Fel d1 actifs sur les poils la 3ème semaine d’utilisation de l’aliment*.

* Satyaraj E. et al, Immunity Inflammation and Disease. 2019; 7(2):68-73 La réduction de Fel d1 actif sur le poil et les squames peut aider à réduire la présence de l’allergène dans l’environnement.

image
image
quoting "Notre découverte pourrait bien transformer la façon dont les gens gèrent les allergènes de chat."

– Dr Ebenezer Satyaraj