VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS
20-11-2019

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

Un chien peut vomir simplement parce qu'il a mangé quelque chose qui est mal passé, ou parce qu'il a ingéré une trop grande quantité d'aliments. Mais ces vomissements peuvent également être le reflet d'un souci plus grave qui nécessite une attention vétérinaire immédiate.

Parmi les causes les plus courantes de vomissements chez les chiens, on retrouve les infections du système digestif, qu'elles soient virales (par exemple le parvovirus) ou bactériennes (comme la Salmonelle), les problèmes liés au régime alimentaire (intolérances ou allergies alimentaires), la présence de parasites intestinaux, l'ingestion d'un objet qui entraîne une obstruction partielle ou complète, les nausées dues aux mouvements (voyages en voiture), l'ingestion de substances toxiques (produits de nettoyages ou dissolvants), les effets secondaires de certains médicaments, ou la présence d'une maladie affectant certains de ses organes vitaux (pancréas, foie ou reins).

VOMISSEMENTS ET DIARRHÉES CHEZ LE CHIEN

Il existe une très longue liste de causes, certaines d'importance moindre, d'autres très graves. Il est donc important de consulter un vétérinaire si votre chien vomit plus de trois fois de suite en l'espace de quelques heures, et si, outre le vomi, vous remarquez des signes de maladie (diarrhée, apathie, ou signes de douleur), si du sang est présent dans le vomi, ou si votre chien vomit depuis plusieurs jours et a perdu l'appétit.

Il est nécessaire de faire la différence entre les vomissements et les régurgitations. La régurgitation est l'expulsion d'aliments qui n'ont pas atteint l'estomac, ou qui n'y sont restés que très peu de temps ; ils n'ont donc pas été digérés complètement. Elle ne s'accompagne pas des mouvements syncopés de l'abdomen ni de l'effort typique du vomissement.

Un vomissement isolé ou occasionnel ne doit pas être un motif de préoccupation. Cependant, les vomissements chroniques ou fréquents répondent généralement à une situation grave. La couleur du vomissement n'est pas liée à la gravité de la situation. Les vomissements, quand le chien a l'estomac vide, contiennent généralement beaucoup de mucus, une sorte de mousse, et peuvent être teintés de jaune ou verdâtres. Du sang coagulé peut apparaître, ayant l'aspect de grains de café, en cas de lésions gastriques.

Une autre variable à prendre en considération si votre chien vomit serait une modification de la fréquence d'ingestion d'eau : boit-il beaucoup plus que d'habitude ou ne boit-il pas du tout ? Idem relativement aux profils d'alimentation. Il faut également accorder de l'importance à une perte de poids récente. Un autre signe d'alerte est la présence de diarrhées en même temps que les vomissements.

Quoi qu'il en soit, si vous observez des vomissements chroniques ou fréquents, vous devez consulter un vétérinaire pour qu'il inspecte votre chien. Il suffira souvent que vous répondiez à une série de questions sur ses antécédents récents, et que le vétérinaire réalise un examen physique. Il sera très utile que vous fournissiez au vétérinaire une liste des médicaments que votre chien prend, ou qu'il a pris récemment, et du type d'alimentation que vous lui donnez habituellement. Il est également important que vous lui indiquiez si vous avez vu votre chien manger de l'herbe ou des plantes dernièrement. Beaucoup de chiens le font, ou lèchent le sol et les murs, en cas de brûlures gastriques. Il est indispensable que vous preniez tous ces détails en considération, même s'ils vous paraissent insignifiants, parce qu'ils peuvent apporter des informations importantes sur la cause des vomissements de votre chien.

VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS
VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

QUE FAIRE SI VOTRE CHIEN VOMIT ?

Il sera parfois nécessaire de lui faire une prise de sang pour vérifier le fonctionnement normal des organes vitaux. Et dans des circonstances déterminées, il est également pertinent d'avoir recours à des radiographies ou des échographies pour écarter la présence de corps étrangers ou de tumeurs dans le tube digestif.

Il est fondamental, jusqu'à la consultation vétérinaire, de retirer l'alimentation de votre chien et de ne laisser à sa disposition que de l'eau propre et fraîche pour éviter la déshydratation, notamment si les vomissements sont fréquents. Vous lui proposerez l'eau en petites quantités et fréquemment pour éviter qu'il ne se remplisse l'estomac avec une quantité exagérée d'eau, ce qui pourrait entraîner une aggravation des vomissements.

Il est crucial de ne pas donner d'anti-vomitifs à votre chien sans connaître les causes de ses vomissements. Ceci pourrait être contre-indiqué, notamment lorsqu'on suspecte l'ingestion d'un objet.

Si vous ne pouvez pas aller chez le vétérinaire le jour-même et que votre chien a faim, proposez-lui une petite quantité d'aliments secs humidifiés avec de l'eau ou d'un aliment humide. Vous pouvez également avoir recours à une alimentation molle faite maison à base de riz ou pommes de terre, et de poulet sans peau, bien cuits.

TRAITEMENT DES VOMISSEMENTS CHEZ LES CHIENS

Selon la cause des vomissements, le vétérinaire vous recommandera l'utilisation de protecteurs gastriques et/ou d'anti-émétiques (médicaments pour éviter les vomissements). Il est important de suivre ses instructions, et de suivre le traitement pendant la durée indiquée, sans abandonner même si votre chien arrête de vomir.

Si le vétérinaire a détecté une altération d'un organe vital de votre chien, il vous prescrira des médicaments spéciaux pour cette maladie. Si votre chien a ingéré un corps étranger, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire pour l'extraire de son corps.

Il est en outre probable que le vétérinaire vous recommande d'avoir recours à une alimentation ou diète thérapeutique spécifique, très facile à digérer, voire hypoallergénique et avec une faible teneur en graisses, pour aider à retrouver la fonction gastrique saine de votre chien.

À la fin de la période de diète spéciale, vous devrez réintroduire progressivement l'alimentation habituelle de votre chien, sur quatre à sept jours, pour faciliter la transition.

Partager avec votre entourage

Emailtwitter