LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS
20-11-2019

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

La surdité, définie comme l'incapacité totale ou partielle à entendre, est un problème relativement fréquent, surtout chez les chiens d'âge avancé. Il existe cependant une surdité congénitale et héréditaire qui se produit lorsque le chien naît avec ce problème, ou lorsqu'il l'acquiert durant ses premières semaines de vie. Plus de 20 races sont prédisposées à souffrir de ce problème, du dalmatien au West Highland white terrier, en passant par le caniche nain et le maltais. La plupart de ces races ont le pelage blanc ou tacheté. Dans ces cas, le problème est décelé à des âges précoces, quand le chiot ne répond pas aux sons de l'entourage.

LA SURDITÉ CHEZ LES CHIENS

CAUSES LES PLUS COURANTES DE SURDITÉ CHEZ LES CHIENS ÂGÉS

La cause la plus courante de surdité chez les chiens est l'incapacité à acheminer le son jusqu'à la partie interne de l'oreille. Les otites aiguës accompagnées de sécrétions, le rétrécissement du conduit auditif des suites d'otites chroniques, la présence de tumeurs ou de sérum dans le conduit auditif, les perforations du tympan, ou la dégénérescence des osselets de l'oreille, sont certaines des causes. Dans tous les cas, le chien ne répond plus à son nom, ne prête aucune attention aux bruits qui se produisent dans son entourage, ne se réveille pas malgré la présence de bruits, ou ne répond pas aux stimulations des jouets sonores. Si le problème ne touche qu'une oreille, il peut être plus difficile à identifier. Les otites restent la cause la plus facile à détecter. Le chien se gratte les oreilles, secoue fréquemment la tête, ses oreilles sont douloureuses et la présence de sécrétions peut être évidente, ainsi que la mauvaise odeur associée. Le chien peut aller jusqu'à se tordre la tête.

Cependant, la dilatation des parois du conduit auditif et le rétrécissement subséquent du conduit lui-même, ou la perforation du tympan ne sont pas toujours évidents à l'œil nu. Il est donc très important de vous rendre chez le vétérinaire chaque fois que vous observez des symptômes associés à une otite aiguë, ou si vous remarquez que votre chien ne répond plus aux stimuli sonores. Le vétérinaire réalisera un examen approfondi de l'oreille, par palpation et visualisation de toutes les structures à l'aide d'un otoscope, et sera peut-être amené à prélever des échantillons s'il observe des sécrétions ou des tumeurs. Si le conduit est très enflammé, s'il est douloureux ou si un corps étranger s'y trouve, une anesthésie sera nécessaire.

L'affection de l'oreille interne est une autre cause moins habituelle de surdité. Cependant, cette structure étant intimement liée à l'organe de l'équilibre, son affection s'accompagne généralement de symptômes très évidents comme l'inclinaison de la tête, les vertiges, des mouvements oculaires, et autres. Les animaux exposés à des sons forts et réitérés peuvent également subir une dégénérescence de l'oreille interne ou moyenne. Cette dégénérescence est courante chez les chiens de chasse, conséquence de l'accumulation de petites lésions produites par les détonations.

Des causes neurologiques et toxiques existent aussi mais sont moins fréquentes. Les causes neurologiques incluent la présence d'autres maladies ou tumeurs tant sur les nerfs qui transmettent l'information sonore au cerveau que sur le cerveau lui-même. Le virus de la maladie de Carré, ou une méningite, peuvent être responsables de surdité chez les chiens.

De nombreuses substances peuvent être directement toxiques pour l'oreille. Les métaux lourds et contaminants de l'eau tels que le mercure ou l'arsenic sont responsables de lésions de l'oreille interne. Il existe des antibiotiques et produits pharmaceutiques, utilisés en chimiothérapie, qui peuvent produire des altérations de l'oreille du chien et une surdité. La surdité se manifeste parfois quelques semaines, voire quelques mois, après la fin du traitement. Les produits antiseptiques utilisés pour nettoyer l'oreille ou certains composants des gouttes utilisées pour le traitement des otites infectieuses peuvent entraîner une surdité temporaire ou permanente chez les chiens très sensibles.

Chez les chiens âgés, le diagnostic de surdité non due à une otite externe ou moyenne, en l'absence d'autres signes qui pourraient orienter sur la cause exacte peut être complexe. Le vétérinaire réalisera des tests de type comportemental (par exemple applaudir, ou siffler dans un sifflet hors du champ visuel de l'animal), mais l'évaluation de la réponse du chien sera subjective. Heureusement, dans les centres vétérinaires spécialisés, il est possible de réaliser des tests neurologiques avancés qui permettront de détecter si le cerveau identifie les sons et s'il y répond ou non.

Finalement, il ne faut pas oublier de mentionner que les chiens d'âge avancé peuvent souffrir de surdité, mais qu'il s'agit d'une surdité associée à l'âge. Il s'agit de presbyacousie. Elle se manifeste généralement durant le dernier tiers de la vie des chiens, et se développe progressivement. Initialement, le chien perd la capacité à détecter les fréquences hautes, mais peut développer une surdité totale s'il vit suffisamment de temps.

Quoi qu'il en soit, si votre chien souffre de surdité passagère ou permanente qui touche les deux oreilles, il faut être conscient de son handicap et tenter de le compenser. Par exemple, un chien sourd n'entendra pas le moteur d'un véhicule qui s'approchera dans la rue, ce qui peut être dangereux s'il n'est pas tenu en laisse.

 

Partager avec votre entourage

Emailtwitter