MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS
19-11-2019

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

SÉCHERESSE OCULAIRE

La sécheresse oculaire ou kératoconjonctivite sèche est la conséquence d'une hydratation insuffisante de la cornée. Elle peut être due à une quantité insuffisante de larmes ou une altération de leur composition. Les glandes qui fabriquent les larmes peuvent subir des infections et des inflammations tout au long de la vie du chien, conditionnant la quantité de larmes produite. L'apparition de tumeurs ou d'orgelets sur les paupières peut affecter la qualité ou la composition des larmes, ou leur bonne distribution sur la cornée.

La cornée, pour pouvoir être transparente, est dépourvue de vaisseaux sanguins. L'obtention des nutriments nécessaires pour son maintien correct et sa réparation dépend des larmes, responsables de cet apport. Ainsi, toute modification de la quantité ou de la composition des larmes peut entraîner des déficits, qui seront compensés par la croissance de vaisseaux sanguins qui permettront l'apport de nutriments. Ceci entraîne une perte de transparence de la cornée, initialement dans des zones bien déterminées, mais qui dans certains cas chroniques ou très graves peuvent provoquer l'apparition de taches qui empêchent la vision correcte chez le chien.

Par conséquent, vous devez consulter votre vétérinaire dès que vous observez une perte de la brillance et de la transparence des yeux ou que vous remarquez des vaisseaux ou des taches sur la surface de la cornée. Il mesurera, entre autres, la quantité de larmes produites à l'aide d'un test simple. En cas de déficit, il vous proposera une ou plusieurs méthodes pour hydrater la cornée et la traiter, le cas échéant. Plus ces problèmes sont détectés tôt, plus il sera facile de les compenser.

MALADIES OCULAIRES DES CHIENS ÂGÉS

LA CATARACTE CHEZ LES CHIENS

Un aspect qui préoccupe toujours les maîtres est la perte de transparence d'un œil. Même si la surface de l'œil est humide et brillante, la lentille qui se trouve derrière l'iris, le cristallin, semble n'être plus transparente et prend une couleur grisâtre. Un grand nombre de personnes pensent que leur chien souffre de la cataracte lorsqu'ils observent cette couleur grise du cristallin. Ça n'est pas toujours le cas. Le cristallin perd de sa transparence avec le passage des années, mais il s'agit d'un processus normal associé à l'âge. Il se transforme progressivement en une lentille translucide, mais de manière graduelle et uniforme. Votre chien peut perdre son acuité visuelle dans certaines situations, toutefois pas si nombreuses. Il s'agit d'un processus totalement normal.

Ce qui n'est pas normal est que ce changement se produise subitement, ou qu'il soit plus prononcé dans un des deux yeux ou dans une zone concrète du cristallin. Ainsi, il est très important de demander au vétérinaire d'examiner les yeux de votre chien avec les instruments adaptés. Un examen ophtalmologique simple permet de différencier cette perte de transparence normale et naturelle de la cataracte. La cataracte peut apparaître subitement en raison de la présence d'autres maladies, comme le diabète.

 

LE GLAUCOME CHEZ LES CHIENS

Le glaucome est un autre des problèmes oculaires que nous pouvons rencontrer chez les chiens qui ont déjà souffert d'une cataracte. L'œil est comme un globe rempli de liquide. Ce liquide se forme en continu et, par conséquent, doit être drainé en continu. Le glaucome chez les chiens se produit lorsque du liquide s'accumule à l'intérieur de l'œil et cette accumulation entraîne une augmentation de l'apparition de pression dans l'œil. Cette augmentation de la pression est source de douleur, marquant une différence avec la cataracte, qui est indolore. Il peut s'agir d'une conséquence d'une inflammation chronique de l'œil, de problèmes congénitaux, mais aussi d'un effet secondaire d'une cataracte qui se déplace et obstrue le drainage du liquide de l'œil.

L'aspect d'un œil avec un glaucome est celui d'un œil rouge, avec une dilatation des vaisseaux de la partie blanche de l'œil, une pupille ou un iris dilaté, qui paraît fixe, ne s'ouvre et ne se ferme pas comme l'autre œil, et est source de douleur, expliquant que votre chien puisse chercher à se frotter ou à se toucher avec les pattes. Dans les cas plus avancés, il est également possible d'apprécier une inflammation de l'œil, qui est plus gros.

Il faut toujours le traiter, notamment parce qu'il est douloureux. Il est parfois difficile d'arriver à en connaître la cause exacte mais il est important que le vétérinaire examine l'œil pour qu'il établisse un plan de traitement initial avec des médicaments qui aident à réduire la pression oculaire et à soulager les douleurs. Il est indispensable que le vétérinaire ou un ophtalmologue spécialisé contrôle la pression oculaire régulièrement pour voir si le traitement est efficace. Il peut s'agir d'un motif d'urgence s'il apparaît subitement suite à la luxation d'une cataracte.

 

LA CÉCITÉ SUBITE CHEZ LES CHIENS

La perte de vision subite chez le chien peut être la conséquence de problèmes neurologiques qui affectent le nerf optique ou les zones du cerveau qui reçoivent les informations visuelles, en conséquence de traumatismes qui provoquent des hémorragies, d'un décollement de rétine, ou d'autres problèmes moins courants. Il est possible que l'aspect externe de l'œil soit complètement normal mais que votre chien paraisse désorienté, se cogne contre les meubles et les objets de votre maison, et ait des problèmes pour manger et boire dans ses gamelles. Dans ce cas il est important de consulter immédiatement le vétérinaire afin qu'il en recherche les causes.

 

LA CÉCITÉ NON SUBITE CHEZ LES CHIENS

Les maladies mentionnées ci-avant, comme la cataracte chez les chiens, le glaucome ou la kératoconjonctivite, peuvent entraîner une perte progressive de la vue chez votre chien. Dans ce cas, votre animal de compagnie aura le temps de s'adapter progressivement à sa nouvelle condition.

S'il ne sort pas de son environnement domestique, il est possible que vous n'observiez qu'une perte d'agilité, parce que votre chien déambulera dans la maison de manière presque normale. Cette situation est comparable au fait de se lever la nuit pour aller aux toilettes sans allumer la lumière. Vous connaissez parfaitement le chemin qui mène de la chambre aux WC. Il est possible que vous y alliez à tâtons, mais vous connaissez le chemin.

Une autre situation différente se produira si vous sortez votre chien de son environnement. Dans ce cas, il est important d'être conscient de son problème visuel, et d'utiliser un harnais ou une laisse qui vous permettra de le guider de manière adéquate dans des espaces inconnus.

Partager avec votre entourage

Emailtwitter