L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS
19-11-2019

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

L'arthrose est une maladie dégénérative chronique qui affecte les os et les articulations. Elle est responsable de douleurs et d'une perte de flexibilité des articulations.

Si elle peut toucher toutes les articulations du chien, elle affecte plus particulièrement les articulations de la cheville, du carpe (poignet), du coude, de la hanche et la colonne vertébrale. Cette maladie n'est pas curable, le seul traitement est palliatif et permet de soulager les douleurs qu'elle provoque et de réduire l'inflammation des tissus affectés.

Elle peut toucher tout chien, indépendamment de la race et de l'âge, quoi qu'elle soit beaucoup plus fréquente chez les chiens de grande race ainsi que chez les chiens adultes ou âgés.

L'arthrose étant un processus dégénératif, l'idéal est de l'enrayer le plus tôt possible, bien qu'il soit souvent difficile de l'identifier dans ses phases initiales. Lorsqu'un chien subit un traumatisme ou se tord une articulation, il passe en quelques minutes d'un état sain sans douleurs osseuses ni articulaires à un état inflammatoire et douloureux, qui se reflète de manière évidente par une forme de boiterie. Toutefois, la douleur d'apparition progressive ne sera pas toujours manifeste avant que des niveaux de dégénérescence articulaire importants ne soient atteints. En outre, la perception de la douleur est largement subjective, il est donc possible que deux chiens présentant une lésion similaire développent des symptômes très différents. Finalement, l'arthrose restant une maladie plus commune chez les chiens âgés, on met souvent les changements dans la démarche et l'agilité des animaux sur le compte d'une conséquence normale de l'âge, sans imaginer qu'il peut s'agir d'une maladie dégénérative.

SYMPTÔMES DE L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS ÂGÉS

Les symptômes les plus classiques de l'arthrose chez les chiens sont la léthargie, la boiterie, la tuméfaction des articulations, la réticence au mouvement, la manifestation de douleur au toucher, des signes d'agressivité à la palpation de zones très douloureuses, jusqu'à un essoufflement ou un jappement sans cause apparente. En d'autres termes, l'arthrose entraîne des symptômes spécifiques des structures qu'elle affecte, les os et les articulations, mais aussi des changements comportementaux chez l'animal.

En cas de réponse affirmative à une ou plusieurs des questions suivantes, vous devez suspecter que votre chien souffre d'arthrose.

  • Est-ce que votre chien boite ?
  • Est-ce qu'il fait moins d'exercice qu'en temps normal ?
  • Est-ce qu'il tombe plus fréquemment qu'avant ?
  • Est-il plus difficile pour lui de se lever lorsqu'il est couché ?
  • Rencontre-t-il des difficultés pour monter les escaliers ou monter dans une voiture ?
  • A-t-il perdu l'appétit ?
  • Évite-t-il les caresses ?
  • A-t-il subi un changement de comportement inexpliqué ?

Si vous avez répondu de manière affirmative à quelques-unes de ces questions, amenez votre chien chez le vétérinaire afin qu'il l'examine. Il vous posera des questions sur ses habitudes, procèdera à une palpation prudente et ordonnée de toutes ses articulations et, le cas échéant, fera des radios pour vérifier si les os ont subi les changements caractéristiques de l'arthrose.

L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS
L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS

SOLUTIONS ET PRÉVENTION DE L'ARTHROSE CHEZ LES CHIENS ÂGÉS

Le traitement vise à réduire l'inflammation et la douleur, à retarder la progression de la maladie et à favoriser la récupération de la mobilité des articulations. À cette fin, on a recours à des médicaments (analgésiques et anti-inflammatoires) et on recommande une série d'exercices actifs, par exemple des promenades tranquilles ou la nage, ainsi que d'exercices passifs par le biais de la physiothérapie.

Outre les mouvements du chien, les os et les articulations supportent aussi le poids du corps. Si votre chien est en surpoids, les dégâts seront plus rapides et le risque de souffrir d'arthrose plus grand. Il est fondamental de surveiller le poids de votre chien en cas d'arthrose. S'il souffre de surpoids ou d'obésité, il faudra le soumettre à un régime diététique pour ralentir la progression de la maladie. Un pourcentage élevé des chiens qui souffrent d'arthrose et de surpoids simultanément arrêtent de boiter après un simple programme d'amincissement qui leur permet d'atteindre une condition corporelle idéale.

Le vétérinaire vous recommandera donc probablement, outre les médicaments et les exercices, une alimentation ou un régime thérapeutique qui vous aidera à contrôler son poids. Il existe également des régimes thérapeutiques comprenant des ingrédients fonctionnels qui aident à ralentir les dégâts sur les articulations, ainsi que des antioxydants naturels qui contribuent à réduire l'inflammation des articulations.

Comme pour beaucoup d'autres maladies chroniques, l'idéal reste la prévention. Une base familiale ou génétique peut contribuer à l'apparition de l'arthrose. Si votre chien est prédisposé à cette maladie, il conviendra de ne pas favoriser les attitudes ou situations qui augmentent le risque de la développer. Les mesures les plus recommandables pour la prévention de l'arthrose chez les chiens âgés sont :

  • Éviter le surpoids ou l'obésité. Cet aspect est notamment important pendant sa croissance, et lorsqu'il entre dans la phase de vie adulte-âgé.
  • Supprimer l'exercice trop intense au cours des phases de croissance, lorsque les tissus et les articulations sont encore tendres et plus susceptibles de subir des lésions que chez les chiens matures.
  • Faire pratiquer régulièrement de l'exercice à votre chien, en évitant une intensité excessive s'il n'est pas entrainé.

 

Partager avec votre entourage

Emailtwitter