Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Malamute de l'Alaska

Malamute de l'Alaska

Le Malamute ressemble au loup ; c'est un grand chien imposant qui a les caractéristiques du Spitz (queue souvent enroulée au-dessus du dos, robe très épaisse, oreilles dressées et tête triangulaire). Le mâle adulte mesure entre 64 et 71 cm et la femelle, entre 58 et 66 cm ; ils pèsent entre 38 et 56 kg. La robe peut présenter différentes couleurs et nuances : du blanc au noir, en passant par le gris clair, et du doré au rouge, avec des marques blanches.

Bon à savoir
  • Chien adapté à un propriétaire ayant beaucoup d'expérience
  • Education requise
  • Apprécie les promenades toniques
  • Apprécie de marcher plus de deux heures par jour
  • Grand chien
  • Bave un peu
  • Nécessite d'être entretenu un jour sur deux
  • Race non hypoallergénique
  • Chien très vocal
  • Un chien de garde, qui aboie et alerte
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants
Malamute d'Alaska à la recherche.

Personnalité

S'il ressemble au loup, il ne se comporte pas comme tel ! Le Malamute est un chien affectueux et gentil, bien qu'il ne soit peut-être pas la race idéale pour un propriétaire inexpérimenté. Il aime creuser, hurler et adore chasser les petits animaux à fourrure, comme les écureuils, les chats et les petits chiens. Une bonne socialisation dès son plus jeune âge est donc essentielle. Tout au long de sa vie, il faudra aussi vérifier son obéissance, en particulier en ce qui concerne le rappel.

Alaskan malamute op de achtergrond van Alaska Range.

Origine

Une tribu inuit nomade du nord-ouest de l'Alaska, celle des Mahlemuts, a sélectionné cette race pour tracter de lourdes charges dans des conditions climatiques très rudes et pour aider à la chasse. Ce chien partage des ancêtres avec d'autres races arctiques, comme le Samoyède et le Husky sibérien, mais il a été sélectionné sur la puissance, pas la vitesse. Grâce son pelage épais et son sous-poil isolant, sa force et son endurance, le Malamute a pu aider à tirer des charges lors d'expéditions polaires, dans des conditions supportables par très peu d'autres races.