Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Barzoï

Barzoï

Ce grand lévrier élégant porte fièrement sa longue tête étroite. Sa robe, de longueur moyenne, est soyeuse ; les poils sont plus longs sur les pattes, le ventre et la queue. La robe peut être blanche, dorée, rouge, grise, rouan et mouchetée. La femelle adulte mesure au minimum 68 cm et pèse environ 34 kg. Le mâle adulte mesure au moins 74 cm et pèse environ 41 kg.

Bon à savoir
  • Chien adapté à un propriétaire ayant de l'expérience
  • Education requise
  • Apprécie les promenades actives
  • Apprécie de marcher une heure par jour
  • Grand chien
  • Bave un peu
  • Nécessite d'être entretenu un jour sur deux
  • Race non hypoallergénique
  • Chien calme
  • Pas un chien de garde
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants
barzoï blanc debout sur le sentier

Personnalité

En dépit de sa taille, c'est un chien gentil et calme à la maison. Il peut être assez distant avec les inconnus. Il peut tolérer d'autres chiens de même caractère, mais il doit être mis en contact avec des chats et d'autres animaux de compagnie dès son plus jeune âge car il réagit toujours à la vue d'un animal qui s'enfuit.

Chien barzoï blanc regardant vers la droite

Origine

Pays d'origine : Russie

Connu depuis le 17e siècle, le Barzoï était utilisé pour poursuivre les loups en Russie. Un duc russe importa plusieurs lévriers d'Arabie qui ne purent survivre aux rudes hivers russes. À sa deuxième tentative, il croisa ces chiens courants avec des races indigènes, sans doute des chiens de course Tartares ou des chiens de berger hauts sur pattes. Du fait de leur tempérament doux et de leur aspect exotique, ils devinrent un cadeau idéal des Tsars aux têtes couronnées d'Europe. Après la révolution russe de 1917, le Barzoï fut assimilé à la classe dirigeante et de nombreux chenils furent détruits ; la race ne survécut que grâce aux cadeaux envoyés en Occident.