Les bases pour voyager en voiture avec un chiot

Faites de votre chiot un excellent compagnon de voyage
un chien est debout dans le coffre d'une voiture, le coffre est ouvert et la voiture est garée sous des arbres.
un chien est debout dans le coffre d'une voiture, le coffre est ouvert et la voiture est garée sous des arbres.
un chien est debout dans le coffre d'une voiture, le coffre est ouvert et la voiture est garée sous des arbres.

Vous venez d’acquérir un chiot et vous ne pouvez pas attendre pour lui montrer le monde. Nous savons ce que c’est ! Mais avant de commencer à planifier un incroyable voyage en voiture avec lui (ou simplement vous préparer à le conduire chez le vétérinaire), rappelez-vous qu’une voiture peut être très étrange pour un chiot. L’espace fermé, le mouvement de la voiture et même le bruit du moteur peuvent déclencher la sonnette d’alarme pour un chiot qui n’a pas l’habitude de voyager. Mais il y a plusieurs choses à que faire pour rendre plus supportables les déplacements en voiture pour votre chiot. Qui sait, peut-être les attendra t-il plus tard avec impatience ! Voici les éléments de base pour emmener un chiot en voiture.

Est-ce qu'un chiot peut voyager en voiture ?

Oui, un chiot peut voyager en voiture mais chaque chien en retire des impressions différentes. Alors que certains chiots montent en voiture sans aucun souci, d’autres trouvent ce type de voyage un peu angoissant. Heureusement, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour que votre compagnon se sente plus à l’aise.

un chien est assis sur une couverture bleue à l'arrière d'une voiture, il a un laisse de sécurité.

Comment apprendre à un chiot à voyager en voiture

Lorsque vous emmenez votre chien en voiture, le secret est de le mettre en confiance. Plus il sera confiant et à l’aise, moins il sera stressé. Comme pour beaucoup de choses concernant les chiens, plus l’expérience de la voiture intervient tôt, mieux c’est. Idéalement, votre chiot doit s’habituer à la voiture dès que vous le ramenez chez vous.

Habituez progressivement le chiot à la voiture

Commencez par vous asseoir avec lui dans la voiture à l’arrêt. Il a besoin de temps pour renifler l’endroit, ainsi que la caisse ou le panier où il est contenu et de se sentir à l’aise avant que le moteur ne démarre. Une fois que c’est le cas, passez à l’étape suivante.

Emmenez votre chiot en voiture pour un trajet court et lent

Allez ensemble jusqu’au bout de la route et revenez. Complimentez-le et récompensez-le s’il est resté calme dans la voiture.

Veillez à ce qu’il soit bien en équilibre

Il est plus confortable pour le chiot d’être posé sur le plancher ou le hayon arrière que sur un siège de voiture. Il trouvera le voyage plus facile s’il est dans un endroit confortable pour s’asseoir et s’allonger, surtout lorsque vous tournez.

Augmentez progressivement la durée de vos déplacements

Si tout va bien, augmentez simplement la fréquence ou la durée des excursions au fur et à mesure que votre chiot gagne en confiance. En agissant progressivement et patiemment, vous devriez bientôt faire des progrès.

Une femme et son chien sont assis dans le coffre ouvert d'une voiture. La femme caresse son chien.

Comment veiller à la sécurité de votre chiot en voiture

La sécurité d’un chien en voiture ne concerne pas que votre protégé ; il s’agit aussi de prendre soin du conducteur et des passagers. Prenez le temps d’habituer votre chiot à être calme et tranquille dans la voiture, pour ne pas distraire le conducteur ni être une nuisance pour les autres personnes présentes.

Utilisez une caisse ou une barrière pour chien

Si votre chiot est par terre ou dans le hayon arrière, utilisez une caisse de transport ou une barrière pour chien pour limiter son espace. Si ce n’est pas possible et que votre chien doit rester sur un siège, alors faites lui porter un harnais. Pour un chien, le harnais fait office de ceinture de sécurité. Il en existe de différentes tailles et il se fixe sur la ceinture de sécurité de la voiture. Le chien peut mettre un moment à s’habituer au harnais, si bien qu’il est préférable que vous l’essayiez d’abord à la maison avant de le mettre en voiture. Félicitez largement votre chien s’il accepte de le porter.

Ne laissez pas votre chiot passer la tête par la fenêtre de la voiture

C’est probablement drôle pour lui mais les yeux de votre chiot risquent d’être irrités ; pire, il pourrait être blessé par quelque chose devant lequel vous passeriez. Il existe aussi un risque que le chiot glisse hors de son harnais et saute par la fenêtre. Vous pouvez en revanche ouvrir la fenêtre pour que votre chien ait de l’air frais. Quand il fait chaud, vous pouvez utiliser une grille de protection à la fenêtre qui permet de l’ouvrir mais empêche votre chien de sauter.

Précautions par temps chaud

S’il fait chaud, vous pouvez acheter des écrans à attacher aux fenêtres pour tamiser la lumière du soleil. Les grilles aux fenêtres et les écrans sont très utiles quand vous vous déplacez mais, même avec les vitres baissées et la lumière tamisée, une voiture peut chauffer très rapidement. Ne laissez JAMAIS votre chien dans la voiture quand il fait chaud, même en hiver, car l’issue peut être fatale.

Faites des pauses fréquentes pour les trajets longs

Si vous voyagez avec votre chien sur une longue distance, prenez l’habitude de vous arrêter toutes les deux heures. Vous apprécierez probablement tous les deux de vous soulager, de boire de l’eau et de vous dégourdir les jambes. Veillez cependant toujours à ce que votre chiot porte un collier d’identification au cas où il s’échapperait.

Que faire si le chiot est inquiet en voiture

Si votre chiot est particulièrement nerveux en voiture, demandez à votre vétérinaire des conseils à propos des phéromones de synthèse à diffuser dans l’environnement. Différentes présentations existent ; on peut même en vaporiser sur un bandana pour chien ! Elles procurent au chien la même sensation apaisante que quand il était avec sa mère avant le sevrage ; les phéromones aident à calmer le chiot et à ce qu'il reste détendu pendant environ quatre heures.

Essayez également de lui donner un objet familier dans la voiture pour diminuer le stress : son jouet favori ou un tissu portant l’odeur de la maison. Ceci est particulièrement utile pour les jeunes chiots.

Le mal de voiture chez les chiots

Le mal de voiture chez les chiots est très fréquent, bien que certains chiens arrivent à en guérir. Si votre compagnon est malade en voiture, protégez l’endroit où il est assis ou couché avec un matériau imperméable, et emportez des serviettes en papier et un produit de nettoyage en cas d’accident.

Un chiot est malheureux quand il est malade en voiture et, pour lui éviter d’aggraver la situation, évitez de le faire voyager l’estomac plein. Par mesure de précaution, donnez lui son dernier repas au moins deux à trois heures avant le voyage. Promenez toujours votre chien avant de partir afin qu’il fasse ses besoins. Si le mal de voiture est un problème fréquent, demandez des conseils à votre vétérinaire.

N’oubliez pas de faire preuve de patience et de progressivité. Bientôt, votre chiot sera habitué à la voiture et saura à quoi s’attendre quand il entendra la porte se fermer et le moteur démarrer. Il sera prêt pour un beau voyage avec son maître qu’il aime et plein de belles surprises en route !

Découvrez d’autres recommandations pour accueillir votre nouveau chiot chez vous et assurez-vous que vous connaissez ce qu’il faut savoir à propos des vaccinations, de la stérilisation et et de l’identification du chiot.