Comment aider votre chiot à surmonter son anxiété de séparation

Découvrez ce qu'est l'anxiété de séparation et ce que vous pouvez faire pour aider votre chiot.
un labrador anxieux est couché sur le sol, il attend que son maître rentre.
un labrador anxieux est couché sur le sol, il attend que son maître rentre.
un labrador anxieux est couché sur le sol, il attend que son maître rentre.

 

Les chiens sont naturellement sociables et ont besoin de compagnie. C’est pourquoi ils se lient à nous si facilement. Cependant, s’ils n’apprennent pas comment supporter la solitude, des problèmes peuvent apparaître lors de la séparation, qu’on appelle aussi l’anxiété de séparation. Continuez votre lecture pour connaître les signes classiques de l’anxiété de séparation et découvrez comment vous pouvez aider votre chiot à surmonter ce problème grâce à notre guide pratique.

 

Pourquoi un chiot développe-t-il une anxiété de séparation ?

Il est tentant de croire que votre chiot est capricieux ou veut vous embêter quand vous partez mais cela est très loin d’être vrai. Un chiot développe une anxiété de séparation lorsqu’il n’a pas appris à rester seul et qu’il a simplement peur de la solitude. Cet état s’apparente à une attaque de panique chez l’homme.

Gérer un chiot ou un chien adulte qui ne sait pas rester seul est terriblement compliqué. C’est probablement l’un des troubles du comportement le plus difficiles à résoudre. Comme pour d’autres problèmes comportementaux, il est largement préférable de prévenir que de guérir.

Dans la grande majorité des cas, l’anxiété du chiot démarre très tôt. Les propriétaires sont parfois en effet tellement obnubilés par leur nouveau chiot qu’ils sont ravis de le voir les suivre partout, et ce lien est effectivement très important. Cependant, si vous permettez à votre chiot d’être toujours avec vous, il va grandir en comptant sur votre présence à chaque seconde de la journée. Si vous décidez brutalement de sortir sans lui, vous découvrirez que son monde s’écroule sans vous.

Il arrive aussi qu’un nouveau propriétaire de chiot l’enferme dans la cuisine où il passera sa première nuit seul : le chiot associe alors la solitude avec un sentiment de stress et de peur.

 

Les symptômes de l'anxiété de séparation du chiot

La gravité des symptômes de l'anxiété de séparation du chiot varie beaucoup ; cela peut inclure tout ou partie des signes suivants…

  • Aboiements excessifs et/ou hurlements quand il est seul
  • Mâchonnements et autres comportements destructeurs
  • Perte de l’apprentissage de la propreté
  • Grattage ou creusement devant les portes
  • Déplacements permanents
  • Halètements et salivation excessive
  • Tentatives de fugue
  • Automutilation
  • Comportements agressifs
un chiot anxieux détruit un oreiller jaune et blanc en plumes, il regarde l'objectif.

 

Comment bien démarrer avec votre chiot

Faites-lui comprendre qu’il peut vous faire confiance

Dès la première minute de son arrivée chez vous, votre chiot a besoin d’apprendre à vous faire confiance : vous serez là pour lui mais il y a des moments où il ne peut pas vous accompagner et c’est bien ainsi. Installez des barrières pour bébé et habituez-le à changer de pièce pendant quelques minutes sans qu’il vous suive. Occupez-le alors avec quelque chose d’agréable : donnez-lui son repas ou une friandise.

N’en faites pas des tonnes

Eloignez-vous tranquillement de lui puis revenez dans le calme. Faites en sorte que vos départs et vos retours soient des évènements normaux dès le début et apprenez-lui à avoir confiance en sa capacité de rester seul. Allez prendre une douche, promenez-vous dans le jardin seul, ou faites autre chose pour lui faire comprendre que ne pas être avec vous pendant quelques minutes n’a pas d’importance. Si vous donnez à votre chiot quelque chose d’appétissant à grignoter en votre absence, il peut même être impatient de vous voir partir!

Progressez tranquillement

Commencez par laisser votre chiot seul 5 minutes puis absentez-vous progressivement 10, puis 30 minutes, jusqu’à ce qu’il accepte sans broncher de rester seul une heure. Faites cependant toujours attention à ne pas aller trop vite.

Utilisez des jouets

Laissez votre chiot dans un endroit sans risque, où il se sente bien, et avec quelque chose pour s’occuper en votre absence. Utilisez des jouets distributeurs de croquettes ou de friandises (ses favorites !) pour le distraire.

Utilisez la technologie

La technologie peut vous aider à savoir exactement ce qui se passe en votre absence. Vous saurez ainsi si votre chiot reste tranquille et calme. Installez une webcam avec une application vous permettant d’observer votre chiot sur votre téléphone quand vous êtes absent.

Le temps passé à apprendre à votre chiot que rester seul ne présente pas de danger fait partie de l’éducation d’un bon chien de famille. Rappelez-vous quand même qu’un chien a besoin de compagnie et de contacts sociaux : aucun chien n’est heureux s’il reste souvent seul pendant de longues heures.

Un chiot anxieux labrador est couché sur le sol. Il joue avec un jouet rouge et s'amuse seul.

 

Aider un chiot souffrant d'anxiété de séparation

Si votre chiot souffre déjà d’anxiété de séparation, voici quelques conseils que vous pouvez essayer de suivre pour l’aider à surmonter son problème.

Eliminez d’autres problèmes

Soyez d'abord sûr que le comportement de votre chiot n’est pas lié à autre chose. Il pourrait très bien agir ainsi parce qu’il s’ennuie, qu’il ne dispose pas de suffisamment de contacts, ou qu’il manque d’exercice physique et/ou mental.

Ces problèmes sont souvent liés à l’anxiété de séparation chez un chiot mais ils sont relativement faciles à résoudre en lui faisant faire plus d’exercice. Essayez de stimuler mentalement votre chiot grâce à des jeux éducatifs interactifs et pensez à le solliciter par des séances d’éducation. Vous pouvez aussi laisser la radio allumée ou le mettre dans une pièce confortable où il se sent bien, de préférence sans lien avec l’extérieur pour ne pas l’encourager à aboyer.

Encore une fois, observez votre chiot grâce à une webcam peut vous aider à savoir s’il s’ennuie : dans ce cas, les comportements indésirables s’expriment dans le calme, entrecoupés par des périodes de sommeil. Lors d’anxiété de séparation, ces comportements sont plus constants et votre chiot manifeste des signes évidents de stress. Il est important de remarquer que parfois, certains chiots commencent par s’ennuyer puis s’excitent et deviennent stressés et anxieux.

Si vous n’êtes pas sûr, contactez un comportementaliste professionnel ayant de l’expérience dans le domaine de l’anxiété de séparation ; faites-le venir pour évaluer le comportement de votre chiot.

 

Pour les cas modérés

  1. Recommencez au début et apprenez à votre chiot à ne pas vous suivre partout dans la maison. Pendant cette période, il ne devrait pas rester seul : faites appel à un dog sitter ou à un ami pour vous aider.
  2. Quand vous recommencez à le laisser seul, allez-y progressivement. Utilisez une webcam pour vérifier que votre chien reste calme.
  3. Donnez à votre chien un jouet interactif et sans danger (comme un distributeur de friandises), et laissez la radio ou la télévision allumée.
  4. Assurez-vous que votre chien est fatigué quand vous partez : il aura plus envie de dormir que s’il est plein d’énergie. Faites donc une promenade ou un jeu avec lui avant de partir.
  5. Ne dramatisez pas vos départs et vos retours car cela peut inquiéter votre chien.
  6. Variez vos façons de partir et vos horaires afin que votre chiot ne puisse pas facilement prévoir quand vous allez le quitter.
  7. Si votre chiot présente un sérieux problème d’anxiété de séparation, vous devriez contacter votre vétérinaire ou un comportementaliste diplômé pour vous aider à mettre en place une thérapie comportementale.

L’anxiété de séparation du chiot est plus facile à prévenir qu’à traiter. Il est cependant important de se rappeler qu’un chien est un animal social : si vous devez le laisser seul souvent et longtemps, ce n’est sans doute pas une bonne idée d’acquérir un chien.

Pour plus d’information sur votre chiot et découvrir comment à empêcher votre chiot de mâchonner, mordiller et sauter sur les gens, consultez notre guide approfondi sur la façon d’accueillir votre nouveau chiot chez vous.