Conseils d'alimentation pour votre chiot

Quand vous acquérez un nouveau chiot, il y a tellement de choses à découvrir ! L'alimentation quotidienne en fait partie : sachez comment et avec quoi nourrir votre chiot grâce à notre guide pratique.
un chiot se tient debout derrière sa gamelle de nourriture. Son maître soigne son alimentation.
un chiot se tient debout derrière sa gamelle de nourriture. Son maître soigne son alimentation.
un chiot se tient debout derrière sa gamelle de nourriture. Son maître soigne son alimentation.

Votre chiot a l'air petit maintenant mais il va beaucoup grandir en peu de temps ! En seulement 12 mois (jusqu'à 24 mois pour les grandes races), il deviendra un chien adulte à part entière. Son corps et son cerveau doivent se développer incroyablement rapidement, et ce sont des aliments pour chiots de haute qualité qui leur permettront d'y arriver. Votre chiot en a vraiment besoin car un chiot en bonne santé et plein d’énergie peut brûler deux fois plus de calories qu'un chien adulte ! La santé et le bien-être de votre chiot passent aussi par la nutrition. Dès qu’il est assez grand pour manger des aliments solides (habituellement à partir de l'âge de six à huit semaines), il est temps de lui proposer un aliment spécialement formulé pour répondre à ses besoins.

Que donner à manger à votre chiot ?

Un aliment spécialement formulé pour les chiots constitue le régime alimentaire idéal pour le nouveau membre de votre famille. Un aliment complet et équilibré doit contenir tout ce dont votre chiot a besoin pour grandir en bonne santé. Il n'est pas utile d'ajouter des compléments ou des restes de table : ceux-ci peuvent même lui faire plus de mal que de bien. Peu importe avec quelle insistance votre chiot vous regarde avec des yeux implorants ! Un aliment pour chiots est généralement plus riche en calories qu’un aliment pour adultes car un chiot réclame beaucoup d'énergie pour sa croissance. Un aliment pour chiots a aussi tendance à être plus riche en protéines pour soutenir le bon développement des organes, et il contient aussi plus de nutriments essentiels tels que le calcium, le magnésium, le fer, le zinc et la vitamine D pour favoriser la croissance de dents et d'os solides. Un aliment sec pour chiots est généralement présenté sous forme de petites croquettes, pour faciliter la mastication et l'ingestion. Un chiot adore croquer et la plupart du temps, il ne se fait pas prier pour manger son repas en une seule fois. Veillez à toujours laisser de l'eau propre à disposition de votre chien.

Quelle ration donner à votre chiot ?

Un chiot a souvent les yeux plus grands que son ventre ! Pour satisfaire son appétit sans risquer de le suralimenter, donnez-lui souvent à manger, par petites quantités. La ration dépend de son âge, de sa taille et des conseils donnés par votre vétérinaire. Commencez par lui donner une cuillère à soupe de croquettes environ cinq fois par jour tant que votre chiot tète encore sa mère, puis suivez le rythme indicatif suivant pour le nourrir :

  • Du début à la fin du sevrage (habituellement vers l’âge de deux mois) : 4 à 6 repas par jour
  • De l’âge de deux à trois mois : 4 repas par jour
  • De quatre à six mois : 2-3 repas par jour
  • Après l’âge de six mois : 2 repas par jour (selon la race)

Ne soyez pas tenté de suralimenter votre chiot car l’excès pourrait perturber sa digestion ou exercer des pressions néfastes sur son squelette s'il prend trop de poids dans un court laps de temps. Ni l'un ni l'autre ne sont bons pour la santé de votre chiot, alors faites attention lorsque vous préparez ses repas.

Lisez toujours attentivement les recommandations de rationnement figurant sur l'emballage des aliments ; elles devraient vous donner un bon point de départ. La quantité exacte que vous devez donner à votre chiot peut cependant varier selon son âge, sa race, son état de santé et son niveau d'activité. Plus un chiot est joueur, plus il consomme d'énergie, et plus il a besoin de manger pour compenser ! Utilisez notre outil d’appréciation de la condition corporelle pour vous assurer que votre chiot grandit correctement et qu'il n'est pas en dessous ou au-dessus de son poids idéal.

Peser régulièrement votre chiot vous aidera à vérifier que son poids est normal pour son âge, sa taille et sa race. Vous pouvez le faire à la maison ou sinon, demandez à votre vétérinaire de vous montrer ou de peser votre chiot lors des visites. Même si un jeune chiot est en général très enthousiaste à l'idée de finir son bol, il est souhaitable qu’un jeune chiot mange peu et souvent pour pouvoir digérer correctement.

Veillez à toujours laisser de l'eau propre à disposition de votre chien.

Alimentation et exercice physique

Évitez de nourrir votre chiot immédiatement avant ou après l'exercice ; laissez passer une heure entre le repas et l'activité. Il est judicieux d’habituer votre chiot à se reposer quand il a mangé afin d'éviter le risque de mauvaise digestion et d’éviter aussi une affection plus grave, qui concerne surtout les chiens de grandes races et les chiens géants, dont estomac peut se dilater et éventuellement se tordre. La dilatation-torsion d’estomac est un accident dramatique qui nécessite des soins vétérinaires extrêmement urgents.

un chien renifle sa gamelle de nourriture. A coté se trouvait également une gamelle d'eau.

Où nourrir votre chiot

Nourrissez votre chiot dans un endroit calme, loin de l'agitation de la maison, où il pourra manger sans être interrompu. Choisissez une surface facile à nettoyer, comme un sol carrelé ou un tapis d'alimentation, et servez toujours la nourriture de votre chiot dans un bol propre. Tenez les enfants à l'écart de votre chiot pendant qu'il mange pour ne pas l’encourager à manger trop vite ou à vouloir protéger son repas. Si vous avez d'autres chiens dans la maison, nourrissez-les en même temps mais séparément, pour éviter les bagarres et les vols de nourriture !

Comment nourrir votre chiot

En plus de savoir quel aliment donner à un chiot, il est important de réfléchir à la façon de lui donner à manger. Il est préférable de servir un aliment humide à température ambiante car l’odeur sera plus attrayante et c’est mieux pour la digestion. Si vous conservez l’aliment au réfrigérateur, n'oubliez pas de le sortir environ une heure avant le repas. Vous pouvez le réchauffer au micro-ondes pendant quelques secondes mais assurez-vous que la température n’est pas trop élevée à la sortie.

Un aliment humide s’altère rapidement s'il traîne à l'extérieur mais un aliment sec se conserve toute une journée. La plupart des chiots aiment « croquer les croquettes » mais si vous préférez les réhydrater, ou s'il y a une raison médicale d'éviter les aliments durs, trempez les croquettes dans un bol d'eau quelques minutes avant de les servir. La structure croquante des aliments secs aide à éliminer la plaque dentaire mais si les croquettes doivent être réhydratées, vous pourez peut-être ajouter régulièrement à l'alimentation de votre chien des friandises à visée dentaire, tel que Dentalife®. N'oubliez pas de tenir compte de ces friandises dans l’apport calorique quotidien.

Veillez à toujours laisser de l'eau propre à disposition de votre chien.

Au fur et à mesure que le chiot grandit

Plus votre chiot grandira, plus son appétit augmentera. Pour lui donner l'énergie supplémentaire dont il a besoin pour soutenir des poussées de croissance rapides et pour construire sa masse musculaire, vous devrez augmenter la ration que vous lui donnez.

Selon sa race, un chiot de six mois peut avoir besoin d'un apport calorique deux fois supérieur à celui d'un chiot de deux mois ! En règle générale, augmentez la ration de l’âge de 6 à 12 mois pour un petit chien, après quoi vous pourrez lui donner un aliment pour adultes. Dans le cas d’un chiot de grande race, la ration augmentera vers l'âge de 6 mois, puis diminuera vers l’âge de 12 mois une fois que l’essentiel de la croissance est fait. Un chien de grande race ne recevra un aliment pour chiens adultes que plus tard, vers l'âge de 18 à 24 mois.

Un petit chiot est couché sur un lit, il se repose tranquillement.

Ce qu'il ne faut pas donner à manger à votre chiot

Un chiot a des yeux qui savent exactement comment obtenir ce qu'ils veulent, surtout quand il s'agit de mendier de la nourriture ! Pour que votre chiot garde une alimentation saine et équilibrée, faites de votre mieux pour ignorer ses supplications pour obtenir des restes de table et des friandises. Un jouet, une promenade ou un jeu sont d'excellents substituts !

Si vous cédez occasionnellement, les friandises ne devraient jamais représenter plus de 10 % de la ration totale de votre chien, sinon vous risquez de perturber l’équilibre nutritionnel de son alimentation. De plus, sachez qu'il y a des aliments qu’il ne doit pas consommer…

  • Ne donnez jamais de viande crue à votre chiot. Pour réduire le risque d'intoxication alimentaire, tuez les bactéries en cuisant soigneusement la viande. Avant de lui donner, assurez-vous qu'il n’y a pas de petits morceaux d'os, surtout des os cassants de poulet (ou des arêtes de poisson) car ils peuvent abîmer les dents et causer des obstructions intestinales.
  • Ne donnez jamais de chocolat à votre chien car c’est toxique pour lui.
  • L'ail, les oignons et les raisins frais ou secs sont également toxiques pour les chiens.
  • Ce ne sont là que quelques-uns des aliments toxiques pour les chiens, lisez notre guide pour en savoir plus.

Passer d'un aliment à un autre

Le système digestif de votre chiot est très sensible et peut être facilement perturbé si vous changez soudainement l’alimentation de votre chiot, que ce soit pour passer d’un aliment sec à un aliment humide, à une autre marque ou d’un aliment chiot à un aliment adulte.

Quand vous amenez votre chiot chez vous pour la première fois, mieux vaut d’abord lui donner l’aliment recommandé par l'éleveur ou par le refuge, à moins qu'il y ait un problème évident.

Si vous devez changer l’alimentation, prenez votre temps pour que son tube digestif s’adapte. Mélangez un peu du nouvel aliment à l'ancien, puis augmentez progressivement la proportion sur une période de 7 à 10 jours, jusqu'à ce que votre chiot ne consomme plus que le nouvel aliment.

Si vous passez d'un aliment humide à un aliment sec, votre chiot peut avoir besoin de temps pour s'adapter. Il croquera plus activement, il prendra sans doute plus de temps pour manger et il aura besoin de boire plus. Si vous passez du sec à l’humide, ne soyez pas surpris s'il boit un peu moins. S’il est habitué à croquer un aliment sec, la texture peut lui sembler étrange ; vous pouvez alors le mélanger à quelques biscuits.

Il est important de se rappeler qu'une ration d’aliment sec est moins volumineuse qu’une ration d’aliment humide : les aliments secs sont en effet plus riches en énergie que les aliments humides. Votre chiot devra donc manger proportionnellement plus d’aliment humide pour obtenir la même quantité de calories.

Vous voulez en savoir plus sur l'alimentation de votre chiot ? Lisez notre guide sur les aliments à éviter.