Apprendre au chiot où dormir

Les premières nuits avec votre chiot peuvent être un peu difficiles, surtout si vous êtes un propriétaire novice ! Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir à propos du sommeil de votre chiot grâce à notre guide pratique.
un chiot couché dans son panier qui regarde l'objectif.
un chiot couché dans son panier qui regarde l'objectif.
un chiot couché dans son panier qui regarde l'objectif.

 

Avec tous ces jeux, votre chiot va avoir besoin de beaucoup de repos, donc il est important de l’encourager à dormir. Évitez de céder à la tentation en permettant à votre chiot de dormir sur votre lit, même la première nuit. Cela deviendrait rapidement une habitude que vous pourriez regretter plus tard, quand il ne sera plus capable de dormir seul ! Il est préférable de lui préparer un nid confortable qu’il considèrera comme à lui et où il pourra s'installer confortablement pour se reposer.

Si vous utilisez une caisse pour chiot, mettez un couchage douillet à l’intérieur et garnissez le fond avec des feuilles de papier journal pour absorber l’eau renversée ou un pipi accidentel. La caisse ou le panier du chiot doivent être placés dans un endroit où vous pouvez le surveiller lorsqu’il est à l’intérieur, dans un coin tranquille, protégé des jeux et des bruits des enfants pour que le chiot puisse bien dormir. S’il dort dans un coin de la cuisine, il sera facile de nettoyer ce qui pourrait être renversé. Si vous posez la caisse du chiot sur un tapis, placez de préférence dessous des journaux ou un coussinet imperméable (qui ne puisse pas être mâché !).

S’il y a d’autres chiens dans la maison, placez alors la caisse du chiot près de leur endroit de couchage, pour offrir à votre chiot une compagnie rassurante. Toutefois, si vos animaux sont méfiants ou contrariés par ce nouvel arrivant, il est préférable de laisser votre chiot dormir à l’écart jusqu'à ce qu’ils soient habitués les uns aux autres et heureux de se blottir ou de jouer ensemble.

 

Ce qu'il faut prévoir pour la première nuit de votre chiot chez vous

En arrivant dans son nouveau foyer, votre chiot peut avoir besoin de temps pour s’adapter. Rappelez-vous que c’est probablement la première fois qu’il est séparé de sa mère et de ses frères et sœurs, aussi le moment est un peu difficile pour lui. Pendant la journée, il a pu jouer et dormir, être distrait, et ne pas réaliser que sa « famille canine » n’était plus avec lui. Quand vient la nuit, sombre et longue, il est normal que votre chiot soit mal à l’aise. En règle générale, les premières nuits d’un chiot peuvent être délicates mais cela se passera mieux si vous savez à peu près ce qui va se passer. Un sommeil perturbé

D’abord, les nouveaux propriétaires doivent s’attendre à ce que leur sommeil soit perturbé pendant plusieurs nuits voire semaines. Il faut le savoir et prévoir l’arrivée du chiot à un moment où cela n’aura pas trop de conséquences sur votre vie.

Ne pas ajouter du stress

Heureusement, nous n’en sommes plus à recommander de « l’enfermer dans la cuisine et de le laisser pleurer jusqu’à ce qu’il s’endorme ». Même involontairement, cette attitude était cruelle et pouvait favoriser des troubles de l’attachement ainsi qu’une anxiété de séparation. Le chiot comprenait en effet très vite que ces nouvelles personnes le laissaient avoir peur tout seul. Vous commencez à construire une relation de confiance avec votre chiot qui va durer toute votre vie ensemble : faire en sorte que ses premières nuits se passent sans stress peut vous aider à atteindre cet objectif.

Laissez le dormir dans votre chambre

L’éducation au sommeil se fait étape par étape. Quand le moment du coucher arrive, pendant environ une semaine, il est préférable que votre chiot dorme dans votre chambre avec vous. De cette façon, votre présence va le rassurer et il va se familiariser avec certains sons et certaines odeurs. Une caisse pour chiot est idéale à ce stade : vous pouvez soit l’installer dans votre chambre la nuit, soit en avoir une deuxième à cet endroit. Pour limiter le risque d’un pipi accidentel, assurez-vous de sortir votre chiot juste avant de se coucher. Quand il s’installe dans son panier à l’intérieur de la caisse, récompensez-le s’il est calme.

Au fur et à mesure que le chiot s’habitue à dormir dans son panier, vous pouvez commencer à déplacer la caisse vers la porte, puis progressivement la sortir de la chambre jusqu’à atteindre l’endroit dédié au couchage du chiot. Le mieux est de réaliser cette étape pendant la première semaine du chiot chez vous.

Ne criez pas, ne le punissez pas

Si votre chiot est apeuré ou si vous l’entendez pleurer pendant la nuit, ne le grondez pas et ne le punissez pas. C’est normal, il apprend juste ce qu’est l’autonomie. Accordez lui un peu de temps pour s’adapter, dans votre proximité. S'habituer à dormir dans la caisse la nuit est un processus progressif et il est important d’être patient. Si votre chiot pleure toutes les nuits, cela peut vous inquiéter mais, avec de l’attention, de la méthode et de la patience, vous allez obtenir de votre chiot qu’il acquiert de bonnes habitudes pendant la nuit.

 

La liste des choses à prévoir pour la première nuit du chiot

  • Vérifiez que le panier que vous achetez soit sans risque pour le chiot : rien ne doit pouvoir être mâchonné ou avalé facilement.
  • Le panier de couchage doit être doux, matelassé, chaud et facile à manipuler : pas de marches ou de côtés trop hauts qui pourraient favoriser des lésions des articulations, des os, des muscles et des ligaments.
  • Les chiots aiment se sentir à l’abri et en sécurité ; si possible, achetez plutôt un petit panier que vous remplacerez plutôt qu’un grand pour pouvoir éventuellement le garder. Vous achèterez plus tard un magnifique panier pour votre chien quand il sera grand, propre et moins enclin à mâchonner !
  • Posez le panier/la caisse dans une partie calme de la pièce, où il ne sera pas gêné par le passage. Instaurez également une règle simple mais impérative : personne ne doit déranger le chiot quand il dort.
  • Un matériau imperméable sous le panier (le bas d’une poubelle coupée et garnie de papier journal peut faire l’affaire) peut être utile si le chiot n’est pas encore propre mais vous devriez le surveiller pour éviter de lui laisser le temps de s’oublier !

Comme nous, les chiots dorment mieux quand ils sont détendus, à l’aise et en sécurité. En sachant que nous leur donnons cette possibilité, nous pouvons mieux dormir aussi !

 

un chiot labrador qui dort paisiblement dans son panier rond et confortable.

Les avantages d'un panier pour votre chien

Confort

Un bon panier permettra à votre chien de trouver un endroit confortable pour se reposer après de longues journées d’activité et de jeux. Cela est encore plus important quand le chien vieillit mais c’est une bonne idée d’habituer votre chiot à dormir dedans quand il est jeune.

Température agréable

Un panier peut aider votre chien à rester au chaud, ce qui est particulièrement important en hiver, quand le panier est posé directement sur un sol froid.

Intimité et espace personnel

Comme la plupart des gens, votre chien a parfois besoin d’un endroit pour se détendre qui soit à lui. Un panier confortable lui permet de s’isoler quand il le désire.

 

Autres critères de choix pour le panier de votre chiot

Le panier d’un chiot en pleine croissance doit avoir une taille suffisante. Si vous utilisez une caisse pour chiot, il doit entrer facilement à l’intérieur. Si vous avez déjà observé votre chien, vous avez probablement remarqué que les chiens peuvent dormir dans des positions variées : sur le dos, sur le côté, roulé en boule ou en extension. Il est important d’en tenir compte en choisissant le panier de votre chien.

Il est aussi nécessaire que le panier que vous choisirez permette à votre chien de s’y déplacer confortablement, tout en restant blotti à l'intérieur. S’il est assez grand pour que votre chien s’y couche en boule mais trop petit pour qu’il puisse étendre ses membres, alors votre chien pourrait le trouver inconfortable.

 

Où dois-je placer le panier de mon chien ?

Le mieux est de placer le panier de votre chien dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air. Vous pourriez aussi multiplier les propositions de couchages dans la maison, ainsi votre chien pourra choisir où dormir. Par exemple, un panier dans une partie calme de la maison peut être bien quand le chien veut rester seul mais un autre dans le salon est parfait quand il veut se reposer près de la famille.

 

Un chiot dort sur le dos  dans son panier, il a l'air paisible et reposé.

Comment aménager une caisse pour un chiot ?

Vous devriez installer la caisse près de votre lit. Cela permettra à votre chiot d’être à côté de vous, tout en étant contraint à rester dans ce lieu sécurisé : ainsi tous deux aurez une chance de dormir ! Cela aidera aussi votre chiot à comprendre que la nuit, c’est fait pour se coucher et se reposer. En installant la caisse de votre chiot, vous pourriez y déposer un matelas vétérinaire (chaud, confortable et lavable) et idéalement quelque chose qui vient de l’éleveur de votre chiot, comme une tissu qui porterait l’odeur sécurisante de sa mère.

 

Faire dormir un chiot dans une caisse

Le gros avantage de faire dormir un chiot dans une caisse c’est qu’une fois qu’il s’y est installé, vous pouvez progressivement la déplacer jusqu’à l’endroit où vous voulez finalement faire dormir votre chiot. Il n’a pas besoin de rester dans votre chambre pour toujours mais au début, il appréciera d’être à côté de vous.

Votre chiot aura le réconfort de votre présence et vous allez créer un lien de confiance entre vous. En outre, vous saurez si votre chiot se réveille et s’il a besoin de sortir : cela rendra l’apprentissage de la propreté encore plus rapide et plus facile.

Si vous choisissez de ne pas utiliser une caisse pour chiot, proposez-lui un panier doux, chaud et sécurisé que vous poserez sur le plancher à côté de vous. Idéalement, mettez-le dans un parc à chiot ou installez une barrière autour pour l’encourager à y rester et à dormir. Sinon, votre chiot aura tendance à vagabonder, mâchonner des objets, jouer ou utiliser divers endroits de votre chambre comme des toilettes ! Une limite est sécurisante à la fois pour lui et pour vous : vous ne resterez pas éveillé toute la nuit en vous demandant ce que fabrique votre chiot.

Durant la journée, votre chiot a besoin de dormir à de multiples occasions aussi. Les chiots ont des pics d’activité suivis de siestes fréquentes pour récupérer. Ils ont donc besoin d’un endroit confortable et tranquille pour dormir, tout es restant porche de vous. Vous pouvez installer une caisse ou un parc à chiot avec un matelas vétérinaire dans chaque pièce où vous passez du temps ; ou plus facilement, vous pouvez installer un panier dans un coin tranquille de la pièce, et vous surveillerez ainsi ses siestes pendant la journée.

 

Quelques conseils pour les premières nuits de votre chiot

Parfois, les premières nuits avec votre chiot ne sont pas exactement tranquilles, mais il ne faut pas vous en inquiéter. Il y a cependant quelques petites choses que vous pouvez faire pour aider à ce que cela se passe mieux.

Vérifiez que votre chiot est fatigué avant de se coucher

Faites en sorte de mettre votre chiot en condition pour dormir. Il sera plus enclin à le faire s’il est fatigué et donc, une heure avant le coucher, jouez avec lui ou faites une séance d’éducation (pas trop intense mais qui l’implique quand même : vous voulez le fatiguer, par l’exciter !).

Emmenez-le faire ses besoins avant de se coucher

Ne lui donnez pas son dernier repas trop tard et sortez-le ; ce sera la dernière chose à faire avant son coucher comme ça vous saurez qu’il ne restera pas éveillé à cause de son envie d’uriner ou de déféquer. Soyez prêt à attendre qu’il ait fait ses besoins (et bien sûr récompensez-le pour ça. Cela peut prendre du temps car les chiots sont souvent distraits à l’extérieur ; ils oublient ce qu’ils étaient venus faire, soyez patient !

Allez vous coucher en rentrant

Vous vous serez préparé avant à vous coucher. Mettez le chiot dans la caisse à côté de vous et éteignez immédiatement. Sinon le chiot va croire que si vous ne dormez pas, il a encore une chance de jouer avec vous !

Apaisez gentiment votre chiot

Pendant la première nuit avec votre chiot, vous pourrez l’entendre gémir ou même aboyer. Son horloge interne n’est pas encore réglée et la nuit il s’ennuie un peu ! Vous pouvez l’apaiser en lui parlant, ou même mettre la main sur la caisse. Mais laissez-lui l’espace et le temps pour se calmer.

Pendant que vous réconfortez votre chiot, ne cédez pas à l’envie de le prendre et de le caresser ou de jouer avec lui. Si vous faites cela, vous lui apprenez le parfait moyen de rendre les nuits plus drôles et il insistera encore plus pour capter votre attention.

S’il ne se calme vraiment pas, vous pouvez lui donner un jouet à mâcher, aromatisé avec quelque chose de bon pour l’encourager à mâchonner. Cela l’empêchera d’aboyer et le détendra tout en le fatigant, si bien qu’il s’endormira plus facilement.

Donnez lui une couverture sécurisante

Lui laisser une couverture ou une serviette portant l’odeur de sa mère dans la caisse peut l’aider à se sentir en sécurité et à mieux dormir. Quand vous rendrez visite à l’éleveur pour voir les chiots, donnez-lui quelque chose à mettre au contact des chiots jusqu’à ce que vous le rameniez chez vous pour sa première nuit.

Achetez un petit panier « donut »

Certains chiots se sentent plus en sécurité quand ils peuvent s’enfoncer dans un panier ou qu’ils sont entourés par des parois hautes et douces (pensez à la façon dont les chiots dorment les uns sur les autres au sein de la portée) et une petit panier « donut » (en forme de beignet !) peut donc être placé dans la caisse.

Faites d’une sortie nocturne un moment ennuyeux

Si vous devez vous lever la nuit pour sortir votre chiot (comme c’est probable pendant une quinzaine de jours), rendez cela aussi ennuyeux que possible et n’interagissez pas avec le chiot, excepté pour le récompenser.

 

Education du chiot à la caisse

De nombreuses personnes n’aiment pas l’idée de mettre un chiot dans une caisse ; il est certain qu’elle peut être mal utilisée par des gens qui s’en servent pour enfermer leur chien pendant des heures interminables… Utilisée à bon escient, une caisse peut pourtant être une aide précieuse pour sécuriser votre chiot, simplifier l’apprentissage de la propreté et être sûr que vous dormiez tous les deux pendant les premiers jours de votre vie commune.

D’abord, choisissez une caisse dont la taille est adaptée à celle de votre chiot ; cela signifie qu’il sera nécessaire d’en changer plusieurs fois au fur et à mesure de sa croissance, mais c’est mieux que de prendre une caisse trop grande ou trop petite. La caisse doit être assez grande pour que votre chiot tienne aisément debout, puisse s’y étendre en s’étirant, se lever et se tourner facilement. Si elle est trop grande, le chiot va utiliser une partie pour dormir et l’autre pour faire ses besoins !

Rendez la caisse vraiment confortable : garnissez la d’un matelas vétérinaire qui aille jusqu’au bord pour que le chiot soit au chaud et confortablement installé. Il est important que vous preniez le temps de présenter lentement la caisse à votre chiot : vous ne pouvez pas juste le fourrer dedans et espérer qu’il l’apprécie !

Si votre chiot ne court aucun risque en se promenant dans la maison sans surveillance, vous pouvez laisser la porte ouverte. Cela l’encouragera à y pénétrer de lui-même et il comprendra finalement que cet endroit est sûr, confortable et qu’il peut s’y reposer après une séance de jeux.

a href="https://www.purina.fr/chiots/guide-alimentation">Donnez à manger à votre chiot dans la caisse et pendant qu’il mange, vous pouvez fermer la porte quelques minutes. Si le chiot est endormi, posez-le dans la caisse à côté de vous pour qu’il se sente bien à dormir là ; il s’habituera ainsi facilement à l’utiliser. Posez une règle simple et impérative : personne ne dérange le chiot quand il est dans sa caisse. C’est particulièrement important le premier jour, quand votre chiot doit comprendre qu’il s’agit de son refuge, d'un abri contre l’agitation de sa nouvelle vie, où il peut se détendre complètement. Vous ne devriez jamais laisser votre chiot seul dans la caisse au début car il peut se sentir abandonné ou croire qu’on l’empêche de vous rejoindre.

Une fois que votre chiot est heureux et accepte de dormir dans la caisse, d’y rentrer et d’en sortir, il est prêt pour y passer la nuit. Pour la majorité des chiots, cela va vite. Tous les chiots sont cependant différents : vous devez être attentif au vôtre et ne pas vous précipiter.

Heureusement, si vous achetez votre chiot chez un éleveur, il pourra avoir déjà expérimenté la caisse (c’est pratique pour l’éleveur de ne pas avoir les chiots qui courent partout dans la maison). Cela rendra les choses beaucoup plus faciles pour vous et vous permettra de commencer comme vous le souhaitez. Cela fait donc partie des questions à poser à l’éleveur dès le début.

Rappelez-vous, la caisse est un espace sécurisé, qui peut vous aider à mieux gérer la première nuit de votre chiot chez vous. Ce n’est en revanche pas quelque chose à utiliser longtemps ! Votre chiot doit passer sa vie en dehors et avec vous, apprendre à connaître le monde en votre compagnie, pas enfermé dans une caisse !

REMARQUE : si votre chiot porte un collier à la maison, retirez-le toujours avant de le mettre dans la caisse. Pour plus d’informations à propos de votre chiot, jetez un œil à notre site et découvrez nos meilleurs conseils pour bien socialiser votre chiot.