Devrais-je acheter ou adopter un chiot ?

Si vous envisagez d'acquérir un chiot, vous hésitez peut-être entre l'adoption et l'achat chez un éleveur. Découvrez les critères de choix dans notre guide.
un chien adopté et son nouveau maître jouent dans un parc. Ils sont proches et complices.
un chien adopté et son nouveau maître jouent dans un parc. Ils sont proches et complices.
un chien adopté et son nouveau maître jouent dans un parc. Ils sont proches et complices.

 

Accueillir un chiot chez vous est une perspective excitante mais cela peut aussi être un peu perturbant. Avant de poser vos mains sur cette adorable boule de poils, il y a plusieurs éléments à considérer ; par exemple : suis-je prêt à modifier ma vie pour un chien ? Quelle race s'accorderait-elle le mieux avec mon mode de vie ? Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous devez décider si vous préférez acheter un chiot chez un éleveur ou en adopter un. Pour vous faciliter la vie, nous avons réalisé ce guide afin de vous donner toutes les informations nécessaires pour trouver votre chemin jusqu'à votre nouvel ami à quatre pattes.

 

Pense-bête avantr l'acquisition d'un chiot

Avant d'adopter ou d'acheter un chiot, vous devrez être capable de répondre oui à toutes les questions listées ici. Posséder un chien peut être extrêmement gratifiant car il vous donnera un amour inconditionnel, vous fera du bien et vous rendra heureux. Mais êtes-vous vraiment prêt à vous engager ?

     
  • Ai-je les moyens d'assumer un chien pendant toute sa vie ? Il vous faut penser aux dépenses que cela implique : l'alimentation, les soins vétérinaires et éventuellement aussi le toilettage, la pension et l'assurance santé.
  •  
  • Mon environnement est-il compatible avec un chien ? Cela inclut mes horaires de travail et la taille de mon logement. Y aura t-il quelqu'un à la maison si je travaille beaucoup ?
  •  
  • Puis-je m'engager pour toute la vie du chien ? L 'espérance de vie moyenne d'un chien est d'environ 12 ans et vous devrez donc vous en occuper tout ce temps.
  •  
  • Pourrai-je promener le chien tous les jours ? Serai-je capable d'éduquer, d'entretenir et de prendre soin d'un chien ?
  •  
  • Puis-je répondre oui à toutes les questions de la liste à propos de l'adoption ou de l'achat d'un chiot, 365 jours par an ?

Si vous répondez oui, alors vous pouvez aborder les étapes suivantes.

 

Quelle race de chien me conviendrait le mieux ?

L'étape suivante de notre guide d'acquisition d'un chiot consiste à décider quelle race de chien vous conviendrait, en fonction de vos préférences de taille, de niveau d'activité, d'entretien du pelage et de compatibilité avec la vie de famille. Il existe de nombreuses races canines pouvant convenir à des personnes et à des environnements très différents. Par exemple, un Border collie sera malheureux dans un appartement sans jardin et sans activité régulière, alors qu'un petit chien comme un Chihuahua sera probablement plus tolérant.

Les points à étudier sont :

     
  • Quel niveau d'exercice pouvez-vous faire chaque jour ?
  •  
  • Quel temps êtes-vous prêt à passer à entretenir le pelage ?
  •  
  • Avez-vous des problèmes de santé, comme de l'asthme ou des allergies ?
  •  
  • Vivez-vous en ville ou à la campagne ?
  •  
  • Dans quel type de logement vivez-vous ?
  •  
  • Quelle est la taille de votre jardin ?
  •  
  • Quel format de chien pouvez-vous envisager ?

 

Les clubs de races pour des informations sur la race et les portées disponibles

Sur votre liste de choses à faire avant d'acquérir un chiot, il faut surtout vous informer à propos de votre race favorite. Les clubs de races sont toujours bien placés pour vous renseigner car ses membres sont des spécialistes passionnés et experts de la race en question. Si vous vous apprêtez à acheter un chiot chez un éleveur, la plupart savent où trouver des chiots disponibles.

Une famille est dans un parc, ils viennent d'adopter un labrador. Ils s'en occupent bien et sont heureux.

 

Forums et groupes Facebook pour des informations à propos des races canines

Ce sont souvent des moyens intéressants pour acquérir un chiot car de nombreux passionnés des races canines s'y retrouvent. Attention cependant, car la politique interfère parfois négativement avec l'élevage. De plus, certains membres de ces groupes prétendent être experts d'une race mais ils ont en fait peu d'expérience. Cherchez toujours des spécialistes reconnus et lisez les avis de personnes ayant acheté des chiots chez eux.

 

Comment trouver le bon éleveur

Les expositions canines sont de parfaits endroits pour voir de nombreuses races canines différentes ou plusieurs individus au sein d'une même race. Elles vous donneront aussi l'occasion de rencontrer des propriétaires et des éleveurs, qui adorent en général parler de leur race d'élection. Ils devraient aussi pouvoir vous orienter vers un éleveur sérieux.

La Société Centrale Canine (SCC) gère tout ce qui concerne les chiens de race en France et son site internet très complet vous sera très utile pour trouver l'éleveur/la portée qu'il vous faut. La SCC met en place un règlement interne pour s'assurer que ses membres se conforment à certaines règles et soient dignes d'être recommandés.

Soyez préparé à devoir attendre votre chiot. Dans certaines races, les naissances ne sont pas si nombreuses chaque année et les chiots disponibles peuvent être rares. Attendez-vous donc aussi à devoir parfois aller loin pour trouver le chiot que vous souhaitez.

 

Comment contacter un éleveur

Avant de rencontrer l'éleveur, vous devez le contacter, par mail ou par téléphone. Lors du premier contact, présentez-vous et soyez honnête quand à vos raisons d'acquérir un chiot et sur le mode de vie que vous pouvez lui offrir. Assurez-vous d'en connaître suffisamment sur la race avant, afin de pouvoir répondre à des questions éventuelles sur son adéquation à votre situation.

Une famille est dans un parc, ils viennent d'adopter un labrador. Ils s'en occupent bien et sont heureux.

 

Questions à poser au moment de l'achat du chiot

Pour vous aider à poser les bonnes questions lors de l'achat de votre chiot, il est conseillé de d'abord faire des recherches. Accumulez autant d'informations que possible sur la race en parlant à des propriétaires et en consultant des sites en ligne. Pensez ensuite à demander par exemple aussi :

     
  • La santé du chiot a t-elle été testée ? C'est important s'il s'agit d'une race prédisposée à certains problèmes de santé.
  •  
  • Dans quel type d'environnement le chiot est-il né et a t-il été bien socialisé ?
  •  
  • Puis-je voir les parents ? Vous ne devriez jamais acheter un chiot sans voir au moins la mère. Il est parfois possible de voir aussi le père mais sachez que la plupart des éleveurs font appel à un étalon qui ne leur appartient pas.

 

Ce qu'il faut attendre de l'éleveur

Votre rencontre avec un éleveur devrait toujours être positive. Il doit être réceptif, vous répondre de manière honnête et être disposé à vous expliquer le fonctionnement de son élevage.

D'abord et avant tout, un éleveur doit remplir les conditions suivantes :

     
  • Suivre les recommandations officielles en matière d'élevage
  •  
  • Utiliser des programmes de sélection pour éliminer certaines maladies (touchant par exemple les hanches, la vision…) pour aider à garantir la bonne santé des chiots vendus
  •  
  • Faire en sorte de présenter le chiot avec sa mère, pour montrer ce qu'il deviendra
  •  
  • Etre prêt à répondre à vos questions sur la race
  •  
  • Donner au nouveau propriétaire des informations écrites sur la socialisation et l'éducation du chiot
  •  
  • Rester disponible plus tard pour s'assurer que la relation entre le chien et son propriétaire sera bonne.

Dans le processus d'achat du chiot, une des choses les plus importantes à faire est d'essayer de voir la portée quand tous les chiots sont encore avec leur mère. Cela vous donnera des indications sur la façon dont ils sont élevés, de leur tempérament (méfiez-vous des chiots qui se cachent dans un coin, tous devraient être contents de vous voir) et aussi une idée à propos de comment votre chiot va évoluer. Si cela vous convient, l'éleveur peut vous demander un acompte pour réserver votre chiot. Discutez avec lui du moment où vous pourrez venir le chercher.

Ce que l'éleveur devrait vous donner

Quand vous venez chercher votre chiot, vous devriez recevoir :

     
  • Un certificat de naissance
  •  
  • Le numéro d'identification
  •  
  • Un carnet de santé (si les vaccinations du chiot ont été réalisées)
  •  
  • Un colis contenant : des informations sur la race, des conseils d'alimentation, de toilettage, d'exercice, etc.
  •  
  • Certains éleveurs offrent 4 semaines d'assurance gratuite, à partir du jour où vous prenez le chiot.
  •  
  • Si votre chiot est déjà inscrit au Livre des Origines Françaises (LOF), le document d'enregistrement vous sera donné mais certains éleveurs l'envoient plus tard.

Vous pouvez aussi recevoir une copie des certificats de bonne santé des parents du chiot. Comme chez l'homme, certains chiens peuvent être atteints de maladies héréditaires. La Société Centrale Canine incite à réaliser des tests de dépistage pour détecter et traiter ces maladies. Il est important que vous le sachiez et que vous puissiez poser les bonnes questions lors de l'achat. Dans certaines races, des tests génétiques spécifiques sont disponibles.

Qu'est-ce qui est fait / Qu'est-ce que je dois faire ?

Le chiot devrait être vermifugé avant de quitter l'élevage mais demandez quand il devra l'être à nouveau. Même chose pour les traitements contre les parasites externes. Posez aussi des questions à propos des vaccinations car, suivant les cas, elles peuvent être complètement, partiellement ou pas du tout réalisées. En revanche, le chiot doit être identifié avant de quitter l'élevage.

Le contrat et son contenu

Attendez-vous à signer un contrat de vente. Lisez-le bien et posez des questions à l'éleveur. Le contrat peut préciser si le chien est destiné ou non à reproduire, à être présenté en expositions, quels sont ses défauts éventuels et si une garantie prévoit que vous rameniez le chiot en cas de problème. Dans tous les cas, présentez votre chiot à un vétérinaire dans les 2 semaines suivant l'achat, pour un bilan de santé complet.

Evolution de votre relation

Un éleveur aime toujours être informé des progrès faits par le chiot vendu et l'envoi occasionnel de mails ou de photos est en général bienvenu. C'est aussi une bonne idée de garder contact au cas où, à cause de circonstances malheureuses, vous ne seriez plus capable de garder le chiot ; l'éleveur devrait alors en être informé en premier. Un éleveur sérieux cherchera toujours à vous aider. Soyez honnête de votre côté : si quelque chose ne va pas avec le chiot, contactez l'éleveur pour lui en parler.

 

Comment repérer un élevage intensif de chiots

Si vous cherchez à acheter un chiot, vous pourriez vous demander comment repérer les élevages intensifs, où sont produits des chiots en grand nombre, souvent sans se préoccuper de leur santé, de leur bien-être et de celui des parents. Vous pourriez être surpris d'apprendre qu'il en existe beaucoup et, même si les chiots y sont vendus à bas prix, la qualité du chiot ne sera pas celle que vous obtiendriez auprès d'un éleveur sérieux. Voici quelques conseils pour repérer un élevage intensif.

     
  • Les prix semblent trop bas pour être fiables.
  •  
  • N'achetez jamais un chiot si vous n'avez pas vu la mère car il est sans doute né ailleurs.
  •  
  • Un éleveur sérieux voudra toujours vous rencontrer chez lui avant de vous vendre un chiot. Méfiez-vous des gens qui disent qu'ils vont livrer le chiot ou vous rencontrer ailleurs.
  •  
  • Si le chiot est tout seul, c'est toujours mauvais signe !

 

Devrais-je adopter un chien adulte ou un chiot ?

Adopter un chiot ou un chien adulte dans un refuge peut être une expérience extrêmement gratifiante. Non seulement vous encouragerez le travail d'une association de protection animale, mais vous donnerez aussi une seconde chance à ce chien abandonné. Pour choisir entre un chiot et un chien adulte, réfléchissez bien : avez-vous du temps à consacrer à un chiot plein d'énergie ou préférez-vous un chien plus âgé et plus calme ? Avec un chiot, il faut s'occuper de son éducation, de son entretien et il réclame beaucoup d'attention pour satisfaire tous ses besoins. C'est pourquoi mieux vaut éviter d'adopter un chiot si vous travaillez toute la journée et que personne n'est disponible pour s'en occuper en votre absence. En revanche, si vous adoptez un chien adulte, il aura déjà acquis certaines habitudes ainsi que des bases d'éducation ; il sera en général un peu plus autonome.

 

Trouver un compagnon pour la vie

Si vous n'êtes pas sûr du type de chien qui conviendrait à votre mode de vie, à votre logement et à votre famille, un refuge proche pourra vous conseiller. Si vous dites avoir intention d'adopter un chien, vous rempllrez normalement un questionnaire pour préciser vos attentes et vous aider à trouver un chien adapté à la situation. Les responsables sont habitués à bien apparier maîtres et chiens, et vous pouvez être sûr qu'ils vous aideront à trouver un bon compagnon de vie. En outre, la plupart des refuges proposent des conseils après l'adoption, pour aider à faire face à un éventuel problème. S'il s'avère plus tard que vous ne pouvez plus garder le chien, ils acceptent en général de le reprendre.

 

Les choses à envisager lors de l'adoption d'un chiot

Décider d'adopter un chien est toujours une perspective excitante mais vous devez d'abord envisager plusieurs paramètres.

     
  • Certains chiens arrivent dans les refuges avec un lourd passé : mauvais traitements, délaissement… Ils peuvent en garder des traces mais le personnel du refuge vous avertira toujours de leurs besoins particuliers. Assurez-vous d'être capable de faire face à la situation si vous adoptez un chien dont l'histoire a été douloureuse.
  •  
  • Si vous avez déjà des animaux chez vous, l'arrivée d'un nouveau chien issu d'un refuge est parfois délicate.
  •  
  • Si le chien a été utilisé pour l'élevage ou les expositions, il peut avoir acquis certains comportements que vous devrez l'aider à modifier.
  •  
  • "Apprivoiser" et construire un lien avec un chien adopté peut être long et difficile, soyez patient.
Un chien adopté assis sur un paillasson devant une porte

 

Les races canines

Dans un refuge, de nombreuses races sont présentes, du Westie au Sibérian Husky : vous ne savez jamais quel chien vous allez rencontrer ! Il y a aussi en général beaucoup de chiens issus de croisements mais ce n'est pas parce qu'un chien n'est pas de race pure qu'il ne fera pas un excellent compagnon !

 

Comment adopter un chiot

Pour adopter un chien, vous devez évidemment d'abord choisir un refuge : vous en trouverez des centaines en ligne mais il est préférable qu'il soit relativement proche de chez vous. Certains refuges demandent en effet de venir plusieurs fois pour vérifier que vous vous entendez bien avec le chien que vous avez choisi.

Une fois que vous avez repéré le chien"" idéal"", vous devrez remplir un formulaire de renseignements sur vous, votre famille et votre mode de vie, afin d'aider le refuge à vérifier que ce chien vous convient. Ensuite, le refuge vous fixera sans doute un rendez-vous pour que vous rencontriez le chien. Une fois sur place, vous pourrez interagir avec lui et la plupart du temps, vous verrez aussi d'autres chiens pour vérifier que votre choix initial est le bon.

Sachez que certains refuges vous demanderont d'aller chez vous avant l'adoption définitive pour être sûr que votre environnement est compatible avec le chien. Si vous avez déjà des animaux, ils voudront aussi savoir si le chien peut s'entendre avec eux.

Vous trouverez des adresses de refuges proches de chez vous en visitant le site www.adopte-moi.com

 

La première rencontre

Nous avons tous tendance à laisser notre cœur guider notre tête : même si vous tombez immédiatement amoureux d'une adorable boule de poils dans un refuge proche, vous pourriez découvrir en rentrant chez vous que vos personnalités sont incompatibles. C'est pourquoi, la première fois que vous rencontrerez un chien à adopter, vous devrez poser plusieurs questions au personnel du refuge. Celles qui suivent proposent un point de départ intéressant.

     
  • Est-ce que ce chien a été bien socialisé dès son jeune âge ?
  •  
  • Quel âge a t-il ?
  •  
  • A t-il des besoins particuliers que je dois connaître ?
  •  
  • Depuis quand est-il au refuge ?
  •  
  • Avez-vous des informations à propos de son histoire avant d'arriver au refuge ?
  •  
  • A t-il reçu un minimum d'éducation ?

Ces questions peuvent permettre de démarrer mais, avant d'aller au refuge, vous devriez prendre le temps de lister tous les points que vous avez besoin de connaître. Réfléchissez par exemple à ce que vous souhaitez/ne souhaitez pas voir chez le chien car cela vous permettra d'avoir plus de chances de vous entendre d'emblée avec lui, en limitant le risque de vous tromper et de devoir le rendre.

un chien adopté et son nouveau maître jouent dans un parc. Ils sont proches et complices.

 

Est-ce qu'il faut payer pour adopter un chien ?

La plupart des refuges demandent une participation, variable selon les cas. Ce coût modéré couvre une partie des frais d'hébergement du chien et du fonctionnement du refuge. Ce que vous paierez incluera aussi les frais de vaccination, de stérilisation (selon l'âge du chien) et de l'examen vétérinaire.

 

Comment recueillir un chien abandonné ?

Avant de recueillir un chien abandonné, vous devez d'abord vérifier qu'il n'a effectivement pas de foyer. Demandez aux personnes du quartier si elles le connaissent et postez des annonces en ligne pour savoir s'il n'a pas été perdu. Allez voir aussi un vétérinaire pour savoir si le chien porte une puce électronique. Si le chien est vraiment abandonné, demandez un bilan vétérinaire complet et faites-le identifier avant de l'installer chez vous.

 

Combien de temps faut-il pour pouvoir adopter un chien ?

La durée varie selon les cas. Si vous choisissez un chien peureux ou nerveux, avec un passé douloureux, le refuge peut vous demander de venir le voir plusieurs fois afin que le chien s'habitue à vous. Le processus sera plus long si le refuge tient à vous rendre visite avant l'adoption. Lisez nos recommandations sur la manière d'accueillir un chien, qu'il soit adopté ou acheté ! Nous espérons que maintenant, vous disposez de toutes les informations utiles pour décider si pour vous, il est préférable de l'acheter chez un éleveur ou de l'adopter dans un refuge.