Les commandes simples que vous pouvez apprendre à votre chiot dès aujourd'hui

Aidez votre chiot à apprendre et à profiter de sa nouvelle vie en famille grâce à ces conseils pour l’éduquer facilement
Un femme tient son chien par la tête et le regarde dans les yeux. Ils sont dans un parc.
Un femme tient son chien par la tête et le regarde dans les yeux. Ils sont dans un parc.
Un femme tient son chien par la tête et le regarde dans les yeux. Ils sont dans un parc.

L’éducation d’un chiot est une expérience amusante et enrichissante. Il est important de commencer à éduquer ce nouveau membre de la famille dès son plus jeune âge, pour qu’il ait de bonnes bases avant de devenir adulte. Eduquer votre chiot est une excellente façon de passer du temps ensemble et cela peut aussi être une grande source de plaisir !

Les chiots comprennent vite et, grâce à votre encadrement affectueux, le vôtre va apprendre à venir, s’asseoir, rester, être propre… Ces apprentissages vont renforcer votre relation tout en l’encourageant à bien se comporter.

Vous trouverez ici beaucoup de conseils sur les bases de l’éducation d’un chiot et des commandes simples à lui apprendre. Pour aller plus loin dans l’éducation et faire face à des problèmes de comportement, il est toujours préférable de solliciter l’aide d’un éducateur professionnel.

Quand dois-je commencer l'éducation de mon chiot ?

Vous pouvez commencer à éduquer votre chiot dès qu’il arrive chez vous. Il est faux de croire qu’un chiot doit avoir au moins 6 mois avant de démarrer son éducation. Plus il est jeune, plus c’est facile. Un jeune chiot est aussi un élève impatient : considérez-le comme une petite éponge moelleuse, attendant de s’imprégner de tout que ce que vous pouvez lui apprendre !

Conseils d'éducation du chiot

Voici quelques conseils utiles pour démarrer sur de bonnes bases à parcourir le chemin de l’éducation de votre chiot. Commencez par des séances courtes

Faites des séances d’éducation courtes et douces. Un jeune chiot perd sa concentration facilement, il est donc préférable de faire plusieurs séances de 5 minutes chaque jour plutôt qu’une séance d’une demi-heure.

Choisissez le meilleur moment

Ne "travaillez" avec votre chiot que si vous êtes de bonne humeur. Les chiens sont très réceptifs aux émotions humaines et ils sont capables de repérer si vous êtes stressé ou grincheux.

Soyez positif

Finissez toujours une séance d’éducation de votre chiot sur une note positive, avec un exercice que votre chien peut faire facilement, afin de terminer par un succès. Pour votre chiot, cela renforce positivement le fait que l’éducation, c’est gratifiant !

Pas de distractions

Au début, éduquez votre chiot sans qu’il puisse être distrait. Apprenez-lui les bases dans un lieu paisible et n’ajoutez des distractions que plus tard, afin que votre chien s’habitue à des environnements variés.

Ne soyez pas avare de récompenses

L’éducation d’un chiot doit toujours être axée sur la récompense, alors utilisez beaucoup les jouets, les récompenses et les câlins. Les techniques négatives, basées sur la punition, sont cruelles et ne marchent pas pour éduquer un chiot. Vous ne devez également jamais utiliser un collier étrangleur quand vous apprenez à votre chiot à marcher en laisse car vous pourriez blesser le cou de votre chien très facilement.

Évitez l’excès de friandises

Une fois que votre chiot a compris un exercice, substituez les récompenses alimentaires par des jouets, ou soustrayez-les de sa ration journalière afin d’éviter la prise de poids.

Un beagle lèche la main de son maître. ils s’entraînent dans un parc.

Qu'est-ce que l'éducation au "clicker" ?

L’éducation au clicker consiste à utiliser une petite boîte en plastique (disponible dans les magasins pour animaux) qui tient dans la paume de votre main. Quand vous appuyez sur une extrémité avec le pouce, cela fait un double « clic » très audible et vous pouvez conditionner votre chien à y répondre.

un chien est assis a gauche, le maître tiens dans sa main un clicker qu'il place en face de la tête du chien.

Conseils d'éducation du chiot au "clicker"

Voici comment commencer à utiliser le clicker pour éduquer votre chiot.

  1. Armez-vous d’une poignée de friandises.
  2. Donnez-les à votre chien une par une, avec une courte pause entre chacune.
  3. Au moment où il la prend, cliquez.
  4. Votre chien apprendra bientôt qu’un clic est synonyme de récompense. Il va donc s’efforcer de bien faire pour le déclencher. Cela devient un marqueur du « oui », une manière de dire à votre chiot qu’il a bien fait à ce moment.

Vous pouvez maintenant utiliser le clicker pour montrer à votre chiot qu’il a accompli l’exercice avec succès. Cela l’aide à savoir s’il a bien fait ce que vous vouliez, et quand ce n’est pas le cas ! De nombreuses écoles du chiot utilisent le clicker mais les exercices ci-dessous peuvent se faire avec ou sans.

Maintenant que vous avez les outils et les règles pour éduquer votre chiot, vous pouvez vous lancer !

un chien et son maître se tiennent face à face, le chien est assis et regarde son maître. L'homme est accroupis.

Comment apprendre au chiot à s'asseoir

Apprendre à un chiot à s’asseoir devrait être l’une des premières commandes à lui enseigner. Voici les étapes…

  1. Prenez une friandise et montrez-la à votre chiot.
  2. Lorsque votre chiot s’intéresse à elle (il le sera !), il la suivra avec son nez, essayant de l’attraper.
  3. Tenez la friandise au-dessus de sa tête, en arrière de son nez, afin qu’il regarde en l’air et qu’il doive reculer sa tête.
  4. Le seul moyen qu’il a alors d’atteindre la friandise est de poser son postérieur sur le sol.
  5. Au moment où il le fait, cliquez (si vous utilisez un clicker) et donnez-lui la friandise en le félicitant largement.
  6. Votre chiot va comprendre rapidement comment obtenir la friandise et s’assoira de plus en plus rapidement. Une fois qu’il a intégré cela, dites « assis » chaque fois qu’il s’assoie, afin qu’il associe le mot à l’action.
  7. Maintenant qu’il a appris le truc, avec de l’entraînement, votre chiot s’assoira à la demande sans avoir besoin d’être leurré par une friandise au début. Récompensez seulement une fois l’action effectuée.

Comment apprendre au chiot à se coucher

Il s’agit d’une autre commande de base pour le chien mais veillez à être clair envers lui : utilisez un ordre différent si vous souhaitez le faire descendre du canapé ou qu’il arrête de donner des coups de patte sur vos jambes. Récompensez-le quand il vous obéit.

Voici comment apprendre à votre chiot à se coucher, étape par étape :

  1. Tenez une friandise dans votre main en la faisant un peu dépasser, afin que votre chien la voit.
  2. Montrez-la à votre chiot et puis placez votre main sur le sol avec la friandise dessous. Votre chien va essayer à tout prix de l’obtenir !
  3. Eventuellement, il va alors se coucher. Au moment où il le fait, cliquez, donnez-lui la friandise et complimentez-le !
  4. Continuez à l’entraîner et, dès qu’il a appris que votre main sur le sol signifie « se coucher », prononcez le mot « couché » lorsqu’il le fait. Avec la pratique, il se couchera sur demande, sans avoir besoin d’une friandise pour le faire.
un chien est couché dans l'herbe, il a la tête légèrement inclinée.

Comment apprendre au chiot à revenir

Apprendre à votre chiot à obéir au rappel est une des choses les plus importantes que votre chien doit intégrer. La clé du succès est de commencer tôt (dès le sevrage) car les jeunes chiots adorent suivre leur propriétaire partout. Après 6 mois, votre chien sera plus indépendant et le rappel sera plus difficile à enseigner.

Voici comment apprendre à votre chiot à revenir en quelques étapes.

  1. Faites vous aider par un ami pour cet exercice.
  2. Demandez à votre ami de s’agenouiller sur le sol, en gardant le chiot avec lui en position assise.
  3. Asseyez-vous en face de votre chiot et appelez-le gaiement en prononçant son nom et le mot « viens ! ». Il n’aura pas à aller loin pour vous rejoindre.
  4. Accueillez-le avec enthousiasme, à bras ouverts. Il est parfois utile d’avoir une friandise ou un jouet favori avec vous s’il est un peu réticent au début.
  5. Maintenant, faites pareil mais asseyez-vous un peu plus loin. Appelez-le avec enthousiasme et il va courir vers vous. Dès qu’il le fait, cliquez, récompensez et félicitez.
  6. Répétez cet exercice souvent, en augmentant peu à peu la distance entre vous et votre chiot. N’oubliez pas de le couvrir de compliments quand il vient à vous.
  7. Une fois qu’il est capable de venir sur commande, commencez à l’appeler alors qu’il ne peut pas vous voir. Jouez à cache-cache à la maison, pour qu’il ait besoin de vous pister.
  8. Ensuite, allez dans le jardin et organisez volontairement des distractions, comme un ami qui passe devant. Si vous n’avez pas de jardin, allez chez un ami (n’essayez pas encore dans un lieu public où votre chiot pourrait vous échapper).
  9. Une fois que votre chiot répond bien dans le jardin, même s’il y a des distractions, il est temps de vous entraîner à l’extérieur ! Utilisez une laisse extensible ou une longe d’éducation pour lui donner un sentiment de liberté alors que vous gardez le contrôle.
  10. Rappelez-le plusieurs fois. Vous devrez y mettre du vôtre pour lui donner envie de vous rejoindre car il y aura forcément beaucoup d’éléments distrayants autour.
  11. Si votre chiot part dans la direction opposée et ignore vos appels, ne courez pas après lui, il pensera que c’est un jeu ! Au contraire, partez de l’autre côté. Votre chiot sera perplexe et finira par vous chercher. Cela lui apprendra à garder un œil sur vous lorsque vous êtes dehors, au cas où il vous perdrait accidentellement.

    Compliments, friandises et récompenses sont très importants dans l’éducation d’un chiot. Ne criez pas ou ne le grondez pas s’il refuse de venir ou s’il le fait très tard parce qu’il ne comprendra pas. Vous voulez que votre chiot associe le fait de venir vers vous avec de l’amour et des compliments, alors soyez patient et pratiquez souvent.

un labrador regardant son maître reste dans son panier.

Comment apprendre au chiot à ne pas bouger

Apprendre à votre chiot à ne pas bouger est probablement l’un des exercices les plus difficiles pour lui car il déteste rester immobile ! Mais avec des séances d’entraînement courtes et fréquentes, cet exercice utile pourra être maîtrisé. Voici les étapes à respecter pour apprendre à votre chiot à ne pas bouger.

  1. Commencez avec le « couché, pas bouger ». Demandez à votre chien de se coucher.
  2. Dites « pas bouger » d’une voix ferme et placez votre main devant vous, paume ouverte vers l’avant.
  3. Attendez quelques secondes, cliquez et récompensez votre chien d’être resté tranquille. Entraînez-vous plusieurs fois.
  4. La prochaine fois, faites coucher votre chien, reculez d’un pas et dites : « pas bouger ».
  5. Après environ 3 secondes, cliquez, reculez et félicitez-le abondamment.
  6. Augmentez progressivement la distance et la durée du « pas bouger ». Mais n’en demandez pas trop, trop vite !
  7. Si votre chien bouge, ne le grondez pas. Il apprendra vite que le clic, la récompense et les compliments ne viennent que s’il obéit!

Une fois que votre chien a intégré le « couché, pas bouger », apprenez-lui à attendre en position assise, puis enfin en position debout, en utilisant exactement la même technique.

Apprendre "non" à votre chiot

L’éducation d’un chiot passe par la récompense des bons comportements et l’ignorance des réponses non désirées. Avant tout, votre chien désire votre approbation. Parfois, vous devez cependant montrer à votre chien que son comportement n’est pas celui que vous voulez. Plutôt que de crier ou de dire toujours « non » à votre chiot, associez un signal au « non », qui lui intime d’arrêter ce qu’il fait, à n’importe quel moment.

Apprendre à votre chiot le signal « non » peut s'appuyer sur l'utilisation de disques d’éducation canine (sauf si votre chien est très nerveux ou facilement effrayé par des bruits soudains). Il s’agit de cinq disques en métal, un peu comme des petites cymbales, réunies sur un porte-clés. Vous pouvez les tenir sans faire de bruit mais au moment précis où vous devez dire « non », elles peuvent être lâchées pour produire un son que votre chien n’a pas l’habitude d’entendre. Si vous n’en avez pas, n’importe quel objet métallique susceptible de produire un son fort, distinctif et désagréable peut faire l’affaire.

Voici comment apprendre le ""non"" à votre chiot.

  1. Prévoyez des friandises. Comme quand vous associiez le clic avec une friandise, vous voulez maintenant lui apprendre que le bruit métallique signifie qu’il n’aura pas la friandise.
  2. Placez une friandise par terre. Quand votre chien vient la manger, agitez les disques dans votre main. Enlevez la friandise en même temps mais ne dites rien. Laissez le bruit faire son effet.
  3. Après plusieurs répétitions, votre chien ne devrait plus être surpris par ce bruit et avoir commencé à l’associer avec le fait de ne rien recevoir. Eventuellement, il cherchera à obtenir la friandise par anticipation mais il abandonnera, avec un air désappointé.

Demandez-lui alors de faire autre chose, comme de s’asseoir, et donnez lui la friandise. Cela compensera la déception et la frustration !

Lorsqu’il entendra le bruit de l’objet, votre chiot l’associera vite avec les actions en cours.

Progressivement, vous n’aurez plus besoin d’utiliser le disque pour le décourager d’essayer, un « non » suffira.

Apprendre au chiot à "ne pas toucher"

Les disques peuvent aussi être utilisés pour apprendre à votre chiot à lâcher quelque chose sur commande.

Posez quelque chose d’appétissant sur la table, à la portée de votre chien. Dites-lui « laisse », comptez jusqu’à trois et donnez lui une récompense ensuite (mais pas celle qu’il n’avait pas le droit de prendre).

Si votre chiot veut quand même prendre la friandise sur la table, faites sonner les disques.

Au fur et à mesure de l’entraînement, augmentez le temps d’attente avant de recevoir une récompense.

Apprendre au chiot à quitter un lieu

Si vous trouvez votre chien sur le canapé ou sur le lit, dites-lui « dehors » et encouragez-le à venir vers vous.

Quand il descend, récompensez-le calmement, félicitez-le et cliquez. Servez-vous de votre entraînement de base pour le faire asseoir ou se coucher à la place. Cela peut aussi être récompensé.

La cohérence est importante : si un membre de la famille détourne les règles de la maison, cela ne marchera pas.

L’éducation de votre chiot est une étape clé dans sa vie. Maintenant que vous lui avez appris les bases, continuez à pratiquer ensemble et n’oubliez pas d’être patient. Cela peut demander plusieurs essais avant que vous notiez des progrès mais bientôt, votre chiot vous surprendra par ses nouvelles aptitudes. Découvrez comment vous pouvez aider votre chiot à encore mieux s’adapter à sa nouvelle vie, en le présentant aux autres animaux et/ou aux enfants vivant avec lui. Ou allez directement vers le guide du nouveau propriétaire de chiot où vous lirez des informations encore plus utiles pour vous aider à accueillir votre chiot.