La sécurité du chien à l’extérieur

Même si vous accueillez chez vous un chien adulte, la maison et le jardin n'en sont pas moins potentiellement dangereux. La liste des choses à sécuriser.
LA SÉCURITÉ DU CHIEN À L’EXTÉRIEUR
LA SÉCURITÉ DU CHIEN À L’EXTÉRIEUR
LA SÉCURITÉ DU CHIEN À L’EXTÉRIEUR

La plupart des éleveurs vous demanderont d'attendre que le chiot ait huit semaines avant de vous laisser l'emmener, ce qui pourra vous sembler être une éternité ! Heureusement, vous aurez beaucoup de choses à faire pour préparer l'arrivée de votre chiot et vous aurez bien besoin de ce temps pour que votre maison soit prête à accueillir votre nouvel arrivant. Même si vous accueillez un chien adulte, vous devrez tout de même vérifier que votre foyer ne présente pas de risques pour lui et veillez à ce que votre maison et votre jardin soient sécurisés pour votre chien

LA SÉCURITÉ DU CHIEN À L’EXTÉRIEUR

 

  • Votre jardin doit être un lieu sécurisé dans lequel votre chien peut courir librement sans moyen de s'échapper. Par conséquent, veillez à ce que votre clôture soit suffisamment haute pour retenir un chien plein d'énergie (la plupart des races de taille moyenne nécessitent une clôture de six pieds) !
    Vérifiez que votre chien ne puisse pas se faufiler par des trous ou sous la clôture. Vérifiez aussi que les panneaux de la clôture soient bien enfoncés dans le sol afin que votre chiot ne puisse pas creuser en-dessous et qu'il soient suffisamment solides pour résister au saut de votre animal.

    Les terriers, en particulier, sont connus pour creuser, vérifiez donc régulièrement les alentours de votre jardin et effectuez les réparations nécessaires immédiatement. Vous pouvez éviter que votre chiot creuse partout en lui donnant du sable pour chiot ou un bassin de boue dans lequel il pourra creuser autant qu'il le souhaite.

LA SÉCURITÉ DU CHIEN À L’EXTÉRIEUR
  • Certains chiens ne peuvent pas s'empêcher de déterrer les plantes. Donc, si vous êtes un jardinier assidu, vous devrez peut-être protéger vos précieux pétunias avec une barrière!
  • Retirez les échelles ou tous les équipements sur lesquels votre chien pourrait avoir envie de grimper et clôturez ou couvrez avec un dispositif rigide les piscines, les jacuzzis et les bassins lorsqu'ils ne sont pas utilisés.
  • Si votre chien doit passer une partie de sa journée ou de sa nuit dans le jardin, aménagez-lui un espace à l'abri du vent et de la pluie. Cela pourra également servir de protection contre le soleil lorsqu'il fera chaud. Si la température atteint des niveaux inhabituellement élevés ou bas, faites rentrer votre chien à l'intérieur, s'il n'est pas habitué à vivre à l'extérieur.
  • Évitez d'utiliser des fèves de cacao à la place de l'écorce dans le jardin, car elles sont toxiques pour les chiens.
  • Un jardin adapté pour un chien doit contenir des plantes non toxiques pour les chiens et certaines plantes sont à éviter afin de réduire les risques d'empoisonnement et d'irritation de la peau. Les plantes les plus courantes à éviter ou à retirer du jardin sont les lys, les azalées, les jonquilles, les tomates, les digitales, les ifs et les hortensias car elles sont susceptibles de provoquer des irritations ou des empoisonnements. Si votre chien ingère une plante toxique, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire, en emportant la plante avec vous si possible.
  • Veillez toujours à empêcher votre chiot de mâchonner ce qu'il trouve dans le jardin. Contactez votre vétérinaire si vous craignez que votre chien n'ait mangé quelque chose qu'il n'aurait pas dû ingérer.
  • N'utilisez jamais de granulés anti-limaces, de désherbant ou de mort-aux-rats extrêmement toxiques. Sauf si ce sont des produits non toxiques pour les animaux.
  • Veillez à ce que votre chien ne puisse pas entrer dans le garage, car de nombreux produits pour les voitures comme l'antigel sont très dangereux.
  • Si vous avez un portail dans votre jardin, rappelez à tous les membres de votre famille qu'il est très important de le fermer. Vous pouvez installer des systèmes de fermeture automatique, mais pensez à les régler pour que la fermeture se fasse en douceur, afin qu'ils ne risquent pas de se refermer sur votre chien.
  • Le simple fait de sortir de votre allée de garage peut être dangereux car les chiens sont souvent hors du champ de vision de vos rétroviseurs. Veillez à ce que votre chien reste éloigné des véhicules en mouvement.
  • Vérifiez que vous avez attaché la laisse de votre chien avant d'ouvrir une porte afin qu'il ne puisse pas partir en courant.
  • Il est très important que votre chien reste au frais pendant l'été. Ne le laissez jamais seul dans une voiture chaude.
  • Emportez toujours une grande quantité d'eau fraîche et propre. Il en aura besoin pendant les promenades.
  • Soyez particulièrement attentifs en hiver, car de nombreuses saleuses répandent non seulement du sel, mais également de l'antigel, ce qui est toxique en cas d'ingestion par votre chien.
  • Certaines surfaces de la route et des trottoirs peuvent provoquer des irritations sur les pattes de votre chien, tout comme les graines de graminées. Pensez donc à les essuyer après chaque promenade.
  • Ne laissez pas de nourriture sans surveillance sur le plan de travail de votre cuisine. C'est non seulement trop tentant pour que votre chien y résiste, mais une grande partie de notre nourriture peut être toxique pour les chiens comme le chocolat, le raisin, les oignons et l'ail.

La liste peut paraître longue, mais il s'agit en grande partie de bon sens et cela deviendra rapidement une habitude avec un peu de pratique. Comme lorsque vous ramenez un bébé à la maison, il vaut mieux prévenir que guérir.