Proteger son chat des puces

Dans son environnement, votre chat risque de rencontrer des puces. En dehors du fait que les piqûres/morsures nuisent à son bien-être, ces parasites peuvent lui transmettre des maladies. Il est donc important de le protéger.
PROTEGER SON CHAT DES PUCES
PROTEGER SON CHAT DES PUCES
PROTEGER SON CHAT DES PUCES

Sa santé vous intéresse ? Rejoignez notre Club PURINA® pour
bien prendre soin de votre chat !

 

Les puces transmettent certaines maladies qui peuvent être très graves pour votre chat. Une simple piqûre peut aussi tout simplement provoquer une réaction allergique. Et n'oubliez pas : les puces piquent les humains aussi ! Il est donc très important de se débarrasser des puces si votre chat en a.

 

Qu'est-ce qu'une puce ?

La puce est le parasite externe le plus fréquent chez les chats et les chiens. Les puces adultes peuvent vivre jusqu'à 14 jours et partagent leur temps entre le pelage de votre chat, pour le piquer et se nourrir de son sang et le sol pour y pondre leurs œufs. Chaque jour, les femelles pondent entre 20 et 50 œufs qui tombent sur le sol et donnent naissance à de petites larves qui se terrent dans vos tapis, vos tissus ou votre parquet. Ces larves se transforment en pupes et sommeillent pendant des mois dans l’attente de conditions optimum de chaleur et d’hygrométrie. Au passage de votre chat les puces lui sautent alors dessus.

PROTEGER SON CHAT DES PUCES

 

PROTEGER SON CHAT DES PUCES

Comment déceler des puces?

Le signe le plus évident est un chat qui se gratte en permanence. Les puces sont de couleur marron foncé et mesurent 1 ou 2 mm.

Vous pouvez les trouver dans le pelage de votre chat au moment du brossage ou par leurs déjections noires/rougeâtres quand elles tombent sur une surface blanche.

Comment savoir si son chat a des puces ?

Le signe le plus évident de puces est un chat qui se gratte en permanence. Un chat peut se gratter beaucoup même si les parasites sont très peu nombreux. Cependant, un chat qui se gratte ne veut pas forcément dire qu’il a des puces, il existe d’autres affections qui peuvent être responsables de démangeaisons.

 

Vous pouvez essayer de repérer les puces lorsque vous brossez votre chat. Les puces sont de couleur marron foncé et mesurent environ 1 ou 2 mm. Mais ne rien voir ne veut pas dire qu’il n’y a pas de parasites !

Une meilleure manière de savoir si votre chat a des puces consiste à repérer leurs déjections. Posez le chat sur une surface blanche et peignez-le avec un peigne à dents fines. Récupérez des débris tombés du pelage grâce au peigne. Avec une feuille de papier buvard, écrasez-les et versez quelques gouttes d’eau : si les taches virent au rouge, il s’agit de déjections de puces, contenant du sang.

La fin de l'été est la saison la plus propice aux puces, car la température et l'humidité y sont élevées. Mais nos foyers chauffés offrent aux puces de bonnes conditions de vie toute l’année !

Le traitement des puces sur les chats (antiparasitaires)

Utilisez une combinaison de produits antiparasitaires, pour tuer les puces adultes (adulticide) et pour inhiber leur développement (ou larvicide) afin d'éviter que les œufs ne se transforment en adultes.

Les suspensions orales anti puces sont très efficaces. Lorsqu'une puce pique votre chat, elle ingère le composé et devient stérile. La puce continuera de vivre pendant sept à quatorze jours mais ne fera pas de petits.

Les pipettes anti puces (spot-on ou line-on) permettent de traiter l’animal. Mais cela ne suffit pas, il faut aussi en parallèle traiter la maison. Certaines pipettes traitent l’animal et le foyer.

Le mode d’administration du produit anti puces peut être très variable : colliers, shampooings, comprimés, sprays, pipettes à appliquer sur la peau… Choisissez de préférence un produit qui agisse pendant plusieurs semaines. Il ne faut cependant pas oublier de renouveler l’administration !

Attention, un chat est extrêmement sensible à certains insecticides ! Les produits à base de perméthrine sont par exemple très dangereux pour les chats ; les intoxications avec cette molécule sont fréquentes et souvent fatales. Quand vous utilisez un traitement contre les puces, suivez toujours les instructions du fabricant ; assurez-vous qu'il est sans danger pour les chatons, les chats âgés ou malades ou les chattes en gestation. Et n'utilisez jamais un produit pour chiens sur un chat et vice versa.

Lisez attentivement le mode d’emploi avant d’administrer un produit anti puce à votre chat. Votre vétérinaire peut vous conseiller sur le meilleur traitement antiparasitaire en fonction de votre animal et des paramètres du problème.

 

Traitements anti puces pour la maison

Surtout n’oubliez pas de traiter aussi votre habitation. Les œufs de puce et les larves peuvent survivre pendant des mois dans les tapis et les lattes des parquets. Utilisez un vaporisateur domestique antipuces, recommandé par votre vétérinaire, au moins une fois par an.

Si vous subissez une infestation, utilisez votre aspirateur pour faire remonter les œufs et les larves à la surface de vos tapis et de vos meubles recouverts de tissu. Tuez les puces avec un vaporisateur domestique afin qu'elles ne s'accrochent plus au tapis et passez à nouveau l'aspirateur. Quand vous aurez fini, vaporisez l'aspirateur avec le vaporisateur antipuces et jetez le sac. Si vous ne vaporisez pas l'aspirateur, vous courez le risque de redistribuer les mêmes œufs de puce sur le tapis à travers la sortie d'évacuation d'air de l'aspirateur lors de sa prochaine utilisation.

Quand utiliser un produit anti puce ?

Un chat est susceptible d’héberger des puces quelle que soit la saison car la température intérieure permet aux insectes de dérouler leur cycle toute l’année. Pour protéger votre chat efficacement des puces, le mieux est d’administrer environ une fois par mois un produit qui inhibe le développement des puces. Cela permet d’empêcher la contamination de l’environnement. Il est aussi important de traiter tous les animaux vivant ensemble en même temps.

Quels autres parasites externes mon chat peut-il attraper ?

Si votre chat sort dans un endroit où la végétation est présente, il peut être contaminé par des tiques. Une fois gorgées de sang, les tiques ressemblent à de gros grains de café fixés sur le chat.

Votre chat peut aussi attraper la gale de l’oreille (ou gale auriculaire) : il s’agit d’un acarien qui s’installe dans l’oreille du chat et provoque des inflammations. A la fin de l’été, des petits points rouges sont parfois repérés sur les chats : ce sont des aoûtats, des larves de parasites qui se nourrissent de sang.