COMMENT LIMITER LA FORMATION DE BOULES DE POILS ?

Un chat passe au moins 1 à 2 heures par jour à lécher son pelage ! Ce toilettage actif garantit la propreté de son pelage mais il s’accompagne de l’ingestion d’une quantité importante de poils qui ont tendance à s’agglomérer dans le tube digestif.

Quand les poils « ne passent pas », les chats essaient de les régurgiter. Ce phénomène indésirable d’expectoration de boules de poils se produit au moins une fois par mois chez plus de la moitié des chats, surtout en périodes de mues.

Comment s’aperçoit-on de la présence de boules de poils ?

Lorsque les poils s’agglomèrent dans l’estomac du chat, cela peut avoir des conséquences sur son état général. Il perd l’appétit, il devient triste, il souffre en alternance de constipation et de diarrhée… Plus l’âge du chat avance, plus le risque de constipation chronique est important.

Quand l’estomac est irrité par les boules de poils, le chat fait des efforts pour vomir et vous voyez alors apparaître un cylindre gluant couvert de poils, d’environ 4 cm de long et 1 cm de diamètre !

chat toilette

Comment empêcher mon chat d’avaler trop de poils ?

Brossez régulièrement votre chat, surtout s’il a le poil assez long. N’oubliez jamais de le traiter contre les puces, même en hiver : si le chat ressent des démangeaisons, il a tendance à se toiletter beaucoup plus.

Chez les chats qui sortent, les mues de printemps et d’automne sont des périodes à risque pour les boules de poils. Chez les chats d’intérieur, le renouvellement du pelage a lieu toute l’année, mais le chat peut souffrir d’une perte de poils appelée « pelade ».

Comment limiter la formation de boules de poils ?

Normalement, les poils avalés par le chat sont éliminés avec les selles du chat mais l’alimentation peut faciliter leur évacuation. Les aliments pour chats « anti boules de poils » sont enrichis en fibres végétales, qui stimulent leur évacuation de l’estomac vers l’intestin. Un taux plus élevé de fibres permet d’éliminer en douceur jusqu’à deux fois plus de poils par voie digestive qu’un aliment standard.

Certaines fibres sont capables d’absorber l’eau et de former un gel dans l’intestin, qui facilite la progression et l’élimination des matières fécales. Ces fibres jouent donc un rôle laxatif qui lutte contre la constipation occasionnée par les boules de poils.

chatbrosse

Comment soulager un chat qui souffre à cause des boules de poils ?

Si vous observez une baisse de l’état général de votre chat et que vous suspectez les boules de poils d’en être à l’origine, demandez conseil à votre vétérinaire. Il vous prescrira un laxatif pour faciliter l’évacuation des poils.

Ne laissez pas les choses dégénérer car, dans certains cas, une boule de poils peut perturber la motricité normale de l’intestin au point d’interrompre totalement le transit. On est alors en présence d’une occlusion intestinale et le vétérinaire doit alors opérer le chat. Heureusement, cet accident reste exceptionnel…

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.