LES CHATS ET LES ENFANTS

Un chat et un enfant dans la même famille ? Pourquoi pas ? Chacun apprendra de l'autre...

Un chat dans la famille permet à l’enfant d’acquérir le sens des responsabilités dès son plus jeune âge et de développer un caractère plus sociable, que ce soit avec les animaux ou les humains. Grâce au chat, l’enfant développerait aussi moins d’allergies aux poils ou aux plumes. En revanche, les enfants étant parfois trop exubérants dans leur relation avec leur chat, un peu d’éducation s’avère utile.

Les chats et les bébés

La manière dont réagit chaque chat vis-à-vis d’un bébé, dépend de son héritage génétique, de sa personnalité et de son expérience.

Pour réduire le risque de problèmes, vous devez préserver votre chat en respectant sa place au sein de la famille ; c’est-à-dire son territoire et sa tranquillité dans les espaces où il a l’habitude d’être :


  • Mettez son couchage, ses gamelles, ses jouets, sa litière, etc..., dans des endroits tranquilles.
  • Une fois que l’enfant commence à marcher, tenez-le à l’écart des endroits où votre chat mange, se repose ou dort.
  • Le bac à litière n’est pas un bac à sable : il doit être couvert ou placé en hauteur, hors de portée de l’enfant.

L’arrivée du bébé peut aussi perturber le territoire olfactif de votre chat, ce qui peut se manifester par un changement d’humeur. Certains boudent, d’autres deviennent agités, ou marquent leur territoire, en frottant leurs glandes faciales aux endroits où le bébé a laissé son odeur, ou en urinant sur les nouveaux objets (landau, chaise haute, berceau). Des produits à base de phéromones sont disponibles chez les vétérinaires, que vous utiliserez sur ces objets pour tranquilliser votre chat.

Il faut faire comprendre à votre chat que l’arrivée du bébé n’est pas un événement négatif. Des friandises et surtout davantage d’attention sont deux tactiques qui peuvent vous y aider. En revanche, le chat ne doit pas être câliné ou rassuré lorsqu’il est inquiet et en présence du bébé, cela renforcerait son anxiété. Attendez qu’il se calme ou jouez avec lui, puis câlinez-le dans une autre pièce.

La routine tient une grande place dans la vie des chats, essayez de vous y tenir autant que possible en respectant au maximum ses habitudes. Si celle-ci doit subir des changements, faites-les au plus tôt.

Et si vous pensez ne pas pouvoir faire face aux exigences conjuguées d’un nourrisson et d’un chat, trouvez temporairement un autre foyer pour ce dernier avant l’arrivée du bébé.

Les chats et les jeunes enfants

Passées les perturbations du début, la plupart des chats adorent être entourés de bébés, car cela signifie plus de visiteurs à la maison, et plus d’attention pour eux également ! Mais le chat peut être surpris lorsque l’enfant commence à ramper ou se déplacer seul et les cris peuvent l’effrayer. Prévoyez alors des « refuges » pour votre chat : couchages en forme d’igloo, positions en hauteur, hors de portée.

Le chat n’aime ni se faire poursuivre, ni la présence continue d’un enfant autour de lui.

Les parents doivent donc toujours surveiller les interactions entre l’enfant et l’animal jusqu’à ce qu’ils soient sûrs que l’enfant soit assez grand et mûr pour l’approcher calmement, le manier avec douceur et reconnaître ses humeurs. Les enfants ne doivent pas être autorisés à porter un chat avant d’être assez forts pour le tenir correctement.

Comment favoriser les bonnes relations entre enfants et chats?

Pour mettre en place un climat de bonne entente, vous devez apprendre à votre enfant :

  • à ne pas poursuivre le chat
  • quelles parties du chat caresser : le dessus de la tête et le dos. Le ventre est à éviter car de nombreux chats sont très chatouilleux et peuvent attaquer pour se défendre si on les touche à cet endroit
  • qu’il ne faut jamais lui tirer la queue
  • que le chat doit toujours être laissé en paix lorsqu’il mange, fait sa toilette ou dort
  • qu’il doit se laver les mains après avoir caressé le chat
  • à jouer avec le chat sans risque de griffures, au moyen de jouets accrochés à des ficelles, de balles ou grâce à une lampe torche, en lui faisant chasser un point lumineux sur le mur
  • à rester tranquillement assis à côté du chat, le caresser ou le brosser si le chat apprécie, car c’est aussi comme cela que l’on apprend à connaître
Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.