Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Berger de Brie (Briard)

Berger de Brie (Briard)

Le Briard est un chien imposant (mais pas lourd), élégant, doté d'un long poil caractéristique. Il est généralement noir et fauve, mais on trouve aussi du gris ardoise. C'est un chien musclé, rustique et bien proportionné. Son cou musclé porte ses oreilles avec fierté. En dépit des poils qui entourent ses yeux, il a une très bonne vue ! À l'âge adulte, la femelle mesure entre 58 et 65 cm et pèse environ 34 kg ; le mâle mesure entre 61 et 69 cm et pèse environ 38,5 kg.

Bon à savoir
  • Chien adapté à un propriétaire ayant beaucoup d'expérience
  • Education poussée requise
  • Apprécie les promenades toniques
  • Apprécie de marcher plus de deux heures par jour
  • Grand chien
  • Bave un peu
  • Nécessite d'être entretenu tous les jours
  • Race non hypoallergénique
  • Chien bavard et vocal
  • Un chien de garde : aboie, alerte et protège physiquement
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants
Briard assis sur le terrain

Personnalité

Protecteur de nature, le Berger de Brie est un chien décidé, vif et courageux qui peut être légèrement agressif avec d'autres chiens s'il n'est pas éduqué correctement. Il accepte les autres animaux de compagnie s'ils lui sont présentés de façon adéquate. Il est très heureux en famille et méfiant avec les inconnus. C'est un chien dynamique qui aime participer à des jeux et peut devenir brutal, même s'il n'est jamais méchant. Il faut donc faire attention avec les jeunes enfants.

Briard debout sur la route

Origine

Pays d'origine : France

On ne connaît pas l'origine exacte du Briard mais la race se serait développée en Europe au Moyen Âge ; ses ancêtres seraient des chiens de bergers orientaux croisés avec des chiens de garde locaux. En France, ces croisements ont donné le Briard. Selon l'une des versions d'une ancienne légende, l'assassinat de Aubry de Montdidier n'aurait eu qu'un seul témoin, son chien. Il suivit le meurtrier sans relâche. Le Roi, informé de la situation, ordonna un duel entre le meurtrier et le chien (pratique courante au Moyen Âge). Le chien remporta ce combat ! Compte tenu de ses capacités physiques et de son efficacité au travail, le Briard pourrait descendre du chien d'Aubry. La race doit son nom à la région française de la Brie.