Comment éduquer un chiot à la propreté

Apprenez à votre chiot à être propre de façon simple et rapide. Nous avons des réponses à toutes vos questions.
Un homme tient son chiot dans ses mains. Il est devant une porte vitrée et ferme les yeux.
Un homme tient son chiot dans ses mains. Il est devant une porte vitrée et ferme les yeux.
Un homme tient son chiot dans ses mains. Il est devant une porte vitrée et ferme les yeux.

 

Vous n’aurez pas à attendre longtemps pour découvrir qu’un chiot fait souvent pipi : parfois jusqu'à 12 fois par jour ! C’est à vous d’apprendre à deviner quand il a besoin de sortir et lui apprendre ce qu’il faut faire une fois qu’il est dehors.

Poursuivez votre lecture pour découvrir comment éduquer un chiot à être propre à la maison et apprenez à remarquer les signes avant-coureurs d’un besoin pressant.

 

Comment éduquer un chiot à être propre

Lorsque vous éduquez un chiot à la propreté, il est important de procéder comme suit.

  1. Sortez votre chiot dès qu’il se réveille et après avoir mangé ou bu.
  2. Associez un lieu pour faire ses besoins, pour l’aider à savoir où aller.
  3. Une fois qu’il a fait ses besoins, récompensez-le avec une friandise et beaucoup de compliments.
  4. Donnez-lui de nombreuses occasions de faire ses besoins, au moins une fois toutes les deux heures.
  5. Soyez cohérent ! Des accidents sont probables mais gardez vos habitudes et votre chiot sera bientôt propre à la maison.

 

Combien de temps faut-il pour qu'un chiot soit propre ?

Cela prend entre 4 et 6 mois pour qu’un chiot soit complètement propre mais cela dépend de son âge, de sa taille et de ses capacités d’apprentissage. Certains comprennent très rapidement mais pour certains chiens plus âgés, cela peut prendre plus de temps, parfois jusqu’à un an.

Un chiot labrador marche dans l'herbe et remue la queue.

 

Un chiot portant un harnais est assis dans un jardin.

L'importance d'un espace pour faire ses besoins

En réfléchissant à l’éducation de votre chiot à la propreté, l’idéal serait que votre chien comprenne la différence entre la zone de jeux de votre jardin et la zone des « toilettes ». Vous pouvez l’aider en délimitant la zone adéquate et en la recouvrant de copeaux de bois. Grâce à l’aspect et à l’odeur différents du reste du jardin, votre chiot apprendra vite à la reconnaître.

La plupart des chiots préfèrent éliminer dans un endroit naturel, dans un environnement boisé et herbeux qui garde la trace odorante de leur passage. La chose la plus importante lors de l’éducation à la propreté du chiot est de nettoyer la zone où il a fait ses besoins tous les jours, pour l’encourager à y revenir. Si des crottes s’accumulent à un endroit, le chiot s’en détournera et cherchera un autre espace pour faire ses besoins.

 

La routine est la clé

Une fois que vous avez choisi la zone pour faire ses besoins amenez-y votre chiot régulièrement pour qu’il l’utilise et récompensez-le. S’il renifle autour sans rien faire d’autre, soyez patient... Vous pourriez devoir attendre un petit moment. S’il ne se passe rien, ramenez-le à la maison.

Observez-le avec attention cinq minutes après être rentré (ou avant si vous repérez des signes d’alerte) et tentez de le sortir à nouveau.

Pendant les deux premières semaines après l’arrivée de votre chiot, c’est votre mission de le sortir à chaque fois qu’il se réveille, après qu’il ait mangé ou bu, et toutes les demi-heures quand il joue beaucoup à la maison. N’oubliez pas d’utiliser des mots encourageants et félicitez toujours votre chiot chaque fois qu’il se comporte bien.

 

Faire face aux accidents

Des petits accidents dans la maison vont forcément arriver, surtout au début de l’éducation à la propreté mais, si votre chiot fait ses besoins à l’intérieur, il est important de rester calme. N’oubliez pas que cela fait partie du processus d’apprentissage.

Si vous découvrez une petite flaque ou une crotte, que vous ayez été là ou pas quand c’est arrivé, nettoyez sans vous énerver. Idéalement, faites-le hors de la vue de votre chiot.

Ne vous mettez pas en colère, ne criez pas. Il est injuste de punir un chiot pour quelque chose de naturel. S’il vous le prenez sur le fait, emmenez le calmement à l’extérieur pour qu’il finisse ce qu’il a commencé, puis nettoyez bien le sol et utilisez un spray neutralisant les odeurs pour que votre chiot ne puisse pas associer cet endroit avec un espace où faire ses besoins Plus vous vous impliquerez dans l’éducation à la propreté de votre chiot, plus vite il va apprendre.

 

Education à la caisse

Utiliser une caisse ou un parc à chiot peut faire partie des techniques d’éducation à la propreté. C’est particulièrement utile la nuit. Quand les chiots sont encore avec leur mère, elle leur a appris à ne pas salir le nid et en le mettant dans une caisse, vous continuez juste son enseignement.

Utiliser une caisse encourage le chiot à se retenir un peu plus. Cela ne fonctionne cependant que si le chiot ne reste pas trop dans la caisse et que vous lui offrez de multiples occasions pour se soulager. Il ne faut pas que le chiot se sente mal à l’aise dans la caisse. Cette technique peut donc impliquer d’avoir à se lever au milieu de la nuit pour sortir votre chiot car sa vessie est minuscule et ne peut pas rester pleine longtemps.

 

Rééduquer un chien adulte

Les chiots ne sont pas les seuls à devoir être éduqués à la propreté. Si vous avez adopté un chien adulte, il ne saura pas forcément où il est censé aller pour se soulager. Vous devrez apprendre à repérer les signes avant-coureurs et sortir votre chien très régulièrement. Comme avec un chiot, quand il fait ce que vous avez demandé, félicitez-le calmement.

 

Education et rééducation à la propreté

Si vous éduquez correctement tous les jours votre chiot à la propreté, il va vite apprendre à éliminer uniquement à l’extérieur. Un oubli occasionnel, est toujours possible mais c’est naturel, donc pas de panique ! Augmentez juste le nombre de promenades pendant un moment jusqu'à ce que vous puissiez à nouveau faire confiance à votre chien.

Après un moment, vous aurez tous deux acquis une certaine routine ; votre chien saura qu’il doit attendre d’être à l’extérieur pour éliminer et vous aurez compris son langage corporel. Vous pouvez alors trouver le bon rythme pour les sorties et faire confiance à votre bon sens et aux signaux envoyés par votre chien pour vous guider.

Maintenant, vous savez comment apprendre la propreté à votre chiot ! N’oubliez pas que la cohérence est la clé : gardez toujours la même routine jusqu’à ce que vous soyez sûr que votre chiot est parfaitement propre.

Pour plus de conseils et astuces à propos de votre chiot, lisez notre guide d'éducation du chiot.