Les parasites externes chez le chien : tiques, poux, acariens, gale

Les puces sont les parasites externes les plus fréquents chez le chien mais d’autres parasites (tiques, poux et acariens) sont à surveiller et à traiter.
Les parasites externes chez le chien : tiques, poux, acariens, gale
Les parasites externes chez le chien : tiques, poux, acariens, gale
Les parasites externes chez le chien : tiques, poux, acariens, gale

L’éducation canine vous intéresse ? Rejoignez notre Club PURINA® pour bien prendre soin de votre chien !

 

Il existe de nombreux parasites externes qui peuvent vivre sur la peau de votre chien et lui causer des désagréments. Ces parasites externes se développent généralement du printemps à l’automne, en ignorant de plus en plus les saisons. Ils sont gênants par leurs piqûres, et sont surtout dangereux à cause des maladies ou parasites qu’ils peuvent transmettre aux animaux dont le sang leur sert de nourriture.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur trois parasites externes : les tiques, les poux et les acariens qui causent la gale. Si vous suspectez que votre chien ait des puces, découvrez notre article dédié pour savoir comment se débarrasser des puces sur un chien.

Que sont les tiques ?

Les tiques s’accrochent à votre chien en plantant leurs pièces buccales dans sa peau. Elles sont de la taille d’une tête d’épingle, possèdent huit pattes et peuvent être noires, marrons, rouges ou hâlées. Une fois qu’elles sont « installées » sur votre chien, elles peuvent, en absorbant son sang, atteindre la taille d’un grain de raisin.

Comment savoir si un chien a des tiques ?

Chez le chien, les tiques se fixent en général au niveau des oreilles et là où la peau est fine. Les tiques sont suffisamment grosses pour être visibles, en particulier lorsqu’elles sont gorgées de sang. Écartez les poils de votre chien et passez vos doigts sur sa peau. Faites-le surtout en revenant de promenade dans les champs ou la forêt.

Les traitements pour chien contre les tiques

Vous pouvez retirer une tique d’un chien facilement à l’aide d’un crochet à tiques, petit instrument qui, par un mouvement rotatif, extrait l’intégralité de la tique et évite le risque d’infection qui existe si ce n’est pas correctement fait. Votre vétérinaire peut vous montrer comment les retirer et vous proposer un produit mixte contre les puces et les tiques. Vous trouverez aussi des produits adaptés en grande et moyenne surface.

Que sont les poux ?

Les poux passent d’un animal à un autre par contact direct. Certains se nourrissent de sang, d’autres mangent la peau morte. Les poux sont petits et transparents. Ils pondent leurs œufs (les lentes) sur la tige du poil. Ils se voient facilement sur un pelage sombre.

Comment savoir si un chien a des poux ?

Le signe le plus courant d’une présence de poux est un pelage sec et peu soigné. Le chien peut être pris de démangeaisons, parfois très fortes, entrainant une perte de poils. Des infestations très fortes de poux suceurs de sang peuvent se produire, en particulier chez les chiots. Les poux se voient généralement à l’œil nu, les lentes étant en principe plus visibles que les poux eux-mêmes.

Les traitements antipoux pour chien

Surveillez régulièrement votre chien et, si vous suspectez la présence de poux, consultez votre vétérinaire. Evitez de manipuler directement un chien si vous pensez qu’il a des poux.

Les acariens autres que les tiques : la gale des oreilles chez le chien

Les acariens responsables de la gale se nourrissent sur la paroi de l’oreille du chien en perçant la peau. Du sérum s’écoule des blessures et laisse un dépôt marron caractéristique sur le conduit auriculaire. Dans les cas extrêmes, le tympan peut être percé, entraînant des dommages de l’oreille moyenne du chien, pouvant provoquer perte d’équilibre et convulsions. Heureusement, un tympan percé peut très bien cicatriser s’il est bien soigné.

Comment savoir si un chien a une gale des oreilles ?

Un chien qui se gratte ou se frotte les oreilles est susceptible d’avoir une gale provoquée par des acariens. Vérifiez régulièrement les oreilles de votre chien en essuyant doucement l’intérieur avec un morceau de coton que vous placez au bout de votre doigt (n’utilisez pas de coton-tige car l’intérieur de l’oreille d’un chien est très sensible). Si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez à votre vétérinaire de vous montrer comment procéder en toute sécurité. Un signe quasiment imparable est le réflexe audito-podal : si, quand vous grattez l’oreille de votre chien, il tape de la patte arrière du même côté comme s’il pédalait, la probabilité qu’il ait une gale des oreilles est très forte !

Si vous voyez un écoulement marron nauséabond, votre chien a probablement une gale des oreilles due à des acariens.

Consultez votre vétérinaire qui entreprendra un traitement.

Quels produits utiliser pour protéger son chien des parasites externes ?

Le choix d’un antiparasitaire s’effectue en fonction de la taille du chien, de son type de pelage et de son mode de vie. Demandez conseil à votre vétérinaire. Le mode d’administration d’un insecticide pour chiens peut être très variable : poudres, colliers, shampooings, comprimés, sprays, pipettes à appliquer sur la peau…

Choisissez de préférence un produit contre les parasites externes qui agit longtemps. Les antiparasitaires externes ont une durée d’action qui va jusqu’à 3 mois. Il ne faut pas cependant pas oublier de renouveler l’administration !