Braque de Weimar

Weimaraner (Short/smooth coat)

Avec son poil lisse, gris argenté, le Braque de Weimar est un chien qu'on remarque facilement. C'est le plus grand des chiens d’arrêt. Il est gracieux, rapide et très endurant. Il existe deux variétés de Braques de Weimar : à poil court et à poil long, cette dernière étant plus rare. La couleur prédominante de la robe est le gris argenté mais elle peut également présenter des nuances de gris souris ou de gris chevreuil. À l’âge adulte, la taille et le poids du Braque de Weimar sont respectivement de 61-69 cm et d’environ 27 kg pour les mâles et de 56-64 cm et d’environ 22,5 kg pour les femelles.

  • Chien adapté à un propriétaire ayant beaucoup d'expérience
  • Education requise
  • Enjoys vigorous walks
  • Apprécie de macher une à deux heures par jour
  • Grand chien
  • Minimum drool
  • Requires grooming once a week
  • Race non hypoallergénique
  • Chien calme
  • Un chien de garde : aboie, alerte et protège physiquement
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants

Origine

Au début du XVIIe siècle, le peintre Van Dyck a représenté un chien ressemblant étrangement au Braque de Weimar. La race aurait des origines communes avec le Braque allemand, et serait aussi issue de croisements avec le Saint-Hubert et d'autres chiens de recherche au sang. Le Braque de Weimar tire son nom de la cour de Charles-Auguste, Grand-Duc de Weimar, où il était utilisé autrefois pour chasser le gros gibier (loup, lynx, cerf, puma, ours, etc.). À la fin du XIXe siècle, lorsque le gros gibier s’est fait rare en Europe, le nombre de Braques de Weimar a chuté. Cependant, grâce à une reproduction sélective, il est devenu un chien auxiliaire pour la chasse au petit gibier et au gibier à plumes.

Personnalité

Le Braque de Weimar est un chien polyvalent qui aime la vie de famille. Il est amical et énergique, mais également très vigilant, ce qui en fait un bon chien de garde. Le Braque de Weimar peut devenir un compagnon gratifiant mais il a une personnalité très forte et n'est donc pas recommandé à un propriétaire novice. Il requiert un maître expérimenté qui puisse bien le socialiser, l'éduquer et lui faire pratiquer des activités physiques.

Santé

Comme de nombreuses races, le Braque de Weimar peut être atteint de dysplasie de la hanche (pouvant perturber la mobilité). Par conséquent, il est important de faire examiner les hanches des chiens avant de les faire reproduire. De même, comme nombre de grands chiens, il est sujet aux maladies osseuses, cardiaques et au syndrome de dilatation-torsion de l’estomac.

Exercice

Le Braque de Weimar doit régulièrement faire de longues balades afin de rester calme ensuite. En effet, s'il ne fait pas suffisamment d’activité physique, il sera malheureux et deviendra facilement destructeur. Il adore nager et rapporter un jouet. Ces activités lui permettent rester actif mentalement. À l’âge adulte, le Braque de Weimar a besoin de faire au moins deux heures d’activité physique par jour.

Nutrition

Les chiens de grandes races, au solide appétit, ont des besoins nutritionnels différents de ceux des petites races, en particulier sur le plan minéral et vitaminique. Le Braque de Weimar peut être sujet à la dilatation-torsion d'estomac : des petits repas fréquents aident à limiter le risque.

Entretien

Le Braque de Weimar à poil court est l’un des chiens les plus faciles à maintenir propre. Son poil nécessite très peu d’entretien. Même s’il vient de passer dans un champ extrêmement boueux, la saleté s’enlève facilement : il suffit de frotter un peu ! Le Braque de Weimar à poil long requiert plus d’attention. Son poil fait entre 2,5 et 5 cm et forme des franges. Il est conseillé de le brosser et de le peigner régulièrement. Inspectez aussi régulièrement les oreilles de votre Braque de Weimar afin de vous assurer qu’il ne souffre d’aucune infection auriculaire.

Les meilleures races canines pour les enfants

Si de nombreux chiens sont connus pour être sociables avec les enfants, à la fois les chiens et les enfants doivent apprendre à se comprendre, à se respecter et à ne pas se faire mal. Les chiens et les jeunes enfants ne doivent de toute façon pas rester seuls et les adultes doivent surveiller toutes leurs interactions.