LES VACANCES DE A À Z

L’offre concernant le gardiennage s’est diversifiée : Une option à considérer si vous ne pouvez pas emmener votre chien avec vous.

De l’Alimentation à Zoonoses, vous trouverez tous les conseils et astuces afin que votre chien de compagnie passe le meilleur été possible, avec ou sans vous.

Car, la période des vacances est aussi un moment privilégié à partager avec lui.


De manière générale, l’altitude est contre indiquée pour les très vieux animaux ou les animaux insuffisants cardiaques. Si l’on ne peut éviter d’emmener son chien ou ses chiens, il faudra les sortir progressivement et éviter les efforts, du moins au début. Une visite vétérinaire avant le départ en vacances évitera bien des soucis sur place.


Il ne faut pas varier la nature des aliments de son chien l’été, quitte à emporter dans ses bagages la nourriture qu’il a l’habitude de manger ! Tout changement peut entraîner des troubles digestifs. Il vaut donc mieux anticiper et s’assurer de trouver le bon aliment sur place, ou bien apporter l’aliment de l’animal sur le lieu de vacances. En cas d’activité physique importante, seule la quantité pourra être augmentée. Le chien supporte aisément le changement des horaires de prise alimentaire. Les chats et les nouveaux animaux de compagnie vont, eux, plutôt effectuer de multiples petits repas par jour, sans horaires précis.


La plupart des animaux savent naturellement nager, mais la noyade survient quand le chien ne peut sortir de l’eau et s’épuise. Si vous amenez votre chien en bateau, il est plus prudent de lui mettre un gilet de sauvetage, tout comme vous le faites avec un enfant. Il existe aujourd’hui des gilets adaptés à la taille de votre animal. Attention également à certaines races de chiens dont le physique ne permet pas qu’elles puissent nager, comme le bulldog anglais ou le carlin.


Le brossage, et non le lavage, est nécessaire après chaque randonnée. Il faut en plus retirer les débris végétaux qui s’accrochent aux poils, ainsi que les épillets qui peuvent se mettre entre les doigts ou dans les oreilles. Le brossage est aussi une bonne occasion d’éliminer les tiques que le chien aura pu attraper malgré les moyens de prévention utilisés. Enfin, on inspectera minutieusement les coussinets, à la recherche de fissures ou de plaies à soigner. Pour les protéger à l’occasion de randonnées (avant, pendant et après la balade), appliquez un spray tannant sur les coussinets 8 jours avant le départ, puis au cours de la randonnée. Ces produits sont disponibles en clinique vétérinaire.


Quel que soit le poil, il est conseillé de rincer le chien après un bain d’eau salée car en séchant, le sel risque d’irriter la peau et de provoquer des dermatoses telles que les pododermatites (inflammations entre les doigts) et les « hot spots » (infections cutanées à staphylocoques).

Il est donc vivement recommandé, si vous souhaitez faire prendre un bain de mer à votre chien, de le rincer ensuite à l’eau douce en veillant à bien éliminer le sable entre les doigts, puis de le sécher, en insistant au niveau des oreilles pour éviter les otites.


Les fortes températures qui règnent généralement sur les plages peuvent être à l’origine d’un coup de chaleur chez votre chien, pensez bien à lui donner à boire régulièrement et à toujours lui faire une petite place sous le parasol. Proposez également à votre chien de prendre régulièrement un bain de mer. Cela le rafraîchira. Attention, badigeonner votre compagnon de crème solaire ne sert à rien puisqu’en deux secondes il aura tout léché...


Après inspection des pattes de votre chien à la recherche de débris végétaux fichés dans la peau, on prendra soin de baigner les plaies avec de la solution de Dakin diluée pour moitié avec de l’eau afin de bien désinfecter. On pourra renouveler les soins matin et soir durant 2-3 jours.

En cas de présence de pesticides sur les pattes de votre chien, il faut immédiatement laver les pattes avec un shampooing pour chien, puis rincer abondamment.

On prendra soin ensuite d’inspecter la cavité buccale à la recherche de traces de pesticide et d’irritations de la muqueuse. Une promenade à la campagne par temps pluvieux ne nécessite pas de faire prendre un bain à votre chien en rentrant : vous pourrez sécher votre compagnon avec une serviette pour ensuite le brosser afin qu’il retrouve l’éclat de son pelage, surtout si celui-ci est doté de poils longs. Le sébum protecteur produit à la base du poil se reconstitue rapidement.


Les chiens adorent se baigner ! Cela les rafraîchit en période chaude. Tout comme pour l’homme, les bains de mer permettent chez l’animal des échanges à travers l’épiderme de minéraux et d’oligo-éléments. La qualité de la peau est améliorée, et le système cardiovasculaire est stimulé. De plus, par son pouvoir hydrostatique important, la mer facilite les mouvements articulaires, et contribue à la tonification musculaire. Le bain de mer aide donc à la rééducation des animaux ayant récemment subi une intervention osseuse ou articulaire, ou tout simplement aux animaux âgés et arthrosiques. Par contre, les bains de mer sont à déconseiller pour les animaux souffrant de problèmes cutanés.


L’absorption d’algues, ou bien d’une grande quantité d’eau de mer peut provoquer d’importants vomissements et des diarrhées. Il convient de le surveiller et de ne pas le laisser votre chien boire ou avaler quoi que ce soit. En cas de persistance des vomissements ou de la diarrhée plus de 12 heures, il conviendra de consulter un vétérinaire.


Le principal danger est la leptospirose que le chien peut attraper en buvant de l’eau stagnante. C’est une maladie bactérienne grave qui touche le foie et les reins. Votre chien est protégé par son vaccin annuel contre cette maladie. Néanmoins, en cas de risque important (chiens de chasse, chiens vivant en permanence à la campagne,…), un rappel tous les 6 mois est nécessaire.


Pour retirer du goudron dans les poils ou sur les pattes d’un animal, il faut d’abord couper les poils au maximum. Ensuite, il ne faut pas utiliser de dissolvant ou autres produits chimiques qui seraient irritants pour lui. On préférera du savon ou de la crème solaire pour ramollir le goudron, puis on utilisera de l’eau tiède et un shampooing pour chiens et chats pour le retirer. Il faudra enfin rincer abondamment. S’il y a trop de goudron sur la peau, ou si le chien en a ingéré, il faudra plutôt consulter le vétérinaire. Il effectuera des soins plus importants, parfois sous tranquillisation, et prescrira des médicaments le cas échéant.


Vous devez toujours veiller à ce que votre meilleur ami ait à sa disposition un bol d’eau fraîche bien rempli.

Identification

En cas de perte de votre chien ou de votre chat, le tatouage, ou mieux, la puce électronique, suffisent à retrouver le maître (sous réserve que les coordonnées indiquées par celui-ci soient encore d’actualité). Mais on peut gagner en rapidité, si une petite médaille avec un numéro de téléphone et accrochée au collier ou au harnais. Le collier ou harnais est donc recommandé même si le chien est tatoué ou pucé.


En cas de perte de votre chien ou de votre chat, le tatouage, ou mieux, la puce électronique, suffisent à retrouver le maître (sous réserve que les coordonnées indiquées par celui-ci soient encore d’actualité). Mais on peut gagner en rapidité, si une petite médaille avec un numéro de téléphone et accrochée au collier ou au harnais. Le collier ou harnais est donc recommandé même si le chien est tatoué ou pucé.


Qu’il soit autorisé ou non sur la plage, toute la journée ou à certains horaires, votre chien doit être tenu en laisse par respect pour les autres vacanciers. Si vous enfreignez le règlement, vous êtes passible d’une amende variable selon les communes. S’ils sont acceptés sur la plage, les chiens peuvent être interdits dans la zone de bains. Il est donc indispensable, avant de réserver pour vos vacances, de téléphoner à la mairie ou à l’office de tourisme du lieu choisi, pour obtenir des informations. La loi stipule que tous les chiens circulant sur la voie publique ou dans les espaces verts publics, doivent être tenus constamment en laisse.

Le propriétaire a en outre, obligation de ramasser les déjections émises. Il existe des sacs à déjections canines en grande surface, ou en magasins spécialisés.


Les méduses font partie des dangers que votre chien peut rencontrer sur la plage. L’envenimation peut avoir lieu dans l’eau, mais aussi sur le rivage lorsque par exemple votre chien joue avec une méduse échouée. Évitez donc de laisser votre chien jouer avec n’importe quoi sur la plage. Les symptômes sont facilement visibles ; une réaction locale œdémateuse, qui peut être grave en cas d’atteinte bucco-pharyngée du fait du risque de problèmes respiratoires.

Ces réactions sont douloureuses et s’accompagnent d’une rougeur cutanée. Plus rarement, on peut observer des réactions généralisées qui se traduisent par un urticaire géant et un œdème de Quincke, pouvant évoluer vers le collapsus cardio-vasculaire et la mort. Quelquefois, le chien peut aussi présenter une hyperthermie violente avec des troubles locomoteurs.

Que faire si mon chien a été piqué par une méduse?

La thérapeutique va dépendre de la zone touchée. En effet, si votre chien a été piqué par la méduse au niveau de la langue ou des yeux, il faudra consulter un vétérinaire en urgence après avoir rincé délicatement la zone à l’eau de mer. Dans les autres cas il faudra :

  • Garder si possible la zone piquée dans l’eau de mer une dizaine de minutes sans frotter ni gratter pour permettre aux nématocystes (cellules venimeuses) de se décrocher. On peut également laver à l’eau de mer, sans frotter.
  • Nettoyer par la suite avec de l’eau très chaude (si possible de l’eau de mer) car toutes les toxines sont plus ou moins thermosensibles.
  • S’il reste des tentacules, consultez un vétérinaire au plus vite. On pourra également appliquer du vinaigre dont le rôle sera d’inactiver les nématocystes des tentacules puis essayer de les ôter en se protégeant avec un gant.
  • La zone envenimée pourra enfin être raclée délicatement avec un linge sec, ou du sable pour extraire les derniers nématocystes.
  • Si votre chien semble toujours souffrir , consultez votre vétérinaire au moindre doute.
  • Le rinçage à l’eau douce est à proscrire car la différence d’osmolarité provoque l’éclatement des cellules venimeuses.

Les aoûtats sont de minuscules larves d’acariens rouges (Trombicula automnalis), qui piquent les animaux à la fin de l’été. Ils sont localisés essentiellement dans les espaces interdigités et sur le lobe des oreilles (dans l’oreillon) où ils entraînent une démangeaison importante. Les chenilles processionnaires du pin sont des larves de papillons connues pour leur déplacement en file indienne. Elles peuvent projeter des poils urticants et allergisants, les rendant particulièrement dangereuses. Le danger est particulièrement important pour les animaux domestiques : un chien piqué par des moustiques à la langue (qu’il peut avoir utilisé pour lécher les démangeaisons sur son corps), s’il n’est pas traité rapidement par des fortes doses de cortisone, risque la nécrose de la langue.

Empêché par conséquent de se nourrir, il doit être euthanasié. Le plus important est de consulter un vétérinaire au plus vite. Ayez le réflexe de rincer la langue et la cavité buccale à l’aide d’eau et de ne surtout pas frotter, ce qui pourrait alors briser des poils urticants et libérer ainsi plus de toxines, aggravant de fait le pronostic.


Pour toute randonnée pédestre, il faudra en premier lieu préparer les coussinets de votre chien, afin qu’ils résistent aux différents terrains rencontrés, à l’usure et aux échauffements. Il existe des produits à appliquer une semaine avant le départ, puis au cours de la randonnée.

Il faudra prévoir une ration alimentaire de 20 % supérieure à la ration habituelle, sauf à vouloir faire maigrir son animal.

Même si le chien n’est pas toujours en laisse, il faut en avoir une avec soi, notamment si l’on croise d’autres promeneurs, ou d’autres animaux.


Une simple clochette au collier de votre chien peut permettre de le localiser, s’il est dans un périmètre proche. Sinon, légalement, tout animal doit être identifié par tatouage ou puce électronique, ce qui permet de retrouver le maître en cas de perte. Pensez à vérifier sur la carte d’identification, avant le départ, que vos coordonnées (adresse et numéro de téléphone - portable -) sont bien actualisées. Enfin, il existe aujourd’hui des moyens de retrouver son animal grâce à la géo-localisation au moyen d’un collier-GPS et d’un système d’abonnement. Parlez-en à votre vétérinaire, il saura vous conseiller.


Il risque essentiellement des vomissements, pouvant être parfois violents, ou plus rarement des diarrhées.Il existe cependant des plantes plus toxiques que d’autres telles que l’if, la belladone, la digitale... Retrouvez la liste exhaustive des plantes dangereuses pour votre animal sur le site


Afin de préparer votre séjour à la plage, il est indispensable de vérifier si votre compagnon est autorisé à y accéder... L’accès aux plages pour les chiens est réglementé par un arrêté municipal. Le maire est seul habilité à y autoriser ou interdire les chiens. C’est pourquoi il n’existe pas de règles communes à toutes les plages. Les chiens peuvent être autorisés certaines saisons seulement ou à certains horaires. Généralement les stations balnéaires ou les sites très touristiques refusent les chiens l’été. Il doit impérativement êtretenu en laisse, par égard pour les autres vacanciers. Vous risquez une amende en cas d’infraction. Sachez également que s’ils sont autorisés sur la plage, la baignade leur est souvent interdite...


Sachez que l’eau de mer n’agit absolument pas comme désinfectant. Elle empêche même la bonne cicatrisation des plaies. Après le bain de mer, il faut donc appliquer systématiquement un antiseptique sur les plaies de son chien.


En cas de piqûre, la zone concernée va rougir, s’oedématier, et sera douloureuse. Si votre animal a accès à la zone, son premier réflexe sera de se lécher. Dans certains cas, votre chien va se mettre à gonfler, notamment sur la face. On parle d’oedème de Quincke. Dans les cas peu graves, il suffira de retirer le dardet d’appliquer une crème apaisante. S’il y a oedème, c’est une urgence vétérinaire.


Même s’il n’est pas prouvé que le chien puisse être affecté, il est logique de le penser du fait de sa taille au niveau des pot d’échappements ! De plus, les maîtres rapportent souvent que les yeux de leur animal sont plus « sales » en ville (conjonctivites), et que leur chien tousse plus (laryngites, trachéites...). En cas de pic de pollution, il paraît donc raisonnable de réduire les promenades avec votre chien au strict minimum, et de les effectuer soit tôt le matin, soit tard le soir.


Si votre chien s’est fait mordre par un serpent, il faut en premier lieu essayer de calmer le chien et rester soi-même calme. On pourra appliquer un peu de glace sur la plaie, mais le mieux est d’amener son animal chez un vétérinaire, si possible en évitant de le faire marcher pour limiter la diffusion du venin.


Le sel de mer n’a aucune action antiparasitaire chez le chat et le chien. On n’est donc pas dispensé de traiter son animal contre les puces et les vers lorsque l’on passe ses vacances à la plage.


Attention, tous les chiens ne sont pas admis dans les transports en commun (RER, métro, bus, tramway et funiculaire…). Seuls sont autorisés: Les animaux de petite taille (moins de 6 kg) s’ils sont enfermés dans des sacs ou paniers (la plus grande dimension de ces sacs ou paniers doit être inférieure à 0,45 mètre). Le transport est alors gratuit (sauf SNCF où le billet est à tarif unique).

Ils ne doivent ni salir, ni incommoder les voyageurs. Enfin, les chiens de plus grosse taille sont tout de même admis dans le RER et le train s’ils sont tenus en laisse et muselés.

Vous devrez alors utiliser pour votre chien un billet 2e classe, tarif réduit 50 % correspondant au parcours à effectuer. Une exception concerne les chiens d’assistance. Un animal de petite taille sera aisément transporté en 2 roues, mais on prendra soin de l’enfermer dans un sac, pour éviter les chutes. Il existe tout type de sacs de transport, à fixer sur le vélo ou la moto, ou à garder au dos.


Un agriculteur m’interdit de passer dans un chemin avec mon chien sous prétexte que nous sommes dans une réserve de chasse, est-ce normal ? Le code rural interdit la divagation des animaux domestiques, c’est-à-dire de laisser un animal sans surveillance, hors de portée de voix ou hors de vue de son maître. En conséquence, si le chien est sur un chemin non privé, et proche de son maître (voire en laisse), il peut donc circuler librement.


Il est absolument nécessaire que le chien, même citadin, soit bien vacciné car il se contamine en permanence sur nos trottoirs, ou auprès d’autres chiens dans la rue. De même, en cas de morsure, la première chose qu’il faudra montrer est l’identification (tatouage ou puce électronique) de l’animal et la bonne vaccination contre la rage. Il faut rappeler que la France n’est plus officiellement un pays indemne de rage, car il y a eu plusieurs chiens et chats contaminés ces derniers mois !


Même pour une courte durée, même si les fenêtres sont ouvertes, surtout en été, il est très fortement déconseillé de laisser son chien dans sa voiture, car cela pourrait mettre sa santé en danger. En cas de suspicion de coup de chaleur, il est urgent de mettre son animal sous l’eau froide, afin de faire baisser sa température interne. Si les symptômes sont plus importants, ne pas hésiter à consulter en urgence. Le coup de chaleur peut tuer votre animal rapidement !


Outre la protection classique contre les puces, il faut protéger son chien contre les tiques. Le traitement peut être réalisé par pulvérisation, spot-on, ou même collier antiparasitaire. On pourra même, sur conseil vétérinaire, associer deux antiparasitaires à modes d’actions différents. Avant votre départ en vacances, il faut donc absolument vacciner son animal contre deux maladies graves que sont la piroplasmose, et la maladie de Lyme. Ce vaccin nécessite deux injections à un mois d’intervalle la première année, puis un rappel annuel.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.