Adoption d’un chien : les  étapes des premiers jours ensemble

La plupart des gens qui adoptent un chiot essaient de le gâter afin d’adoucir le stress de la séparation avec la mère et le reste de la portée. Pour l’équilibre futur de votre chien, n’en faites pourtant pas trop au début.
ADOPTION D’UN CHIEN : LES ETAPES DES PREMIERS JOURS ENSEMBLE
ADOPTION D’UN CHIEN : LES ETAPES DES PREMIERS JOURS ENSEMBLE
ADOPTION D’UN CHIEN : LES ETAPES DES PREMIERS JOURS ENSEMBLE

Accueillir un nouveau chien dans son foyer est un grand moment de bonheur. Cependant, cela représente aussi certaines responsabilités

Quels accessoires faut-il préparer pour accueillir un chiot dans de bonnes conditions ?

Prévoyez tout le matériel nécessaire pour bien accueillir votre chiot :

  • Le couchage : rendez ses nuits confortables. Préparez-lui un couchage doux, à sa taille d’adulte et lavable dans lequel il puisse se blottir. Apprenez à votre chiot à dormir dans un panier pour chien ou à s’installer dans une caisse pour la nuit.

  • Les repas : vous aurez besoin de deux gamelles (pour la nourriture et pour l’eau fraîche). Préférez-les en métal ou en faïence, plus solides et ne donnant pas de goût aux aliments.

  • Le collier : un bon collier doit être ajusté mais un peu lâche, sans être trop large pour éviter qu’il ne passe par-dessus la tête. Vous devez pouvoir passer deux doigts entre le cou et le collier. Par ailleurs, vérifiez la taille du collier chaque semaine pendant la croissance de votre chiot, en le desserrant lorsque c’est nécessaire.

  • L’identification : munissez le collier d’une plaque d’identité avec des informations à jour et prévoyez avec votre vétérinaire l’insertion d’une micro puce d’identification pour le cas où votre chien se perdrait ou que vous voyagiez avec lui.

  • La brosse et l’étrille : brosser son chien régulièrement est essentiel, surtout s’il s’agit d’un chien à poils longs. Choisissez une brosse et une étrille adaptée au pelage de votre chien. Initiez votre chiot aux plaisirs du toilettage en le brossant tous les jours et en lui offrant une petite friandise après la séance.

  • La brosse à dents : commencez à prendre soin de ses dents de bonne heure. Choisissez une brosse à dents spécifique pour chiens et un dentifrice canin aux enzymes.

  • Le shampooing : les chiens peuvent avoir besoin d’un bain de temps en temps, votre vétérinaire vous recommandera un shampooing doux pour chien.

  • Le coupe-ongles : choisissez-en un conçu pour les chiens. Ne coupez pas trop souvent les ongles du chien, uniquement quand ils sont trop longs. Habituez votre chiot à ce qu’on manipule ses pattes très tôt, ce sera utile dans le futur.

  • Des jouets et des jeux : vérifiez qu’ils sont suffisamment grands et solides pour éviter que votre chiot ne les avale. Rangez-les entre chaque séance pour ne pas que votre chiot s’en lasse. En plus d’une fonction ludique, les jouets ont une utilité : les chiots mâchent pour découvrir les nouveaux objets et perdre leurs dents de lait. Vous éviterez qu’il ne s’attaque à vos meubles, à vos chaussures ou à vos télécommandes. Jouer à rapporter des balles et des anneaux est aussi un bon exercice physique et d’éducation pour votre chiot.

 

Se préparer à protéger la santé son chiot

  • L’assurance : il n’est jamais trop tôt pour penser à assurer votre chien en cas de maladie ou d’accident. De multiples formules existent et souscrire un contrat revient moins cher quand l’animal est jeune. Être assuré peut sauver la vie d’un chien quand son propriétaire est incapable de faire face seul aux dépenses exigées pour le soigner. Anticipez l’arrivée du chien en souscrivant déjà une assurance avant que l’adoption ne soit finalisée.

  • Le vétérinaire : trouvez un vétérinaire en qui vous pouvez avoir confiance car cette relation va durer plus d’une dizaine d’années. Prévoyez une visite médicale pour chiot nouveau-né, au cours de laquelle le vétérinaire passera un peu plus de temps que les 10 minutes habituelles de consultation.

Comment apprendre la propreté à mon bébé chien ?

 

Les conditions d’adoption d’un chien ou d’un chiot en refuge

Beaucoup de futurs propriétaires choisissent de passer par un refuge pour adopter leur chien. Ces refuges demandent, en général, une participation pour les frais et les soins apportés à l’animal pendant son séjour.

La plupart des centres d’accueil d’animaux domestiques se chargent de stériliser les chiens, de les vacciner, et de les identifier avant l’adoption. Si ce n’est pas le cas, ils exigeront que vous le fassiez vous-mêmes, comme condition d’adoption. Soyez sûrs de pouvoir respecter ce qui est attendu de vous avant de prendre votre décision définitive. Les refuges animaliers ont obligation de céder (gratuitement ou selon paiement) un animal identifié, c’est la loi : l’identification est à la charge du cédant.

Accueillir un chiot dans une maison qu’il ne connaît pas

Changer d’habitation peut être une expérience difficile pour un chiot. Il a en effet perdu son environnement familier.

N’oubliez pas d’aménager pour lui un endroit tranquille où vous placerez un couchage, un bol d’eau et de la nourriture, afin qu’il puisse dormir et se sentir en sécurité. Ce lieu sera son refuge où il pourra se retirer. Si possible, ramenez un objet de l’endroit où vous avez adopté le chiot : une odeur familière le rassurera.

Présenter le chiot aux autres animaux de la maison

Si vous mettez en contact votre chien nouvellement adopté avec un chien adulte, laissez-les faire connaissance peu à peu, en portant, avant tout, votre attention sur le chien de la maison, afin qu’il ne perçoive pas le nouvel arrivant comme une menace pour lui. Et rappelez-vous qu’un chien qui n’a pas été stérilisé aura plus tendance à se battre.

Pour cohabiter avec le chat de la maison, le chien adopté prendra peut-être un peu plus de temps mais, dans la plupart des cas, une bonne relation s’établira très vite.

 

Comment nourrir un chien nouvellement arrivé ?

Pour faciliter la période de transition dans son nouveau foyer, maintenez le régime alimentaire auquel le chien était habitué.

Si vous décidez de changer ses habitudes alimentaires, faites une transition progressive, car les chiens peuvent être très sensibles aux changements de régimes. Commencez par mélanger les nouveaux aliments avec ses croquettes habituelles. Augmentez la proportion des nouveaux aliments, pendant 7 à 10 jours, jusqu’à ce que le chien n’ait plus que son nouveau menu. Votre chien peut avoir l’estomac un peu dérangé dans un premier temps. C’est tout à fait normal.

A quoi faut-il faire attention après l’adoption ?

Comment apprendre la propreté à mon chiot après son arrivée ?

Dès son arrivée, sortez régulièrement votre chiot pour qu’il fasse ses besoins, sans attendre qu’il vous le demande. Sortez-le systématiquement après ses repas, c’est-à-dire au moins trois fois par jour. Si vous devez vous absenter une heure ou deux, sortez-le avant de partir pour qu’il soit plus calme. Si vous n’avez pas de jardin, promenez-le au même endroit tous les jours. Il pourra ainsi identifier les différentes odeurs sur ce territoire et il se sentira plus à l’aise. Félicitez-le quand il fait ses besoins dehors. C’est la base de l’apprentissage pour avoir un chiot propre, et la garantie d’un début de cohabitation agréable après l’adoption !

Comment se comporter envers un chien récemment adopté ?

Après son adoption, le chiot (ou le chien adulte) doit apprendre les habitudes de la maison, les niveaux hiérarchiques de chacun, ce qu’on attend de lui… Cette période d’observation est nécessaire avant qu’il ne trouve sa juste place.

En pratique, jouez l’indifférence pendant quelques jours (même si c’est difficile !) et laissez le chien se familiariser à son environnement. C’est lui qui doit venir vers vous et pas l’inverse. S’il cherche le contact, caressez-le mais sachez l’ignorer ensuite pour vaquer à vos propres occupations.

Comment éduquer un chien qui vient d’être adopté ?

Un chien a besoin de règles au sein du groupe auquel il appartient. Il ne faut donc surtout pas tout permettre à un chiot nouvellement adopté. L’éducation commence dès son arrivée !

Très vite, mettez en place des rituels qui rassureront votre chien : s’asseoir avant d’avoir accès à sa gamelle, poser le harnais avant de sortir, promenades à heures régulières, brossage dans le calme, etc. N’inquiétez pas votre chien par un niveau d’exigence trop élevé. Il apprendra d’autant plus vite qu’il comprendra ce que vous attendez de lui.

Comment apprendre au chien à rester seul ?

Si vous vous absentez, partez sans dire au revoir à votre chien ni lui prodiguer des marques d’intérêt particulières. Ce n’est pas parce que vous sortez qu’il croira qu’il est abandonné. Si vous le câliner et tentez de le rassurer avant de sortir, vous risquez de lui communiquer votre inquiétude : il va alors assimiler votre départ à un événement négatif et sera plus porté à manifester son anxiété en aboyant, en s’attaquant à des objets qui vous appartiennent ou en étant malpropre. Ce n’est pas en le rendant dépendant de vous que vous l’aiderez à être autonome.

A quoi faut-il faire attention après l’arrivée du chien ?

Au début, évitez de laisser le chien seul dans un jardin d’où il pourrait s’échapper. Ne laissez pas votre chien jouer avec des enfants ou des personnes qu’il ne connaît pas encore hors de votre présence.

Lors des premières sorties, gardez votre chien en laisse afin qu’il ne risque pas de vous échapper. Attendez de bien le connaître avant de lui faire confiance. Soyez très attentif au comportement de votre chien : ne tolérez aucune marque d’agressivité. Un chien qui vient d’être adopté est souvent inhibé : des réactions a priori bénignes sont quand même significatives car le chien risque de vouloir progressivement imposer plus fermement sa volonté. Si on laisse faire, rien ne s’arrange avec le temps.

N’hésitez pas à consulter un professionnel de l’éducation canine si vous rencontrez le moindre problème après l’adoption de votre chien.

Purina vous accompagne durant la 1ère année de votre chiot avec des conseils personnalisés. Inscrivez-vous au Club Chiot Purina pour tout savoir sur l’éducation de votre chien et enrichir votre relation.