Amélie

Spécialiste en formulation d’aliments pour animaux chez Purina

Ingrédients

Retour vers la catégorie >

Les sucres, tels que le glucose, le fructose, le lactose, le maltose etc., sont des groupes de glucides qui constituent des macronutriments indispensables, de même que les protéines et les lipides. Malgré leur mauvaise réputation due aux tendances actuelles en nutrition humaine, les sucres utilisés avec modération peuvent avoir des fonctions importantes dans les aliments pour animaux. On les trouve naturellement dans de nombreux fruits, légumes et produits laitiers. De petites quantités de sucres dans les aliments pour animaux peuvent fournir une source d'énergie, améliorer l'appétence et permettre à un produit de conserver sa texture et son moelleux pendant toute sa durée de vie. C’est un apport calorique excessif par le biais de tous les groupes d’aliments, et non pas par le sucre ou les glucides en particulier, qui constitue un important facteur de risque d’obésité chez le chat et le chien.

Les sucres se trouvent naturellement dans de nombreux fruits et légumes utilisés dans les aliments pour animaux, tels que les pommes, les potirons, les carottes, les patates douces, les tomates, les pois ou les épinards.

La majorité des glucides contenus dans les aliments complets et équilibrés pour animaux proviennent de glucides « complexes » (par exemple : céréales, pommes de terre et certaines légumineuses). Lorsqu'ils sont présents dans les aliments pour animaux, les sucres simples (tels que le saccharose, le dextrose, le fructose, etc.) ne représentent qu'un très faible pourcentage de l’apport total d'énergie métabolisable de l’aliment.

Certains jouent un rôle important dans la nutrition des animaux. Le glucose, par exemple, est la principale source d'énergie des cellules du corps, tandis que le lactose est essentiel pour le développement initial. Les chiens et les chats sont capables de métaboliser et d'utiliser les sucres alimentaires contenus dans les aliments pour animaux. De petites quantités de sucres peuvent améliorer le goût des aliments pour animaux. Les sucres sont par exemple utilisés pour créer des arômes naturels tels qu’un « arôme rôti » ou un « arôme grillé » lorsqu'ils sont associés à d'autres ingrédients pendant le processus de cuisson. Les autres fonctions des sucres dans les aliments pour animaux sont notamment d’augmenter la durée de conservation des produits, d’offrir une couleur attrayante ou d’améliorer la texture et le moelleux du produit.

La mention « sucres » figurant sur les étiquettes des aliments pour animaux correspond à une description de la catégorie, qui peut désigner différents sucres (par exemple, le saccharose, le fructose, le glucose, entre autres). Elle doit toujours être utilisée au pluriel (« sucres ») même si la recette ne contient qu'un seul type de sucre.

Pour de nombreuses personnes, le sucre présent dans les aliments pour animaux est la cause de l'obésité. Toutefois, l’un des principaux facteurs de risque d'obésité chez le chien et le chat est un apport calorique excessif. À poids égal, les sucres contiennent moins de calories que les lipides ou les protéines. L'obésité, et non le sucre alimentaire, est le principal facteur de risque de diabète chez le chien et le chat. L'essentiel est de maintenir une condition physique idéale et de limiter les aliments complémentaires et non équilibrés à moins de 10 % de l'apport calorique total de l'animal.