COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE?

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE ?

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE?

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE ?

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE?

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE ?
19-11-2019

COMMENT FAIRE POUR QUE VOTRE CHIEN VOUS OBÉISSE ?

Chiens désobéissants

Si les chiens s'amusent énormément en courant et jouant sans laisse, leur désobéissance n'est pas liée à leur désir de liberté. En réalité, les chiens sont des animaux de meute qui ont besoin de recevoir des ordres.

L'erreur la plus fréquente est de traiter votre chien comme s'il s’agissait d’une personne. Le résultat de cette « humanisation » est pour lui source d’une confusion telle qu'il croit pouvoir faire ce qu'il veut. Si votre chien ne vous écoute pas et aboie tout le temps, ou fait des siennes à l'intérieur, ne vous inquiétez pas. Nous allons vous dévoiler, dans cet article, ce qu'il faut lui apprendre pour le dresser et qu'il vous obéisse.

Avant de commencer, il faut que vous que vous sachiez qu'apprendre aux chiens les ordres de base demande beaucoup de temps et d'efforts, mais la récompense – parvenir à une cohabitation pacifique et agréable avec votre chien – en vaut la chandelle.

 

Pourquoi mon chien ne m’écoute pas ?

La désobéissance de votre chien peut être non seulement frustrante mais aussi dangereuse. L'arrêter à temps permettrait d'éviter des accidents et quelques frayeurs.

Votre chien désobéissant ne fait pas exprès de vous ignorer. Le principal problème est la mauvaise communication et, même s'il nous est difficile de l'admettre, nous en sommes les seuls responsables. Il est fréquent que l'inexpérience ou la méconnaissance d'une éducation adaptée nous amène à commettre des erreurs dans le processus de dressage ; ne croyez pas que vous êtes le seul dans ce cas.

Détecter les mauvaises pratiques de dressage utilisées dans le passé est un bon début. Un problème très courant est que votre chien associe son nom à une expérience négative, étant donné que nous l'utilisons constamment pour le gronder. En outre, vous devez savoir que votre chien est un excellent imitateur et qu'il peut donc rapidement détecter votre état d'âme. S'il perçoit votre colère, il ne se précipitera pas à votre appel et préférera éviter le problème. Il est donc important de vous montrer ferme mais pas hostile.

 

Comment rendre mon chien obéissant ?

La nécessité d'avoir un leader

Les chiens sont des animaux de meute et, en tant que tels, ont besoin d'un leader. Dans votre meute où vous êtes deux, la différence est que le leader est plus grand et marche sur deux jambes. Cependant, ces différences ne l'empêchent pas de vous percevoir comme un membre de la meute ni de reconnaître vos ordres destinés aux chiens. En réalité, il a besoin que vous lui appreniez quelques règles pour pouvoir avoir une discipline et une routine quotidiennes dans sa vie, outre une figure de confiance qui le guide.

Le plus important est que vous lui montriez rapidement votre position de leader. Pas de manière négative ni violente, il ne s'agit pas de s'imposer par la force, la dernière chose à faire étant de le terroriser. Pour qu'il voit en vous le chef de meute, vous devez lui apprendre qu’il a tout intérêt à faire ce que vous lui demandez, parce que vous êtes maître de la situation et celui (celle) qui prend les meilleures décisions. S'il vous perçoit ainsi, il lui sera très facile de vous obéir car il vous vouera une confiance aveugle.

C'est généralement l'instinct protecteur de votre chien qui lui dicte son comportement agressif avec d'autres chiens ou d'autres personnes. En effet, s'il ne vous perçoit pas comme le leader, il pense que vous n'êtes pas capable de contrôler la situation et se voit dans l'obligation de vous protéger.

 

La nécessité d'établir des règles

Votre chien a besoin que vous lui appreniez à se comporter, que vous l'orientiez et que vous soyez cohérent pour qu'il ne doute jamais de la confiance qu'il a en vous. D'où la nécessité de mettre en place des astuces pour l'apprentissage. Il est indispensable que votre chien sache que le chemin que vous lui montrez est le plus adapté et le plus simple pour lui.

Établissez les règles que vous souhaitez transmettre à votre chien et apprenez-les lui par le biais d'exercices qui stimulent le jeu, en utilisant des ordres pour chiens. De cette manière, votre chien acceptera plus facilement les règles que vous lui apprenez.

Apprendre les règles d'obéissance sera une pratique quotidienne. L'éducation est longue. Ne vous attendez pas à ce qu'il vous obéisse dès le premier jour. Des semaines, voire des mois, peuvent être nécessaires mais ne vous découragez pas : à force de ténacité et de patience, votre chien finira par assimiler vos règles.

 

Lien de confiance

Comme vous le savez déjà, partager la vie d'un chien, ne consiste pas uniquement répondre à ses besoins élémentaires c’est-à-dire un toit, de la nourriture et des promenades. Un chien fait partie de la famille et en tant que membre de celle-ci, il lui est nécessaire de créer un lien affectif avec vous. Sans ce lien, il ne vous écoutera jamais.

Pour établir ce lien affectif avec votre chien, il vous faudra partager du temps avec lui, vous montrer affectueux et jouer avec lui. N'oubliez pas que pour lui, vous êtes la personne la plus importante de la terre. Montrez à votre chien à quel point il compte pour vous. Et surtout ne le forcez pas à se comporter d'une manière qui ne serait pas naturelle pour lui.

Le lien de confiance sera créé quand vous vous rendrez compte que la cohabitation est devenue pacifique et harmonieuse. Félicitations !

Voici quelques idées pour commencer à travailler le lien de confiance avec votre chien  :

  1. N'essayez pas de communiquer avec votre chien comme s’il s’agissait d’une personne, ce n'est pas le cas. Les normes sociales des chiens sont différentes des nôtres, ils ont des capacités différentes des nôtres.
  1. Gardez à l'esprit l'âge et le caractère de votre chien ; tous les chiens n'ont pas les mêmes besoins. Il vous faudra agir selon ses besoins physiques et comportementaux propres.
  1. Ne vous échinez pas à « suivre des instructions » d'éducation canine, il vaut mieux vous laisser porter et vous connecter à votre chien pour qu'il commence à vous faire confiance.
  1. Amusez-vous ! Il est important que vous profitiez mutuellement de la compagnie de l'autre, au moins de manière équilibrée : un jour l'un, un jour l'autre.
  1. Le respect est à la base de toute confiance. Ne le traitez jamais comme un être d'une espèce inférieure.
  1. Guidez-le chaque fois qu'il aura besoin de votre aide. Il apprendra ainsi à établir des relations avec l'entourage de manière naturelle et saura venir vers vous lorsqu'il aura des doutes.
  1. Avant tout, soyez clair et cohérent sur les règles que vous lui apprenez pour qu'il ne perde pas de vue la stabilité que vous représentez dans sa vie. Il ne comprendra pas pourquoi aujourd'hui oui et demain non.

 

Le dressage pour les chiens

Le dressage positif

L’essence d'une relation fondée sur la punition est la peur et la soumission, ce qui est totalement contraire à la confiance sur laquelle repose un dressage positif.

La clé d'un dressage positif consiste à encourager le bon comportement du chien avec des récompenses et des marques d'affection, jamais à punir ses erreurs. Les méthodes plus « traditionnelles » de dressage fondées sur la punition du chien sont complètement inappropriées. Outre le fait d’inculquer au chien douleur et peur, elles détruisent ses valeurs d'intégrité et de confiance. Ainsi, n'en doutez pas, un dressage positif est l'unique manière d'éduquer votre animal de compagnie. Qui plus est, cette méthode est tellement bénéfique pour lui et pour vous, qu’il sera gratifiant de faire son éducation et de découvrir de nombreux aspects de sa personnalité que vous ignoriez.

Voici la règle d'or pour commencer à travailler le positif  :

Appelez-le plusieurs fois par jour, même sans avoir aucune raison de le faire, et lorsqu'il arrive vers vous, récompensez-le avec des caresses, des jeux ou une friandise. Vous lui apprendrez ainsi à associer son nom à des situations positives. Procédez de même chaque fois que votre chien se comporte bien, félicitez-le et faites en sorte qu’il soit fier de ses progrès. Si vous suivez cette ligne de conduite, les résultats ne se feront pas attendre.

 

Ce qu'il ne faut jamais faire

  1. N'appelez pas votre chien uniquement pour le faire rentrer quand il s'amuse, il associera son nom à quelque chose qu'il n'a pas envie de faire et voudra faire le contraire.
  1. Surveillez votre ton pendant le dressage des chiens, faites en sorte qu'il ne soit ni agressif, ni négatif.
  1. Laissez à votre chien le temps d'assimiler un apprentissage. Avant de recommencer un exercice, attendez de voir sa réaction et adaptez-vous à son rythme.
  1. N'accordez pas d'importance à ses échecs. Contentez-vous de le récompenser quand il atteint le résultat souhaité, vous renforcerez ainsi son apprentissage.
  1. N'adoptez sous aucun prétexte une méthode de dressage négatif, ou tout le travail réalisé jusque-là sera réduit à néant.

 

Astuces et ordres pour les chiens

L'importance du ton de votre voix

Votre chien reconnaîtra immédiatement vos intentions au ton de votre voix. S'il perçoit une insécurité, de la colère ou de la peur, il vous rejettera en tant que leader et prendra-lui même le contrôle de la situation sans tenir compte de vos indications. En revanche, si vous vous montrez ferme et tranquille, il assumera votre rôle de leader et vous obéira.

Pensez à contrôler le ton de votre voix à chaque instant lorsque vous lui donnez des ordres de base. Même si vous croyez que votre chien va partir en courant ou même s'il ne vous voit pas, votre voix devra rester claire et assurée.

 

Comment apprendre le rappel à son chien ?

Le secret est de réussir à ce qu’il veuille être avec vous. La relation que vous travaillez doit faire de vous quelqu'un de bien plus intéressant et beaucoup plus amusant que tout ce qu'il pourrait faire seul. Ainsi, il préfèrera laisser ce qu'il est en train de faire pour venir à vos côtés quand vous l'appellerez.

Vous ne réussirez à obtenir de votre chien qu'il réponde au rappel qu'à force de travail continu et quotidien. Mais si vous vous y prenez bien, vos promenades finiront par être un véritable plaisir, le moment que vous attendrez tous les deux avec autant d’impatience.

Voici des astuces pour apprendre à votre chien à répondre au rappel  :

  1. Si votre chien n'obéit pas du tout, nous vous recommandons de commencer à vous exercer chez vous avant toute tentative au parc ou dans la rue.
  1. Choisissez un mot que vous associerez à cet ordre basique pour les chiens. N'utilisez pas le nom de votre chien seul. Si vous l'utilisez, accompagnez-le du mot « ici » ou « aux pieds ».
  1. Allez dans un endroit tranquille, sans distraction, et mettez-lui une laisse longue pour plus de sécurité.
  1. Une fois la laisse mise, ordonnez-lui de s'asseoir. Lorsqu'il est assis, éloignez-vous lentement de lui, en marchant à reculons, et appelez-le avec le mot choisi. S'il répond bien et qu'il arrive au rappel, récompensez-le.
  1. Répétez l'exercice plusieurs fois.
  1. Lorsque l'ordre est clair, variez un peu l'exercice. Vous pouvez essayer de changer de ton ou d'ouvrir les bras quand vous l'appelez. S'il continue de bien faire l’exercice, récompensez-le encore.
  1. Maintenant, essayez sans laisse. Insistez et répétez sans relâche jusqu'à ce qu'il réponde au rappel dès la première sollicitation. Des semaines, voire des mois, sont nécessaires pour intégrer un apprentissage.

Partager avec votre entourage

ShareEmailtwitter