Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Cymrics

Cymrics

Le Cymric est un chat trapu, solidement bâti, dont le corps ressemble à celui du British shorthair, avec de grands yeux et des oreilles largement écartées. La race se caractérise surtout par son absence de queue. Ses membres postérieurs sont plus longs que les antérieurs. Le pelage épais du Cymric recouvre largement le corps, renforçant son aspect compact. Certains chats Cymric se dépacent comme des lapins, à cause d’une déformation vertébrale, de type spinabifida, associée à l’absence de queue. Toutes les couleurs de robes sont envisageables, sauf les marques colorées typiques du Siamois.

Bon à savoir
  • Un chat calme
  • Un chat amical mais indépendant
  • Un chat discret
  • Un chat massif et imposant
  • Toilettage quotidien nécessaire
  • Race hypoallergénique
  • A besoin de sortir
  • Peut nécessiter un temps d'adaptation avant de vivre avec des enfants
Le chat Cymrics est debout dans le jardin

Personnalité

Le Cymric est un chat très calme, joueur et intelligent. Il peut se montrer un peu timide et réservé envers les étrangers et a tendance à se lier très étroitement à un seul individu. C'est un chat qui a tendance à se comporter comme un chaton même à l’âge adulte.

Le chat Cymrics regarde quelqu'un

Origine

Pays d’origine: Ile de Man (Grande-Bretagne)/ Canada
Autres noms: Chat gallois, Longhaired Manx

Le Cymric est une version à poil mi-long du chat Manx. En dépit de son nom (Cymru est le nom celtique du Pays de Galles), ce chat est originaire de l'île de Man. Sur cette île, il est courant de voir des chats sans queue car des croisements consanguins ont permis la diffusion d'une mutation génétique responsable de l'absence de queue. Comme chez le Manx, au sein des portées de Cymric, les chatons peuvent présenter une ébauche de queue de longueur variable (on distingue ainsi le « rumpy-riser », le « stumpy » et le « longy ») ou pas de queue du tout (« rumpy »). Dans les années 1960, les programmes d'élevage canadiens ont conduit à populariser le Cymric aux Etats-Unis, où seuls des chats sans queue sont présentés.