Conseils de base pour l'éducation avancée d'un chiot

Progressez dans l'éducation de votre chiot avec ces techniques avancées et donnez-lui de bonnes habitudes pour la vie
Un chiot beagle court dans l'herbe, son maître se tient accroupi derrière lui.
Un chiot beagle court dans l'herbe, son maître se tient accroupi derrière lui.
Un chiot beagle court dans l'herbe, son maître se tient accroupi derrière lui.

Nous adorons tous l’idée d’avoir un chiot très bien éduqué, qui obéit au moindre mot. Maintenant que votre chiot a atteint l’adolescence et a acquis les bases, vous pouvez commencer à travailler en ce sens. De multiples activités vous sont proposées pour améliorer l’obéissance de votre chien, des écoles du chiot jusqu’à des sports très ludiques tels que l’agility (bien que votre chiot soit encore trop jeune pour sauter). En pratique, il y a cependant seulement trois choses qui vous aideront à transformer votre vie avec votre chien, et faire en sorte qu’il devienne le chien attentif et joyeux de vos rêves.

La majorité des problèmes de comportement et d’éducation rencontrés par les propriétaires, particulièrement à l’adolescence, peuvent être prévenus ou surmontés si l’activité physique et mentale du chien est suffisante. En concentrant vos efforts éducatifs sur les domaines importants chez un chien adolescent, vous augmentez vos chances de vivre de manière heureuse et saine avec votre chien toute sa vie.

Voici les trois piliers essentiels de l’éducation avancée que vous devriez mettre en place.

1. Obtenez de votre chien qu'il se concentre

Un chiot ne peut réellement se concentrer que sur une chose à la fois. Et s’il s’agit de vous, vous êtes en bonne place pour pouvoir l’éloigner de ce qu’il ne devrait peut-être pas faire et l’encourager à faire ce que vous voudriez qu’il fasse. Avoir un chien qui vous accorde de l’attention quand vous lui demandez signifie qu’il est prêt à vous écouter ; c’est la première étape pour avancer dans son éducation. Il ne sert à rien de demander quoi que ce soit à votre chiot s’il pense aux écureuils ou à ce mignon petit terrier qui court dans le parc !

Apprenez à votre chiot à vous regarder quand vous dites son nom. C’est quelque chose que vous auriez dû faire depuis le début mais c’est le moment de réviser. Ayez toujours des friandises dans votre poche quand vous êtes à la maison ou dans le jardin. À divers moments, alors que votre chien ne s’y attend pas, prononcez son nom clairement et avec enthousiasme. S’il vous regarde, déposez une friandise par terre entre vous, afin que le chiot vienne vers vous pour l’obtenir. Vous lui enseignez alors que l’appel de son nom signifie : « accorde-moi ton attention et de bonnes choses se produisent ». Faites d’abord cela quand il n’y a pas de distraction autour et renforcez ce comportement jusqu'à ce que vous puissiez l’obtenir partout, peu importe ce qui se passe autour.

Prononcez le nom de votre chiot uniquement pour des choses positives, ne l’utilisez pas pour des choses qu’il n’aime pas car vous cherchez à mettre en place des associations purement positives.

L’autre manière d’obtenir de l’attention de votre chiot, c’est de lui en accorder autant que vous en attendez en échange ! Cela implique d’interagir pendant vos promenades... Cela doit être amusant d’être avec vous : emportez des jouets, jouez avec votre chien, récompensez-le souvent avec des friandises, changez de vitesse et de direction, soyez imprévisible. En d’autres termes, ne soyez pas ennuyeux ! Réussir l’éducation avancée d’un chiot passe par la construction d’une relation positive avec votre chiot.

Un chiot se tient assis devant son maître, il regarde fixement en direction de sa tête.

2. Apprenez à votre chiot à marcher en laisse

Il n’est pas drôle de promener un chiot qui tire tout le temps et beaucoup de propriétaires ne sortent plus suffisamment leur animal assez parce que cela est devenu une corvée, surtout avec un chiot adolescent enthousiaste. Heureusement, faire des efforts pour éduquer un chiot adolescent et apprendre à votre chiot à marcher en laisse peut aider à redresser la situation.

Si votre chiot a pris l’habitude de tirer, revenez aux bases. Commencez par marcher sur de courtes distances en utilisant une friandise ou un jouet pour garder votre chien à vos côtés, en le récompensant fréquemment. Si votre chien passe devant vous, arrêtez et encouragez-le à se rapprocher de vous, oralement ou avec un jouet ou une friandise, et continuez ensuite. Entraînez-vous souvent, surtout à des moments où vous n’avez pas de déplacement précis à faire !

La pratique est la clé de l’éducation avancée ; comme avec les humains, la répétition aide votre chiot à apprendre ! Faites cela à chaque fois que vous promenez votre chien, afin qu’il comprenne que s’il veut aller quelque part, le moyen le plus rapide est de rester à côté de vous.

Si votre chien devient trop fort pour vous, envisagez la possibilité d’utiliser un harnais anti-traction pour mieux le contrôler. Ne soyez pas tenté d’utiliser tout équipement qui causerait de la douleur ou un inconfort à votre chien.

3. Utilisez l'éducation au rappel du chiot

Le rappel est la chose la plus importante que vous pouvez apprendre à votre chiot. Un chien qui répond bien au rappel pourra avoir plus de liberté et d’activité physique : plus important encore, vous assurez ainsi sa sécurité. Maintenant que votre chien est adolescent et a pris confiance en lui pour explorer le monde, vous pourriez observer qu’il répond au rappel de manière très aléatoire ! Il est temps de revenir sur ces acquis avant d’aller plus loin dans l’éducation de votre chiot.

Attendez que le chiot vienne vers vous

Dans le cadre de l’exercice de concentration ci-dessus, vous avez déjà appris à votre chien à vous regarder lorsque vous prononcez son nom et c’est une parfaite entrée en matière pour obtenir un rappel fiable. Quand vous posez une friandise par terre en récompense, il se déplace déjà vers vous quand il entend son nom ; maintenant laissez-la tomber à vos pieds et prononcez un mot pour déclencher le rappel, pour relier cela à l’action de venir vers vous. Ne posez rien si le chien ne fait pas déjà l’effort de venir vers vous car il comprendra seulement que le mot « viens » signifie soit ne pas venir, soit venir de temps en temps. Vous pouvez voir cette erreur chez beaucoup de gens qui promènent leur chien !

Récompensez

Cela est extrêmement important pour renforcer l’action de bouger. Récompensez votre chien avec une friandise ou en jouant avec lui lorsqu’il arrive, et ayez toujours l’air heureux de le voir !

Pratiquez, pratiquez, pratiquez

Pratiquez cet exercice partout : dans la maison, dans le jardin et finalement en promenade mais avec une grande longe au début. Très vite, votre chien va se rappeler ce que signifie le mot de rappel et faire le lien avec le fait de revenir vers vous à chaque fois. Lorsque vous êtes sûr qu’il reviendra vers vous quand vous dites le mot clé, vous pouvez commencer à pratiquer cela en liberté. Commencez doucement à la maison, puis dans le jardin, puis ajoutez des distractions, jusqu'à ce que le rappel soit acquis. Maintenant vous êtes prêt pour aller à l’extérieur !

Exercez-vous dans le monde réel

A l’extérieur, commencez lentement dans un lieu clos tranquille, sans distraction. Demandez d’abord quelques rappels en longe pour conditionner son cerveau à obéir. La première fois que vous le laissez en liberté, ayez toujours une poignée de friandises à donner ou à laisser tomber sur le sol afin que le chien ne s’enfuit pas une seconde après avoir été libéré ! Ne le laissez pas partir trop loin de vous (tous les chiens ont une distance cruciale au-delà de laquelle vous votre influence diminue fortement !) et rappelez-le fréquemment pour jouer avec lui et lui donner des récompenses. Revenir à vous doit toujours être une chose positive. Gardez-le concentré sur vous avec des jeux et récompensez-le toujours avec une friandise

En travaillant comme ça, et en consacrant du temps, des effort et de la patience à l’éducation de votre chien adolescent, il reviendra bientôt vers vous comme un champion de l’obéissance ! Pour plus d’informations et de conseils à propos de votre chiot, jetez un œil à notre base de données. Si vous avez besoin de réviser les techniques d’éducation de base du chiot, consultez notre guide pratique.

un chiot labrador noir en laisse regarde son maître dans les yeux.