Scottish Terrier (Terrier écossais)

Scottish Terrier

Malgré sa petite taille, le terrier écossais donne l’impression d’être un chien fort et puissant. Son poil de couverture est dur et rêche et son sous-poil est dense et doux. Il a une moustache et des sourcils proéminents. La robe du terrier écossais peut être noire, froment ou bringée. Un terrier écossais adulte mesure entre 25 et 28 cm et pèse entre 8,5 et 10,5 kg.

  • Chien adapté à un propriétaireayant de l'expérience
  • Education requise
  • Apprécie les balades tranquilles
  • Apprécie de mracher une heure par jour
  • Petit chien
  • Minimum drool
  • Requires grooming every other day
  • Race non hypoallergénique
  • Chien bavard et vocal
  • Un chien de garde, qui aboie et alerte
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec d'autres animaux
  • Peut avoir besoin d'apprendre à vivre avec des enfants

Origine

C'est en 1859 que cette race a été mentionnée pour la première fois : cette année là, des Scottish terriers ont été présentés en exposition (sous le nom de Terrier d’Aberdeen, sa ville d’origine). Il est certain que le Scottish terrier et le West Highland White terrier (« Westie ») sont étroitement liés. En effet, les ancêtres des deux races provenaient de la région de Blackmount (dans le Perthshire, en Écosse) et du Moor of Rannoch (dans les Highlands écossais). Ces chiens étaient utilisés pour débusquer les rongeurs cachés sous des rochers, dans les granges, pour attraper les rats sous terre, etc.

Personnalité

Le Scottish terrier se prend pour un grand chien et a l’audace et le courage qui vont avec. De l’extérieur, il peut sembler un peu ennuyeux et sérieux, mais sa famille et son entourage savent qu’il est loyal, affectueux et joyeux. Cependant, le Scottish terrier est assez indépendant. Pour l'éduquer, vous devrez faire preuve de motivation, de bonne humeur et de beaucoup de patience.

Santé

Certaines maladies sont plus fréquentes que d'autres chez le Scottish terrier : une maladie osseuse de la mâchoire, un trouble musculaire entraînant des crampes, et certains types de cancers, notamment le cancer de la vessie. Comme de nombreux chiens, il peut aussi être atteint de troubles oculaires héréditaires. Par conséquent, il est important de faire examiner les yeux avant de le faire reproduire.

Exercice

Le Scottish terrier ne demande pas à faire beaucoup d'exercice et s’adaptera à son environnement. Un chien adulte a idéalement besoin d’une heure d’exercice par jour mais sera ravi d’en faire plus si vous le lui proposez.

Nutrition

Les petits chiens ont un métabolisme rapide, c'est-à-dire qu'ils brûlent beaucoup d'énergie, alors que leur petit estomac les oblige à manger souvent, par petites quantités. Un aliment pour petit chien doit contenir tous les nutriments indispensables en quantités appropriées et être proposé en croquettes adaptées à la taille des mâchoires. Des croquettes qui encouragent la mastication améliorent aussi la digestion.

Entretien

Le pelage du Terrier écossais doit être toiletté par un professionnel trois ou quatre fois par an et les poils de la poitrine et des membres doivent être tondus. Le reste du temps, brossez et peignez régulièrement votre chien, surtout au niveau de la gueule, car des restes de nourriture peuvent rester coincés dans sa barbe ou ses moustaches.

Les meilleures races canines pour les enfants

Si de nombreux chiens sont connus pour être sociables avec les enfants, à la fois les chiens et les enfants doivent apprendre à se comprendre, à se respecter et à ne pas se faire mal. Les chiens et les jeunes enfants ne doivent de toute façon pas rester seuls et les adultes doivent surveiller toutes leurs interactions.