LES ALLERGIES ALIMENTAIRES DU CHAT

Votre chat semble allergique ? Nos conseils pour identifier les symptômes, isoler les allergènes et adapter son alimentation...

Votre chat semble allergique? Nos conseils pour identifier les symptômes, isoler les allergènes et adapter son régime alimentaire.

A tout moment de sa vie,un chat peut avoir des allergies alimentaires, qui peuvent entraîner diarrhée et vomissements. Certaines intolérances directes peuvent être décelées assez tôt, au moyen d'une analyse de sang, mais le plus souvent le traitement ne peut commencer qu’une fois que les symptômes sont apparus et ont pu être interprétés.

Habituellement les allergènes auxquels les chats sont sensibles se trouvent, par ordre d’importance, dans le poisson, les produits laitiers, le bœuf et le poulet.

Les symptômes du chat allergique

Les symptômes habituels d'allergie alimentaire chez le chat sont les suivants :

  • des démangeaisons de la peau qui entraînent le chat à se gratter
  • des infections récurrentes des oreilles
  • la perte de poils
  • des zones corporelles chaudes
  • des lésions cutanées
  • des vomissements
  • de la diarrhée

Les tests allergiques : à quoi réagit votre chat?

La méthode la plus efficace pour vérifier la présence d'une allergie chez le chat et trouver l’allergène coupable, est de pratiquer un essai sur 12 semaines. Certains aliments sont alors retirés du régime alimentaire puis réintroduits afin de voir quels sont leurs effets sur les symptômes.

Etant donné que la plupart des aliments pour chat sont à base de poisson, de bœuf, de poulet, de produits laitiers, de maïs et de blé, il s’agit de donner à votre chat des aliments qu'il n'a pas encore mangés, comme de l'agneau ou du lapin, avec du riz ou des pommes de terre.

Vous ne devez donner que cette nouvelle nourriture à votre chat pendant toute la durée de l'essai. Celui-ci devra être mené sous la supervision de votre vétérinaire.

Adapter le régime alimentaire d’un chat souffrant d’allergie

Une fois la période de 12 semaines écoulée, réintroduisez, chaque semaine, l'un des aliments de l'ancien régime alimentaire de votre chat (poisson, poulet, blé, etc...), afin de voir comment il réagit à chacun d'entre eux. Si les symptômes se manifestent lors de l'introduction de l'un de ces aliments, vous aurez peut-être trouvé le coupable.

Lorsque l'aliment suspect aura été identifié, votre vétérinaire vous conseillera d'arrêter de le lui donner, et de le réintroduire encore une fois plus tard. En effet les chats réagissent souvent à un nouvel aliment, indépendamment de tout problème d’intolérance. Une nouvelle mise en contact pourra n’avoir aucun effet.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.