Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
Pro Plan logo
Chien de chasse sur le terrain

Identifier et traiter les tiques sur les chiens

Temps de lecture : 8 min
Pro Plan logo
Pro Plan®

Il n’est pas rare qu’un chien ait des tiques. Ces parasites agaçants font preuve d’une redoutable habileté pour s’accrocher au pelage de votre chien, même si vous faites de votre mieux pour les éviter. Heureusement, il existe des moyens simples pour prévenir et traiter les tiques sur les chiens.

Qu’est-ce qu’une tique ?

Les tiques sont des parasites à huit pattes qui piquent votre chien pour se gorger de son sang. Bien que les tiques soient très petites, elles peuvent gonfler jusqu’à atteindre la taille d’un pois, après s’être accrochées à votre chien en plantant leurs pièces buccales dans sa peau.
Il existe plusieurs types de tiques susceptibles d’infester les chiens en France. Elles peuvent aussi piquer l’homme et certaines tiques transmettent des maladies.

Comment repérer une tique sur mon chien ?

Les tiques sont juste assez grosses pour être visibles, surtout si elles se sont déjà nourries. Elles peuvent alors ressembler à de petites verrues et, en regardant de plus près, on peut aussi voir leurs pattes. En règle générale, vous les trouverez surtout dans la région de la tête et du cou de votre chien – écartez ses poils et laissez courir vos doigts sur sa peau. Les piqûres de tiques sur les chiens peuvent également provoquer des irritations et des rougeurs.
Le meilleur moment pour vérifier si votre chien a des tiques est lorsque vous rentrez de vos promenades quotidiennes. Recherchez la présence de boursouflures et de bosses, car au toucher les tiques s’apparentent habituellement à une petite bosse (pouvant être confondue avec une verrue ou un nodule). Les zones clés à inspecter sont la tête, le cou, les oreilles et les pattes, qui sont souvent les plus prisées.
Les tiques peuvent commencer à transmettre des maladies en l’espace de 24 heures ; il est donc capital de les trouver et de les retirer dès que possible afin de réduire le risque de transmission d’organismes potentiellement dangereux.
Il peut être difficile d’enlever une tique sur un chien dans la mesure où il faut absolument retirer l’intégralité de la tique sans laisser ses pièces buccales enfouies dans la peau du chien, pour éviter tout risque d’infection. Si vous ne savez pas comment procéder ou si vous avez du mal à retirer toute la tique, emmenez votre chien chez le vétérinaire.

Chien gris sur la table chez le vétérinaire
Ce qu’il faut pour enlever une tique sur un chien

Avant de commencer à retirer une tique, ayez à disposition ce qui suit pour faciliter la procédure et prévenir une éventuelle infection.

  • Un tire-tique – cet instrument en forme de crochet s’achète dans la plupart des animaleries ou chez votre vétérinaire
  • Des gants jetables
  • Un désinfectant adapté aux chiens
  • Des mains supplémentaires pour immobiliser votre chien
  • Un bocal avec un couvercle

Comment enlever une tique sur un chien ?

Étape 1 : Immobilisez votre chien

Lorsque vous envisagez de retirer une tique sur un chien, faites en sorte qu’il reste calme pendant que vous intervenez. Faites appel à un ami ou à un membre de la famille pour l’immobiliser et le caresser, ce qui devrait vous faciliter la vie. Cependant, si votre chien ne tient vraiment pas en place et semble visiblement angoissé, n’insistez pas ! Faites plutôt appel à votre vétérinaire.

Étape 2 : Utilisez le tire-tique

Lorsque votre chien est immobile, placez le tire-tique autour du corps de la tique, en le faisant glisser contre la peau du chien. Si le tire-tique est bien positionné contre la peau du chien, vous devriez normalement retirer également la tête de la tique. Si vous laissez accidentellement la tête et les pièces buccales plantées dans la peau, pas de panique. Surveillez la plaie et consultez le vétérinaire si besoin.

Étape 3 : Retirez doucement la tique

L’étape suivante consiste à retirer doucement la tique par traction-rotation, comme si vous vouliez la dévisser en soulevant légèrement le tire-tique. Procédez fermement et de façon continue : détachez lentement la tique du corps de votre chien par une légère traction perpendiculaire à la peau accompagnée de plusieurs mouvements de rotation. Attention à ne pas comprimer ou écraser la tique. Si cela ne fonctionne pas la première fois, répétez le mouvement lentement.

Étape 4 : Jetez la tique

Après avoir réussi à retirer la tique, mettez-la dans un bocal avec un couvercle et jetez-la en toute sécurité.

Étape 5 : Désinfectez la zone

Après avoir retiré une tique sur votre chien, désinfectez la zone avec un désinfectant adapté aux chiens et veillez à bien examiner la zone. Si elle est rouge, gonflée ou en cas d’écoulement de pus ou de liquide, consultez le vétérinaire car ce sont probablement des signes d’infection.

Étape 6 : Surveillez votre chien

Après le retrait de la tique, gardez un œil sur votre chien pendant la semaine suivante pour vous assurer qu’il ne présente pas de signes possibles de maladie. Les deux principales maladies rencontrées sont la piroplasmose et la maladie de Lyme. Dans les deux cas, le chien pourra présenter de la fièvre, une léthargie, une perte d’appétit. Pour la piroplasmose, surveiller la couleur des urines qui ont tendance à devenir foncées dans cette maladie. Si certains de ces signes apparaissent, consultez votre vétérinaire.

Comment prévenir les tiques du chien ?

Vous vivez peut-être dans une région très exposée aux tiques – demandez à votre vétérinaire si c’est le cas. Si vous vivez dans une région fortement colonisée par les tiques, la meilleure prévention consiste à utiliser des traitements préventifs approuvés par les vétérinaires.
Les traitements de type « spot-on », les colliers et parfois même les comprimés contribuent à repousser les tiques ou à les tuer si elles s’accrochent à votre chien. Étant donné qu’il existe de nombreuses options disponibles, il est préférable de demander à votre vétérinaire laquelle est la plus appropriée. Ces traitements préventifs s’achètent chez votre vétérinaire ou, dans certains cas, dans une animalerie.
Intégrez une recherche systématique des tiques au programme de soins de votre chien. Lorsque vous le brossez, recherchez des signes de la présence de tiques afin de pouvoir retirer ces dernières au plus vite.

Les tiques du chien sont-elles dangereuses ?

En règle générale, il n’arrivera rien à votre chien s’il a des tiques. Toutefois, bien qu’elles ne soient pas dangereuses en elles-mêmes, les tiques transmettent parfois des maladies d’autres animaux.
Par exemple, les tiques peuvent transmettre le plus fréquemment la piroplasmose, qui n’est pas transmissible à l’homme. Elles peuvent également transmettre la maladie de Lyme. Ces deux maladies doivent être traitée par votre vétérinaire. La maladie de Lyme se transmet aussi à l’homme. Si vous avez été piqué par une tique et que vous ne vous sentez pas bien, consultez un médecin généraliste.
Si votre chien a été piqué par une tique et que vous vous inquiétez pour sa santé, n’hésitez pas à rechercher un avis médical auprès de votre vétérinaire.

Les tiques du chien s’attaquent-elles aussi à l’homme ?

Pour de nombreux types de tiques, peu importe l’animal auquel elle s’accroche, et cela peut-être vous ! Lorsque vous retirez les tiques de votre chien, faites attention à ne pas en attraper.
En effet, les tiques du chien s’attaquent aussi à l’homme. Leurs piqûres provoquent des irritations ou, dans certains cas, transmettent des maladies. Si vous êtes piqué par une tique, retirez-la avec précaution sans laisser sa pièce buccale fichée dans votre peau. Par mesure de sécurité, si vous avez été piqué, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste, même si vous allez bien.
Certes, vous ne voulez pas voir votre chien attraper des tiques. Néanmoins si vous en décelez, le remède est simple : retirez-les avec précaution et demandez conseil à votre vétérinaire.

Pro Plan marque
PURINA® PRO PLAN®, la science au service de la nutrition