Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Leur Bien-être, Notre Passion.
L’hydratation chez le chat : l'importance de l'eau | Purina

L’hydratation chez le chat : l'importance de l'eau | Purina

L’importance de l’eau chez le chat

Le chat, animal originaire du désert, est connu pour être un « petit buveur », à la différence du chien, qui boit plus volontiers. Pourtant, l’eau est un élément vital dont la privation conduit à des troubles graves. L’eau assure le transport des nutriments par la digestion et la circulation sanguine, et permet le bon fonctionnement des organes.  

Les chats ne sont pas enclins à boire beaucoup d’eau

60 à 70% de l’organisme d’un chat est constitué d’eau. C’est dire l’importance d’une bonne hydratation, d’un apport en eau suffisant, qu’il provienne d’un aliment, d’un abreuvement dans une gamelle ou d’une fontaine à eau pour chat. Tous les types d'eau peuvent correspondre à un chat : eau du robinet, eau minérale ou eau de source, à l'exception des eaux riches en sels minéraux. 
En plus de sa condition génétique qui ne l’incite pas à boire, le chat semble moins efficace quand il s’agit de laper l’eau de sa gamelle. Le chien avale l’eau, le cheval l’aspire. Le chat, lui, lape avec la langue qui forme un « j » et il lui faut une trentaine de lapements pour ingurgiter l’équivalent d’une petite cuillerée d’eau ! 
Et pour finir, le chat est hypersensible : il exige une eau fraîche et si possible en mouvement…

Quelle quantité d’eau un chat doit-il consommer ?

On considère que les animaux de compagnie arrivent généralement à bien autoréguler leur consommation d’eau pour couvrir leurs besoins propres. Les besoins hydriques peuvent s’apprécier en fonction du poids corporel, soit 60ml/kg. Mais les vétérinaires nutritionnistes préfèrent estimer les besoins par rapport aux calories consommées. Ainsi, un chat a besoin de 1ml d’eau pour chaque kilocalorie d’aliment. Les aliments humides ont une valeur calorique approximative de 1kcal/g, tandis que les aliments secs apportent de 3,5 à 4 kcal/g.
La consommation totale d’eau de votre chat est l’addition de l’eau contenue dans l’aliment consommé et de l’eau bue dans sa gamelle. Un aliment humide (en boîte, barquette ou sachet fraîcheur) contient environ 80% d’eau, des croquettes en contiennent généralement moins de 10%. C’est-à-dire que l’on observera son chat boire surtout s’il est nourri avec des aliments secs. Mais cela ne signifie pas qu’il sera suffisamment hydraté. Il faut encourager son chat à boire, nous verrons les moyens pour l’inciter à consommer une quantité d’eau adaptée. 
A l’inverse, si un propriétaire note que son chat boit plus que d’habitude, et fait donc des aller-retours plus fréquents à sa litière, cela peut être un signe précoce d’insuffisance rénale, de diabète ou de troubles digestifs (diarrhée ou vomissements). Il faut les signaler immédiatement au vétérinaire du chat. 

Les signes de déshydratation

Une attention particulière est nécessaire pour hydrater un chat tout au long de sa vie et certains signes sont de bons indicateurs pour prévenir la déshydratation de votre animal de compagnie. 

  • Des pertes en eau qui se produisent naturellement par les urines, les selles, la respiration et la salivation chez le chat pendant son toilettage. Elles surviennent également chez une chatte en lactation. La sudation (par les coussinets plantaires) reste anecdotique. 
     
  • Des changements dans la consommation d’eau de votre chat, qui ne sont pas dus à une température extérieure plus élevée, à une activité physique plus accrue ou à un changement d’alimentation. Dans ce dernier cas, le passage d’une alimentation humide à une alimentation sèche peut donner des signes d’alerte.
  • Les signes d’une mauvaise hydratation de votre chat se manifestent par :  
    • Des gencives sèches
    • Une léthargie
    • Une perte d’appétit
    • Une tachycardie (battements accélérés du cœur)
    • Les yeux secs
    • Une perte d’élasticité de la peau (en pinçant doucement sa peau entre les épaules, on note que le pli reste plus longtemps en place), mais c’est un signe tardif indiquant un déficit d’hydratation supérieur à 5%.   

Des besoins en eau accrus pour les chats adultes

On doit être particulièrement attentifs à la consommation hydrique des chats seniors, mais aussi dans toutes les circonstances risquant de baisser l’état d’hydratation de son chat, comme dans le cas d’une maladie rénale ou de troubles digestifs. Un accès permanent à un point d’eau propre et fraîche est indispensable.
 

Contactez-nous

Nous sommes à votre écoute

Vous avez besoin de conseils d’experts en matière de soins pour animaux de compagnie ? ​Vous avez une question sur les produits Purina?

Nous sommes là pour répondre 
à toutes vos questions. Vous pouvez nous contacter directement par message ou nous appeler de 9h à 19h du lundi au samedi. Service gratuit + prix appel