Ricardo

Directeur de la sécurité alimentaire et vétérinaire chez Purina

Ingrédients

Retour vers la catégorie >

Les mycotoxines sont des substances que l’on trouve naturellement dans les céréales ainsi que dans d’autres plantes cultivées et qui ne peuvent pas être évitées. Il existe cependant différents types de mycotoxines et leurs effets varient selon leur nature et la quantité ingérée par l’animal. C’est pourquoi, chez Purina, nous collaborons étroitement avec nos fournisseurs pour contrôler les céréales et nous examinons aussi soigneusement les produits finis afin de garantir que nos produits sont absolument sans danger.

Les mycotoxines sont des substances produites par des moisissures présentes dans différents aliments, dont les légumes et les céréales. Elles apparaissent pendant la période de culture ou pendant le stockage en silos, et leur développement dépend en partie des conditions climatiques, température et humidité. En pratique, la présence de mycotoxines naturelles dans certaines plantes et produits agricoles ne peut pas être évitée.

Il existe de très nombreuses variétés de mycotoxines et leurs effets varient selon le type et la quantité ingérée ; les effets sur l’homme ou sur les animaux ne sont pas non plus les mêmes. Certaines peuvent déclencher des troubles mais d’autres, comme la pénicilline, ont des effets bénéfiques utilisables en médecine dans certaines conditions. Un homme ou un animal peut absorber des mycotoxines sans en souffrir, à condition que la dose reste en-dessous d’un certain seuil.

Dans tous les cas, nos matières premières et nos produits finis sont soigneusement analysés à différents stades de la fabrication pour garantir la parfaite innocuité de nos aliments pour chiens et chats.

Chaque lot de matières premières et de produits finis est soumis à des inspections régulières et à des tests. Les matières premières sont d’abord visuellement contrôlées à leur arrivée et, si des moisissures sont visibles, le produit est immédiatement refusé pour éviter que d’autres matières premières ne risquent d’être contaminées. Celles qui satisfont à cet examen visuel sont ensuite soumises à des tests spécifiques. Si la présence de mycotoxines dépasse le seuil prévu, la matière première est renvoyée au fournisseur. Nous demandons alors à celui-ci de mettre en place des mesures pour éviter que le problème ne se reproduise.

Nous faisons tout cela pour être sûr que nos aliments sont sains et sans danger.