Philippe & Virgile
Le 26 3 2006. La promenade en forêt s'achève, il est presque midi, quand Virgile s'éloigne subitement sur une trace de gibier. Sourd aux appels qu'on lui lance, il disparaît dans la forêt. L'attente sur place commence, mais au bout d'une demi-heure il n'est toujours pas revenu. Je vais le chercher pendant 12 h. En vain. Mais à trois heures du matin, sous la fenêtre de la chambre, des aboiements retentissent. Il a retrouvé seul la maison, située à dix kilomètres de la forêt. Il est indemne.
SYLVIE & KAOLIN
Kaolin est arrivé chez moi car je suis Famille d'Accueil. Il était très craintif car il avait é…
Lire la suite