Skye Terrier

Skye Terrier, chien de race
  • TaillePetit
  • Longueur du poilMoyen/long
  • Perte du poilFaible
  • EntretienPlus d’une fois par semaine
  • Laisser seul1 à 3 heures
  • SociabilitéFaible
  • BruitPas trop bruyant
  • AllergiesNon
  • Propension à la gardeMoyenne
  • GroupeGroupe 3

Vue d’ensemble

De taille moyenne, le Skye Terrier est un chien plein d’élégance. Il est long et bas sur pattes : le mâle adulte mesure entre 25 et 26 cm au garrot et environ 105 cm de la truffe à l’extrémité de la queue. Les femelles sont légèrement plus petites. Quel que soit leur sexe, les adultes pèsent généralement entre 16 et 18 kg. Le poil du Skye Terrier est dur et droit. Il est plus court au niveau de la tête du chien et retombe devant ses yeux, mais n’entrave pas sa vision. Les oreilles du Skye Terrier sont recouvertes de franges abondantes et peuvent être dressées ou tombantes. Il existe de nombreuses couleurs de robe. Consultez le standard de la race pour plus de détails.

Origine

Comme son nom l’indique, le Skye Terrier s’est développé aux alentours du XVIe siècle sur l’île de Skye, dans les Hébrides, au nord-ouest de l’Écosse. Il était utilisé pour chasser les nuisibles. Le Skye Terrier serait issu du croisement entre des terriers écossais autochtones et des chiens ayant survécu au naufrage d’un bateau de l'Armada espagnole. Le mélange aurait donné naissance à un chien à poil long semblable au Skye Terrier d’aujourd’hui. Parmi les terriers écossais à la base du Skye Terrier figurent certainement le Cairn Terrier et le Vallhund suédois, introduits dans la région bien plus tôt par les envahisseurs vikings.

Personnalité

Le Skye Terrier est le chien d’un seul maître, auquel il se lie exclusivement. L’histoire de Greyfriars Bobby en est le parfait exemple. Alors qu’il venait de perdre son maître, ce Skye Terrier est resté monter la garde auprès de sa tombe jusqu’à sa propre mort, 14 ans plus tard. Doté d’un fort caractère, le Skye Terrier se méfie des étrangers mais n'est pas méchant. Bien entendu, il est impératif de le socialiser rapidement afin de l'habituer non seulement aux humains, mais également aux chiens et aux autres animaux de compagnie.

Santé

La maladie la plus commune connue chez les chiots Skye Terrier affecte les articulations des membres antérieurs. Comme les autres chiens longs et bas sur pattes, les Skye Terriers sont aussi exposés aux hernies discales.

Exercice

Contrairement à la majorité des terriers, qui sont souvent hyperactifs, le Skye Terrier est un chien paresseux. Il n’a besoin de faire qu’environ une heure d’exercice par jour.

Nutrition

Les chiens de petites races ont un métabolisme rapide, c'est-à-dire qu'ils brûlent beaucoup d'énergie, alors que leur petit estomac les oblige à manger souvent, par petites quantités. Les aliments pour petits chiens doivent contenir tous les nutriments indispensables en quantités appropriées et être proposés en croquettes adaptées à la taille de leurs mâchoires. Des croquettes qui encouragent la mastication améliorent aussi la digestion.

Toilettage

Le pelage du Skye Terrier consiste en un sous-poil court et doux et un poil de couverture dur et droit qui doit être long mais ne pas entraver la capacité de mouvement du chien. Toilettez votre chien deux ou trois fois par semaine afin que son poil ne s’emmêle pas et ne forme pas de bourres. Vérifiez également son pelage après chaque promenade, car il balaye régulièrement le sol !
Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.