Shar-Peï

Shar-Peï, chien de race
  • TailleMoyenne
  • Longueur du poilDur/rêche
  • Perte du poilFaible
  • EntretienUne fois par semaine
  • Laisser seul1 à 3 heures
  • SociabilitéFaible
  • BruitGénéralement calme
  • AllergiesNon
  • Propension à la gardeÉlevée
  • GroupeGroupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Chiens de montagne et Bouviers suisses

Vue d’ensemble

Le Shar-Peï est facilement reconnaissable à sa peau lâche qui forme des plis et des « rides » sur son crâne. Carré et au rein court, ce chien donne une impression de puissance avec une bonne ossature. Son poil est court, dressé et dur au toucher. La robe du Shar-Peï peut être de nombreuses couleurs (consultez le standard de la race pour plus de détails). À l’âge adulte, le Shar-Peï mesure entre 46 et 51 cm et pèse environ 18 kg.

Origine

Le Shar-Peï est connu depuis des siècles. Il est issu du croisement entre des Mastiffs et des chiens nordiques. Il aurait également hérité de gènes du Chow Chow, ce qui explique que les deux races ont la langue bleue. En Chine, le Shar-Peï était considéré comme un mets raffiné. Lorsque la possession de chiens de compagnie a été interdite en Chine continentale, la race a failli s’éteindre. Heureusement, Matgo Law, un éleveur passionné, a réussi à susciter l’intérêt pour le Shar-Peï en Occident, ce qui a sauvé la race de l’extinction. Lorsque le Shar-Peï est arrivé en Occident dans les années 1970, il était considéré comme le chien le plus rare au monde.

Personnalité

S’il est bien socialisé, le Shar-Peï est très dévoué à sa famille. Ils est loyal, joueur et actif, mais il peut également être têtu et territorial s’il n’a pas été éduqué correctement lorsqu’il était jeune. Il est d’un naturel méfiant avec les étrangers. Il s’entendra bien avec les chats s’il a été habitué à leur présence dès son plus jeune âge. Par contre, ils peut ne pas apprécier la présence d’autres chiens. Il déteste souvent le froid.

Santé

Les infections cutanées dans les plis de peau constituent le problèmes de santé le plus fréquent dans cette race. Les maladies oculaires sont également assez courantes. Par ailleurs, le Shar-Peï peut parfois développer une maladie fébrile accompagnée d'inflammations articulaires (la fièvre familiale du Shar-Peï).

Exercice

Le Shar-Peï est un chien actif mais se contentera du temps que vous pouvez lui consacrer, tant qu’il a la possibilité de jouer librement dans son jardin. En règle générale, il a besoin de faire une heure d’exercice par jour mais sera ravi d’en faire plus si vous le lui proposez. Si votre chien est agressif envers ses congénères, assurez-vous que vous pouvez le contrôler en toutes circonstances.

Nutrition

Votre chien doit recevoir un aliment bien équilibré nutritionnellement. Il doit toujours avoir de l'eau fraîche à disposition. Il est important de contrôler régulièrement que son état corporel est idéal. Donnez lui au moins deux repas par jour en respectant les recommandations données par le fabricant de l'aliment.

Toilettage

Certaines lignées de Shar-Peï portent la queue enroulée en boucle serrée. Cette région doit être inspectée et maintenue propre pour limiter le risque d'infection. Leurs yeux doivent également être examinés tous les jours. Le pelage sera simplement entretenu à l’aide d’une brosse douce.
Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.