Bouvier des Flandres

  • TailleGrande
  • Longueur du poilMoyen/long
  • Perte du poilModérée
  • EntretienPlus d'une fois par semaine
  • Laisser seulEntre 1 et 3 heures
  • SociabilitéModérée
  • BruitGénéralement silencieux
  • AllergiesNon
  • Propension à la gardeTrès bonne
  • GroupeGroupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf Bouviers suisses)

Vue d’ensemble

Rustique, fort et compact, le bouvier des Flandres dégage à la fois puissance, résistance et robustesse. Son poil rude et abondant a toujours l'air décoiffé ; il porte la barbe, la moustache et a des sourcils broussailleux. La couleur de sa robe peut aller du fauve au noir, en passant par le bringé. La femelle adulte mesure de 59 à 65 cm et pèse entre 27 et 35 kg. Le mâle adulte mesure de 62 à 68 cm et pèse entre 35 et 40 kg.

Origine

Les origines exactes de cette race sont inconnues mais, depuis le 17e siècle, tous les chiens travaillant avec du bétail sont appelés « bouviers », avec un nom et un type différent selon les régions. Ces chiens étaient des guides et des gardiens de troupeaux prisés. Pendant la 1ère guerre mondiale, les bouviers ont presque totalement disparu et les moins représentés ont été perdus. Les deux seuls bouviers ayant survécu sont le Bouvier des Flandres et le Bouvier des Ardennes. La France et la Belgique revendiquent chacune l'origine du Bouvier des Flandres. C'est à un vétérinaire de l'armée belge, le capitaine Darby, que revient le mérite d'avoir perpétué la race pendant la guerre.

Personnalité

En dépit de son aspect impressionnant, le Bouvier des Flandres a un tempérament très stable et un bon caractère ; c'est un compagnon idéal pour une famille. Il sait protéger sa famille et sa maison et peut être distant avec les inconnus, mais jamais agressif. Silencieux, calme et sensible à la maison, il est très affectueux avec ses maîtres et accepte de cohabiter avec d'autres chiens et animaux de compagnie s'il est socialisé et habitué à leur présence dès son plus jeune âge.

Santé

Le Bouvier des Flandres est un chien relativement robuste mais, comme de nombreux chiens de race, il peut être atteint de troubles oculaires héréditaires et de dysplasie de la hanche (maladie pouvant perturber la mobilité). Des tests oculaires et une évaluation radiographique des hanches sont donc indispensables avant toute reproduction. La race est aussi prédisposée à la paralysie du larynx qui peut entraîner une respiration bruyante et des difficultés respiratoires.

Exercice

Chiot, le Bouvier des Flandres fera suffisamment d'exercice en restant dans le jardin. Adulte, il s'adapte très bien à la vie de la famille mais doit avoir au moins une heure d'exercice par jour.

Nutrition

Les chiens de grandes races, au solide appétit, ont des exigences nutritionnelles différentes de celles des chiens de petites races, surtout sur le plan minéral et vitaminique. Le Bouvier des Flandres est sujet à la dilatation-torsion d'estomac ; pour limiter le risque, donnez-lui des repas légers et fréquents.

Toilettage

Ce chien a un poil de couverture abondant et épais qui doit faire environ 6 cm de long. Le sous-poil est ras et doux. Le pelage du Bouvier des Flandres doit être entretenu au moins trois fois par semaine en insistant particulièrement sur la barbe et la moustache, auxquelles se collent souvent des aliments. Il faut veiller à ce que le sous-poil ne soit pas emmêlé pour le confort du chien. Le poil externe doit être épilé au moins deux fois par an, pendant les saisons de mue.
Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.