Adopter un petit chien

Adopter et dresser un chiot issu d'une petite race

Comprendre les spécificités des chiens de petite taille
Au moment de choisir votre petit chiot, renseignez-vous au maximum sur les races qui vous plaisent. Par exemple, privilégiez-vous un chien joueur et énergique ou plutôt un chien de salon précieux ? Étudiez les caractéristiques propres à chaque race afin de mieux connaître les tempéraments et niveaux d’activité des chiens. Documentez-vous sur l'histoire et le développement des différentes races.
Acquérir un petit chien

1. Se renseigner auprès de spécialistes

Lors de vos recherches, suivez les conseils d’un expert en élevage canin. Un éleveur spécialisé est un allié idéal pour vous guider en fonction de vos critères. Que vous recherchiez simplement un bon compagnon ou que vous envisagiez la participation à des concours canins, votre chiot devra répondre à vos objectifs et attentes.

2. Le tempérament au cœur de la prise de décision

Trouver un chien attachant et complice constitue l’une des clés de votre réussite dans le choix de votre chiot. Si l’éleveur que vous avez choisi met un point d’honneur à faire coïncider le caractère du maître avec celui de la bête, suggérez-lui de vous proposer un chien extraverti. Le comportement du chien est déterminé par la génétique à 35 %, alors que la socialisation, la nutrition, les soins, le dressage et la prise en charge sont déterminants à hauteur de 65 %.1 Il sera conseillé de rechercher un chiot qui aura été élevé dans un environnement proche du vôtre : ainsi, si vous vivez en ville avec des enfants, vous privilégierez un chiot élevé dans un contexte urbain, en présence d’enfants.

3. Ramener le chiot chez vous

Votre éleveur vous donnera une liste de produits dont vous devrez vous munir avant d'accueillir votre petit chiot – alors âgé entre 8 et 12 semaines. Vous aurez ainsi préparé un couchage, de l’alimentation pour chiot, des friandises pour le récompenser, des bols pour eau et nourriture, des jouets, ainsi que des instruments de toilettage. Vous préparerez un dossier spécial comprenant des informations sur les visites à prévoir chez le vétérinaire, la planification de l'identification par puce et des contrôles de parasites, ainsi que des informations sur la race, les courbes de croissance, les étapes de sociabilisation ou encore les questions liées à la stérilisation.

4. La sociabilisation du chiot a des conséquences tout au long de sa vie adulte

La sociabilisation de votre chiot aura des répercussions sur sa vie adulte. Une fois vacciné, faites-lui découvrir de nouveaux environnements, présentez-le à de nouvelles personnes et à d’autres chiens. Ces expériences l’aideront à lui donner confiance et le familiariseront avec de nouvelles situations.

5. Dresser un petit chien : les bases

Les chiots ne demandent qu’à apprendre. Vous pouvez commencer par l’habituer à la laisse. En vous inscrivant à un cours d’éducation sur les chiots, vous apprendrez les principales commandes à adresser à votre petit compagnon : "Assis !", "Couché !" ou encore "Viens !". La période entre 5 et 16 semaines est primordiale dans la socialisation de votre chiot et dessine sa vie ultérieure. Un chien qui sait comment vous obéir dès son plus jeune âge fera un meilleur compagnon, dans l’intérêt des deux parties.

6. Le rôle de la nutrition dans la vie du petit chiot

Les chiots de petite corpulence qui grandissent vite doivent bénéficier d’une alimentation complète et équilibrée qui répond à leurs besoins nutritifs. Ils doivent recevoir les doses de calcium et phosphore nécessaires à leur croissance et au développement osseux, ainsi que des apports en protéines et en matières grasses élevés pour la formation de leurs muscles. Leur régime doit être constitué d’acide docosahexaénoïque (DHA), important pour le développement des fonctions cérébrales et visuelles. Les races de petite taille présentent des besoins métaboliques plus élevés que les autres proportionnellement à leur poids corporel. Les chiots issus de ces races doivent donc recevoir des aliments très énergétiques leur apportant beaucoup de calories avec une quantité réduite pour éviter de perturber leur système digestif particulièrement petit. De l’eau propre et fraîche doit être mise à leur disposition à tout moment.

7. Fixer des objectifs réalistes

Si vous prévoyez de faire participer votre chiot à des expositions canines, il est important de définir dès le départ des objectifs réalistes en termes de temps et de ressources que vous pourrez lui consacrer. Il peut être utile de consulter d'autres propriétaires qui vous aideront à déterminer le potentiel de votre chien. Ils vous diront si votre chiot présente les qualités nécessaires pour réussir dans des concours ou des compétitions sportives. Ils pourront également vous assister dans les préparatifs.

8. Veiller à l'état de santé de votre chiot

Mieux vaut prévenir que guérir : soyez à jour avec les vaccinations, contrôles anti-parasites, soins bucco-dentaires et examens annuels chez le vétérinaire. Chaque race de chien présente des spécificités dont vous devez être au courant. Documentez-vous sur les particularités propres à certaines races auprès d'organismes canins et renseignez-vous sur l'existence éventuelle de tests de dépistage. Lorsque vous rencontrez les éleveurs, n'hésitez pas à leur demander s'ils conduisent des tests sanitaires afin de limiter les risques de maladies qui affectent telle ou telle race de chiens. Des tests effectués sur la mère et le géniteur sont essentiels.

9. Créer un lien de complicité pour la vie

Rien ne fait plus plaisir que d'être accueilli en fin de journée par son chien frétillant au seuil de la porte. Le partage de moments spéciaux dès le début est le garant d'une longue vie faite d'affection et de complicité. Prenez le temps de le dorloter et de le féliciter ; jouez avec lui et emmenez-le en promenade à un rythme régulier. Le lien que vous tisserez se renforcera au fil des années. 1 Scott JP, Fuller JL. Genetics and the Social Behaviour of the Dog. University of Chicago Press. 1998 (publié initialement en 1985)

article push
Une nourriture adaptée à votre petit chien
Votre petit compagnon est unique ; il fait preuve de curiosité, déborde d'énergie et ne manque pas une occasion pour s'amuser. S'il montre une forte personnalité, il n'en demeure pas moins que sa petite taille lui confère des besoins différents de ceux de ses congénères plus corpulents.
Découvrir la gamme de produits