Calculs urinaires, cystites : les problèmes urinaires chez le chat

Sang ou cristaux dans les urines, difficultés à uriner, infection… Découvrez comment protéger le système urinaire de votre chat et le garder en bonne santé.
Calculs urinaires, cystites : les problèmes urinaires chez le chat
Calculs urinaires, cystites : les problèmes urinaires chez le chat
Calculs urinaires, cystites : les problèmes urinaires chez le chat

Sa santé vous intéresse ? Rejoignez notre Club PURINA® pour
bien prendre soin de votre chat !

 

Calculs urinaires, cystites : les problèmes urinaires chez le chat

Le syndrome urologique félin (SUF) des voies urinaires inférieures est le terme utilisé pour décrire de nombreuses affections du système urinaire chez le chat, y compris les cystites, les obstructions ou les inflammations de l’urètre (le canal transportant l’urine depuis la vessie vers l’extérieur).

Ce syndrome signifie que votre chat a des difficultés à uriner ou n’y parvient pas.

Uriner peut devenir très douloureux à cause de la présence de cristaux dans l’urine, entraînant une inflammation ou l’obstruction des voies urinaires. Lorsque l’urine ne peut pas s’évacuer, la vessie se remplit rapidement et peut se rompre, en déversant l’urine dans l’abdomen. Le chat peut alors mourir d’une péritonite ou d’un état de choc. L’obstruction urinaire est plus courante chez les chats mâles, car leur urètre est plus étroit que celui de la femelle.

 

Les causes des problèmes urinaires chez le chat ou syndrome urologique félin (SUF)

Les problèmes urinaires ou SUF des voies urinaires inférieures touchent majoritairement les chats en surpoids et qui manquent d’exercice, mais tout chat qui rechigne à uriner fréquemment est susceptible d’être atteint.

Les causes des problèmes urinaires chez le chat sont nombreuses et variées : infections bactériennes et virales, inconfort du bac à litière, manque d’eau, alimentation déséquilibrée en minéraux, obésité ou manque d’exercice.

PROTEGER LE SYSTEME URINAIRE DE VOTRE CHAT

Le stress joue aussi un grand rôle. Tout ce qui contribue à rendre le chat anxieux peut favoriser des problèmes urinaires : compétition avec d’autres chats, espace de vie insuffisant, manque d’activité, litière placée dans un endroit inapproprié, etc.

 

Les symptômes des problèmes urinaires chez le chat

Un chat ayant une cystite, des calculs urinaires ou une obstruction urinaire présente des difficultés pour uriner, il a visiblement mal lorsqu’il y parvient et peut émettre des plaintes. De plus, il peut uriner en dehors de sa litière, du sang peut apparaître dans l’urine… Votre chat peut se lécher constamment les parties génitales ou l’anus, et l’abdomen peut sembler gonflé. Tous ces signes doivent être pris très au sérieux car, sans traitement, ce type d’affection peut devenir dramatique. En effet, lorsque l’urine n’est plus éliminée normalement, l’évolution peut être rapidement fatale au chat.

Les calculs urinaires chez le chat

Les calculs urinaires sont des formations de cristaux plus ou moins gros qui peuvent apparaitre dans le système urinaire du chat. Il existe trois types de calculs en fonction des cristaux à partir desquels ils sont constitués.

Les calculs formés de cristaux d’urate sont les plus rares et se rencontrent chez des chats qui ont une urine très acide et concentrée. La seule prévention consiste à faire boire le chat le plus possible pour diluer son urine.

Ensuite viennent les calculs formés à partir de cristaux d’oxalate de calcium. Seule la chirurgie permet de débarrasser le chat de ces calculs qui ne peuvent pas être dissous. A titre préventif, un régime alimentaire qui sera non acidifiant et pauvre en protéines ainsi qu’en sodium peut être adopté.

Enfin les calculs peuvent être formés de cristaux de struvites.

Ces calculs-ci peuvent être dissous dans les urines en modifiant l’acidité de celle-ci. Cela peut se faire grâce à des médicaments mais aussi grâce à un régime alimentaire composé d’éléments favorisant l’acidité et pauvres en magnésium. Un tel régime permet l’élimination des calculs de struvites existants chez le chat, et de prévenir la formation de nouveaux calculs. Il faut donc conserver longtemps voire indéfiniment ce type de régime alimentaire chez les chats prédisposés.

La cystite chez le chat

Les chats, animaux originaires du désert, sont capables d’économiser l’eau en concentrant énormément leur urine. Cette adaptation particulière favorise les inflammations de la vessie (cystite).

Les calculs urinaires sont responsables de 20 à 30 % des affections des voies urinaires mais dans la majorité des cas, il s’agit plutôt d’une « cystite idiopathique », c’est à dire d’une affection inflammatoire de la vessie sans cause clairement identifiée. Ce problème urinaire présente de grandes similarités avec une cystite du même type observée chez la femme.

 

Traiter et soigner la cystite ou les calculs urinaires de votre chat

Un examen de l’urine effectué par un vétérinaire permet de contrôler le pH et de rechercher des cristaux ou une infection urinaire chez votre chat. La radiographie ou l’échographie aident aussi à repérer une éventuelle anomalie des voies urinaires.

Le traitement spécifique de votre chat dépendra de la présence ou non de cristaux dans l’urine, et, le cas échéant, de leur nature.

Dans certains cas, les antibiotiques prescrits résoudront le problème. Cependant, le plus important consiste à faire boire davantage votre chat.

  • ajoutez de l’eau dans sa nourriture humide
  • disposez davantage de bols d’eau dans la maison
  • utilisez des récipients plus grands, dans la mesure où certains chats n’aiment pas boire si leurs moustaches touchent les rebords, ou essayez une fontaine à eau pour chats
  • remplissez les bols d’eau jusqu’à ras bord : les chats aiment voir leur reflet
  • mettez toujours à disposition de l’eau fraîche
  • votre chat est sensible au goût de l’eau que vous lui donnez, vérifiez sa qualité
  • ne suralimentez pas votre chat avec des aliments riches en magnésium, tels que la viande de porc, de bœuf, le cœur et les poissons gras. Votre vétérinaire vous recommandera une alimentation diététique spécifique, rééquilibrant le pH urinaire.

 

Dans tous les cas, une bonne hygiène de vie est aussi recommandée pour éviter les problèmes urinaires chez votre chat : de l’exercice physique, une litière propre vers laquelle votre animal se rendra sans réticence et une vigilance particulière contre le surpoids.