CHOISIR L'ALIMENTATION DE SON CHAT

Il existe aujourd’hui des gammes correspondant aux besoins spécifiques de votre chat


A condition de respecter les besoins de votre chat en éléments nutritifs pour lui assurer un régime équilibré, il existe sur le marché de nombreuses formes de nourriture pour chat, y compris les menus que vous pourrez lui cuisiner vous-même.

Les industriels de l’alimentation féline proposent aujourd’hui des gammes qui correspondent à l’âge, à l’activité physique, aux antécédents médicaux de votre chat.


Si vous décidez d’offrir une alimentation humide à votre chat, n’oubliez pas de recouvrir les boîtes de conserve ouvertes d'un film protecteur pour les conserver au réfrigérateur, mais pas plus de 24 heures. Servez toujours le contenu à température ambiante, afin que la nourriture soit agréable au goût et facile à digérer. Ne servez jamais de la nourriture pour chiens à votre chat.


La nourriture sèche pour chats rencontre beaucoup de succès grâce à des protéines de haute qualité, à un juste équilibre d'éléments nutritifs et à une bonne texture, qui assureront à votre chat une dentition saine. Le choix de proposer des aliments secs à votre chat propose certains avantages ; les aliments secs sont en effet plus concentrés que la nourriture humide. Veillez donc à servir de petites quantités, tel que cela est indiqué sur les emballages.

Recherchez la mention « alimentation complète » plutôt que « complément alimentaire » , car vous pourriez acheter des friandises au lieu d'un repas équilibré. Si vous passez de la nourriture en boîte aux croquettes, introduisez la nouvelle nourriture progressivement sur une période de sept à dix jours. N'oubliez pas de laisser un bol d'eau fraîche, car les aliments secs ne contiennent que 10 % d'humidité.

L’idéal serait de donner à votre chat un mélange de nourriture en boîte (le matin) et de croquettes (le soir).


Attention, donner de la viande à son chat n’est pas forcément bon pour sa santé. La viande fraîche peut contenir des parasites, et la viande cuite peut être riche en matières grasses et ne pas contenir un juste équilibre d'éléments nutritifs.

Si vous servez à votre chat de la viande fraîche ou du poisson frais, retirez les os ou les arêtes, qui peuvent être dangereux. Ne donnez jamais de petits os tendres (comme des côtelettes de porc ou des os de poulet) à votre chat, car trop friables.

Évitez de lui donner du foie pour lui faire plaisir, car en quantité excessive, il peut entraîner des maladies dues à ses fortes concentrations en vitamine A.

Certains chats aiment le fromage, le yaourt et les œufs brouillés, mais ces aliments pour humains ne sont pas 100% équilibrés sur le plan nutritionnel et votre chat ne doit pas en manger trop souvent. Un œuf cru ajouté régulièrement à sa nourriture peut provoquer une carence en biotine (vitamine), laquelle peut entraîner à son tour une dermatite (inflammation de la peau), une perte de poils ou une mauvaise croissance.


Un chat en bonne santé et dont l'alimentation est complète et équilibrée n'a pas besoin de compléments alimentaires. Cependant, un chat nourri avec les restes de la table, qui ne fait pas suffisamment d'exercice ou qui est malade peut avoir de besoins nutritionnels spécifiques. Votre vétérinaire doit vous conseiller.

Un apport plus important de minéraux est nécessaire pour les chattes en gestation ou allaitantes et les chatons en pleine croissance, mais il doit être obtenu par une alimentation de qualité contenant le juste équilibre d'éléments nutritionnels. Le fait de les ajouter de façon disproportionnée à d'autres éléments nutritifs peut contribuer à déformer la structure osseuse et provoquer d'autres problèmes.

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.