QUE FAIRE LORSQUE L’ON A DES CHATONS A DONNER ?

Votre chatte a donné naissance à une portée de chatons et vous n’envisagez évidemment pas de tous les garder à la maison. Attention, même si vous voulez simplement les donner, certaines règles sont à respecter !

A la différence de quelqu’un qui vend des chats, vous n’avez pas à vous inscrire comme éleveur avant de céder les chatons. En revanche, le contenu des annonces de cessions de chatons, même à titre gratuit, est encadré par la loi.

A quel âge peut-on donner un chaton ?

Un chaton ne peut pas être cédé s’il est âgé de moins de 8 semaines et l’âge des chatons à donner doit être précisé si vous passez des annonces. Sevrer trop tôt un « bébé chat » risque d’entraîner des troubles du comportement. Attention également, l’alimentation du chaton avant le sevrage, et l’alimentation du chaton après le sevrage, sont bien distinctes.

Quelles sont les obligations à remplir avant de donner un chaton ?

Contrairement à une idée reçue, même un chaton que l’on donne doit être identifié par une « puce » électronique ou un tatouage. Tout chat faisant l’objet d’un transfert de propriété, même à titre gratuit, doit être enregistré au fichier central félin. C’est la personne qui donne le chiot qui doit s’en charger avant de céder l’animal. Le numéro d’identification du chaton devra figurer sur les annonces si vous en diffusez (ainsi que le nombre de chatons que comptait la portée).

La carte d’identification sera remise au nouveau propriétaire quand vous donnerez le chaton.

Si vous décidez de garder un chaton de la portée, il devra aussi être obligatoirement identifié dès qu’il dépassera l’âge de 4 mois.

Comment faire savoir que j’ai des chatons à donner ?

Les personnes désirant adopter un chat visitent beaucoup les sites de petites annonces gratuites. N’hésitez donc pas à publier des annonces sur des sites généralistes, type Facebook ou ParuVendu par exemple. Attention, si vous donnez les chatons, le terme « gratuit » doit impérativement être indiqué dans l’annonce.

La mention "éleveur amateur" n’a aucune valeur juridique. La loi ne distingue que deux cas : soit il s’agit d’un particulier, soit il s’agit d’un éleveur (sous-entendu professionnel). Si vous donnez des chatons, il est obligatoire de mentionner le mot « particulier » dans les annonces. (Aux yeux de la loi, un particulier ne possède pas plus d’une femelle reproductrice et ne vend/cède pas plus d’une portée de chatons par an.)

Puis-je dire qu’il s’agit d’un « chaton de race » ?

Un chat de race doit posséder un pedigree qui atteste de ses origines. Pour l’obtenir, le chaton doit être issu de parents qui ont eux-mêmes un pedigree. La mention « de race X » (ex : chat siamois, chat persan…) » n’est autorisée que si le chaton est inscrit au Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) reconnu par le ministère de l’Agriculture. En l’absence d’inscription au LOOF, vous pouvez quand même préciser « chaton ‘de type’ ou ‘d’apparence’ de race X ».

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.