Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Body

Comment effectuer la transition vers une nouvelle marque de croquettes en limitant les effets indésirables sur la santé du chien ?

Le régime alimentaire de votre chien doit évoluer au cours de sa vie : croissance, stérilisation, vieillissement, maladies… autant de situations qui vous amènent à modifier la qualité de son alimentation.

Prenez le temps d’acclimater votre chien à toute nouveauté nutritionnelle. Cela lui permettra de s’adapter progressivement à un nouveau goût, une nouvelle présentation ou une composition nutritionnelle différente. Vous limiterez ainsi le risque de refus de la part de votre chien et vous éviterez de perturber sa digestion.

Une transition progressive

Pour laisser le temps à la flore intestinale et aux enzymes digestives de s’habituer à un nouvel aliment, prévoyez une période de 8 à 10 jours pour une transition alimentaire.

Pour une transition en douceur, mélangez en quantité croissante le nouvel aliment de votre chien avec l’ancien. Le nouveau remplacera complètement l’ancien au bout de 10 jours, selon ce schéma :

  • Du 1er au 3e jour : incorporez ¼ du nouvel aliment dans sa ration quotidienne
  • Du 4e au 6e jour : 1/2 nouvel aliment, 1/2 ancien
  • Du 7e au 9e jour : la proportion passe à ¾ nouveau et ¼ ancien
  • Le 10e jour : la ration est entièrement composée du nouvel aliment.

Deux erreurs à ne pas commettre

  • Une transition alimentaire trop rapide peut empêcher que l’aliment soit bien assimilé. Les nutriments non digérés sont alors évacués dans le gros intestin où ils risquent de créer un appel d’eau. Il peut en résulter des selles molles ou même des diarrhées qui risquent de perturber la santé de votre chien, surtout s’il est très jeune.
  • Une suralimentation peut également induire des diarrhées. Les quantités journalières doivent être revues à la baisse si le chien semble mal tolérer l’aliment au début. Basez-vous sur les recommandations indiquées sur les sacs de croquettes pour établir la ration journalière. Surveillez également l’évolution du poids de votre chien et n’hésitez pas à adapter la ration en fonction de ses besoins réels.