Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Body

A quoi servent les protéines ? D’où viennent-elles ?

Les protéines sont des assemblages d’acides aminés ; il existe une vingtaine d’acides aminés dans la nature dont une douzaine doit être présente dans les aliments : arginine, méthionine/cystine, leucine, isoleucine, valine, lysine, histidine, thréonine, tryptophane, phénylalanine et tyrosine.

Les protéines se distinguent des lipides/matières grasses et des glucides par le fait qu’elles contiennent de l’azote, un constituant essentiel pour élaborer l’ensemble des tissus de l’organisme.

De très nombreux rôles pour les protéines

Les chiens sont des carnivores : à ce titre, ils sont capables de produire de l’énergie à partir des protéines. Comme l’assimilation digestive des protéines est lente, un haut niveau de protéines accélère l’installation de la satiété et facilite le contrôle du poids chez les chiens prédisposés à grossir.

Les protéines servent à entretenir la masse maigre de l’organisme, constituée en majeure partie par les muscles. En favorisant la masse maigre, un régime riche en protéines aide le chien à conserver sa silhouette idéale.

Les protéines servent aussi à renouveler la peau et le pelage, qui « consomment » 25 à 30 % des apports quotidiens en acides aminés.

Un taux suffisant de protéines est aussi indispensable à l’entretien d’une bonne immunité et aussi à la santé de l’appareil urinaire car les protéines stimulent l’abreuvement.

Les principales sources de protéines

Dans un aliment sec pour chien, les protéines représentent en général 20 à 35 % du poids total. Ces protéines proviennent de :

  • Produits animaux: viandes, poissons, œufs, produits laitiers…
  • Produits végétaux : les céréales et surtout les légumineuses, tels que le pois ou le soja, contiennent une part non négligeable d’acides aminés.

Seule une parfaite connaissance de la composition des matières premières permet de bien équilibrer un aliment, afin que tous les acides aminés indispensables soient présents en quantités suffisantes et que le chien ne souffre d’aucun déficit.