Le temps a-t-il une odeur pour votre chien ?

Une récente étude suggère que le sens de l’odorat, particulièrement développé chez le chien, pourrait permettre à l’animal de développer une sorte de conscience du temps qui passe.

Votre chien s’agite toujours au même moment à l’heure où vous le nourrissez habituellement ?

Il vous attend à la porte juste avant que vous ne rentriez du travail ?

Les chiens peuvent-ils donc lire l’heure ? Probablement non bien sûr ! Un professeur du Laboratoire de Cognition canine du Collège Barnard de New York suggère dans son récent livre « Being a dog : following the dog into a world of smell », que les chiens « sentiraient » le temps à l’aide de leur museau. L’homme se sert essentiellement de sa vue pour appréhender le monde alors que le chien, lui, se sert de son odorat, qui lui permet des choses qui nous sont étrangères.

Les traces du temps

Selon ce professeur, pour le chien toute odeur a une histoire, et les changements de parfums pourraient aider les chiens à capter les traces du temps. Nous pouvons deviner une période de la journée grâce aux odeurs du foyer ou des endroits fréquentés. C’est ce que font peut-être les chiens, et de manière beaucoup plus développée.

"Comme chaque jour porte une nouvelle senteur, les heures marquent un changement d’odeurs que le chien peut remarquer ", explique le professeur.

Les odeurs d’une pièce changent au fur et à mesure que le jour passe, à travers les courants d’air ; ainsi, si on peut visualiser les mouvements de l’air, on peut visualiser les mouvements des différents parfums. Si un chien est capable de détecter une diminution de l’odeur de son maître pendant qu’il quitte la maison, alors il pourrait probablement être capable de prédire approximativement quand il va revenir.

D’autres facteurs peuvent jouer, comme les changements de luminosité. La faim ressentie intervient souvent aux mêmes moments de la journée. Enfin, les chiens pourraient peut-être posséder une mémoire épisodique, c’est-à-dire qu’ils pourraient se rappeler des événements et effectuer des « voyages mentaux » pour se souvenir des attitudes de leurs propriétaires à des moments donnés et agir en conséquence.

Le passage du temps aurait donc une odeur mais notre nez ne serait pas assez complexe pour la sentir. Les chiens, eux, possèdent une « olfaction stéréo » (chaque narine fonctionne indépendamment de l’autre) et les chiens ont une sensibilité olfactive de mille à 10 millions de fois plus grande que la nôtre !

Live Chat
Accepter les cookies
close
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des services et du contenu adaptés à vos centres d’intérêts. Pour plus d’informations, ou pour changer vos préférences de cookies cliquez sur en savoir plus.